Handball

Le PSG et Montpellier assurent, service minimum pour l’USAM, Toulouse prend la porte…

Ligue des champions et Ligue Européenne étaient au programme ce mardi 2 mars 2021. Le Paris Saint-Germain, Montpellier, Nîmes et Toulouse avaient rendez-vous avec leur destin. Entre bonnes surprises et déception, cette soirée a tenu toutes ses promesses !

Paris, une pierre deux coups…

Avec grande maitrise, le club de la capitale s’est imposé à Coubertin face à Elverum (44-29), dans le cadre d’un match en retard de la 11e journée de la plus belle des compétitions européennes. Un succès qui permet à Paris de croire en une deuxième place inespérée. Après 3 défaites lors de ses 4 premiers rendez-vous en Ligue des Champions, les hommes de Raul Gonzalez ont su relever la tête dans une poule à leur portée. Ces 2 points sont donc très importants d’autant plus qu’à la fin de la rencontre, les Parisiens ont appris qu’ils disputaient le dernier match des phases de poules…

Touché par le coronavirus et donc obligé de rester au pays, Szeged offre deux points au club français. Les instances européennes ont effectivement décidé de donner la victoire sur tapis vert au club qui, indépendant de sa volonté, ne peut pas disputer la rencontre. Conditions sanitaires, calendriers trop chargés et situation financière obligent. Impossible donc de se qualifier directement pour les quarts de finale mais le PSG a l’occasion de se confronter à un adversaire moins coriace en huitièmes. Leur sort sera déterminé par le résultat de l’opposition entre Kielce et Flensburg jeudi 4 mars.

Les autres résultats de la soirée

Lors de l’ultime journée des phases de poules de la Ligue Européenne. L’USAM et Toulouse avaient leur destin en main. Les Nîmois ont terminé deuxièmes de leur groupe après un match nul en Suède face à Kristianstad. (30-30) Et contrairement aux Parisiens, ils connaissent d’ores et déjà le nom de leur adversaire. Il faudra battre les Russes de Tchekhov au prochain tour, avec match retour à domicile, pour atteindre les quarts de finale. Toulouse a connu un tout autre destin puisque même s’ils sont sortis vainqueurs avec une marge de 4 buts face aux Autrichiens de Aon Fivers (29-25), cet écart reste insuffisant pour disputer les huitièmes de finale. Ce sont d’ailleurs les visiteurs du jour qui disputeront la phase finale.

Et enfin, Montpellier a assuré l’essentiel en signant une large victoire face aux Croates de Nexe (37-25). Une victoire anecdotique. Les coéquipiers d’Hugo Descat avaient déjà validé leur ticket pour le prochain tour. A noter qu’une minute de silence a été rendue en l’hommage d’Alfredo Quintana dans tous les gymnases.

 

crédits photo de couverture : PSG Handball

 

M.D

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire