Le renouveau des Pelicans !

Crédit photo : Derick E. Hingle/USAToday Sports

La saison dernière, on avait laissé les Pelicans de la Nouvelle-Orléans à une médiocre dixième place de la Conférence Ouest avec un bilan négatif de quatorze matchs (34-48). Mais en un an les temps ont beaucoup voir même énormément changés, en effet les hommes de Alvin Gentry ont terminé cette saison sixième et ont sorti les Blaizers pourtant troisième au premier tour des play-off en les sweepant…

Le changement de la franchise de Louisiane a peut être commencé en février 2017, lorsque les Pelicans récupèrent DeMarcus Cousins lors d’un échange avec les Kings de Sacramento. Le joueur d’Alabama forme avec Anthony Davis le meilleur duo d’intérieurs de la Ligue. Trop tard pour permettre à NOLA de remonter la pente en 2016/2017, les deux lascars ont fait des étincelles en 2017/2018, et c’est une des raisons principales pour justifier la réussite de la Nouvelle-Orléans.

Et puis patatra… Un soir de janvier au Smoothie King Center, les Pelicans reçoivent les Houston Rockets pour un match qui promettait d’être fou. Mais un événement malheureux viendra gâcher la fête. A quelques secondes de la fin du match, DeMarcus Cousins se blesse grièvement en essayant d’attraper un rebond. Résultat des courses, déchirure complète du tendon d’Achille et fin de saison pour le colosse de 2,11 m. Davis va devoir maintenir à flot son équipe et assurer seul la fin de saison…

Figurez-vous que Monsieur monosourcil, et oui j’étais obligé de le placer fera une dernière ligne droite monstrueuse et plaça son équipe à une bonne sixième place avant l’entame des play-off grâce notamment à l’aide d’un Jrue Holiday littéralement ON FIRE ! On aurait pu se dire que la confrontation face aux Blazers de Damien Lillard aurait mis un terme à la saison de Davis et les siens mais non, pas du tout… Le natif de Chicago et son nouveau lieutenant, Holiday sweeperont la franchise d’Oregon avec un dernier match où Davis sera à 47 points, et le meneur californien à 41 points. Hallucinant.

Mais où les Pelicans s’arrêteront-ils ? Prochaine confrontation contre les champions en titre, les Warriors.

A propos de l'auteur

Rédacteur Sports US et Olympique de Marseille pour We Sport Fr

Poster un commentaire

venenatis, mattis nunc ut id, dapibus