Cyclisme

Cyclisme : le récap’ de la semaine du 3 au 9 mai

Les Tricolores en réussite, début du 104e Giro d’Italia, We Sport revient sur la semaine cycliste.

B&B et TDE au Rwanda

Les équipes françaises B&B Hotels p/b KTM et Total Direct Énergie se sont distinguées pendant le Tour du Rwanda. Brayan Sánchez (Team Medellín) a certes remporté la 1re étape, mais la suite est un récital pour les formations tricolores. Alan Boileau, jeune Man in Glaz, a signé ses trois premières victoires professionnelles au cours de la même semaine. En effet, le Breton de 21 ans s’est adjugé les 2e, 3e et 5e étapes de ce tour africain. Son équipier Pierre Rolland l’imite au Mont Kigali lors de la 6e étape.

Valentin Ferron a lui aussi débloqué le compteur chez les pros. Pour sa deuxième saison avec le maillot Total Direct Énergie, cet ancien du Vendée U s’est imposé à Musanze lors de la 4e étape. Son équipe n’en restera pas là. Cristian Rodríguez a pris le jaune au Mont Kigali, puis a remporté l’ultime étape, assurant sa victoire au classement général. Le dernier succès dans une course à étapes pour la formation de Jean-René Bernaudeau remontait à 2017. Lilian Calmejane avait remporté la Semaine internationale Coppi et Bartali.

Image

© Tour du Rwanda

Élie Gesbert renaît au Portugal

L’Irlandais Sam Bennett remporte sans surprise la 1re étape, puis le classement par points. Le collectif d’Ineos Grenadiers réalise une belle 2e étape, c’est son prodige britannique Ethan Hayter qui s’impose. Il endosse par la même occasion le maillot de leader. Élie Gesbert nous avait donné de ses nouvelles cet hiver après une longue traversée du désert. Au Tour de l’Algarve, il renoue aujourd’hui avec la victoire en triomphant dans la dernière étape. Longtemps dominée par Ethan Hayter, cette course à étapes est finalement remportée par João Rodrigues (W52-FC Porto).

Image

© Volta ao Algarve

Ouverture du Giro, Ganna en rose

On attendait Rémi Cavagna dans le premier contre-la-montre, mais c’est bel et bien Filippo Ganna, champion du monde de la discipline qui s’impose. Et même plus que cela, l’Italien explose le chronomètre. Il a donc une avance confortable pour conserver sa tunique rose pendant quelques jours.

Ce dimanche, un sprint massif paraissait inévitable. Participant à son premier grand tour, sans complexe, Tim Merlier s’impose devant les Italiens Giacomo Nizzolo et Elia Viviani. Pour son retour, Dylan Groenewegen signe une belle 4e place devant Peter Sagan.

Avec une actualité dense durant ce mois de mai, restez connectés avec la rédaction de We Sport pour ne rien manquer.

Crédit photo en une : RCS

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire