Basketball

Le résumé de la nuit NBA du 21/02/2020

NBA

La NBA était de retour cette nuit après la traditionnelle pause du All Star Break. Il y avait six rencontres au programme, une qui est allé jusqu’en prolongations et d’autres où il n’y a pas eu débat.

Milwaukee se balade face aux Pistons :

L’affiche était déséquilibrée sur le papier, et elle l’a aussi été sur le terrain. Largement favoris, les Bucks n’ont eu aucune mal à se défaire de Pistons qui évoluent désormais sans Andre Drummond et Reggie Jackson. Milwaukee prend rapidement les devants, et ne fait aucun cadeau à son adversaire du soir. Portés par son duo All Star Giannis Antetokounmpo (33 pts, 16 rbd, 3 int) / Khris Middleton (28 pts, 8 rbd), la franchise du Wisconsin compte déjà 20 pts d’avance après un quart-temps, et l’écart monte à +29 à la pause. Detroit est sans solutions, et malgré quelques fulgurances se fait totalement dépassé. Les Bucks jouent jusqu’au bout et accroissent leur avantage en laissant leurs titulaires sur le terrain, portant l’écart avec +34 en fin de rencontre. Les Pistons n’ont pas gagné depuis le départ de Drummond.

Victoire 126 à 106 des Bucks [47-8] sur le parquet des Pistons [19-39].

Un Trae Young record fait tomber le Heat :

Auteur de son record en carrière aux points avec 50 unités, Trae Young a été le grand artisan de la victoire des Hawks face au Heat, pourtant emmené par un Bam Adebayo de gala (28 pts, 19 rbd, 7 ast). Atlanta rentre bien dans la rencontre, proposant un basket plaisant à regarder. De son côté, le Heat a bien du mal à défendre, mais reste dans le coup grâce à un jeu offensif assez léché. Trae Young profite des errances défensives du Heat sur les 1vs1, mais le Heat est bel et bien en tête, plus à son aise collectivement. Dans le money time, Bam Adebayo est omniprésent, et le Heat prend rapidement l’avantage. Toutefois, les hommes d’Erik Spoelstra vont s’écrouler, laissant Deandre Hunter égaliser avant que Cam Reddish ne donne l’avantage définitivement à la franchise de Géorgie.

Succès 129 à 124 des Hawks [16-41] face au Heat [35-20] à la State Farm Arena.

Les Sixers vainqueurs des Nets après prolongations :

Dans la douleur, les Sixers se sont imposés face à des Nets qui ne reverront plus Kyrie Irving de toute la saison. Philadelphia démarre très bien la rencontre, infligeant un 20-4 d’entrée de jeu à son adversaire grâce à un Joël Embiid déjà à 11 pts. Brooklyn est endormi, mais va peu à peu se réveiller et même collé un 16-0 à la franchise de Pennsylvanie un peu plus tard en première mi-temps. La dynamique s’est inversé, et les Sixers souffrent mais limitent la casse jusqu’à la pause grâce à leur pivot camerounais (39 pts, 16 rbd). Après la pause, les Nets continuent d’impressionner collectivement, mais Joël Embiid, un peu esseulé hier soir, arrivé à faire revenir les siens dans la rencontre, avec l’aide de son banc. Brooklyn est alors dans le dur, mais va rester à hauteur des locaux, et Wilson Chandler aura même droit au tir de la victoire… contré par Joël Embiid. Direction la prolongation, un temps supplémentaire où les Sixers ne feront qu’une bouchée de Nets piégés défensivement.

Victoire difficile 112 à 104 des Sixers [35-21] face à de valeureux Nets [25-29].

Charlotte s’offre de biens tristes Bulls :

Pourtant opposé à une des plus mauvaises défenses de la ligue, Chicago n’a jamais trouvé de solutions pour s’épanouir offensivement dans cette rencontre. Dès l’entame de match, les Hornets se montrent plus dangereux en attaque, et les Bulls ne doivent leur salut qu’à Zach LaVine pour rester un tant soit peu au contact. L’écart se creuse peu à peu, et le manque d’adresse des joueurs de Windy City finit par les faire lâcher au tableau d’affichage. Tout le monde met la main à la patte côté Hornets, et malgré un De’Vonte Graham à zéro point, Charlotte contrôle la rencontre. Zach LaVine est au four et au moulin pour Chicago (19 pts, 7 rbd, 7 ast), et malgré un apport tardif de Thaddeus Young (22 pts, 11 rbd, 4 ast), les Bulls ne reviendront pas dans la rencontre.

Victoire 103 à 93 des Hornets [19-36] face aux Bulls [19-37].

Houston déroule face au Warriors :

Houston partait largement favori face à des Warriors toujours autant en difficulté cette saison et cela s’est traduit au tableau d’affichage : +35 pour les Rockets à la fin du match. Une rencontre dominée dès les premières secondes de la tête et des épaules par les Rockets. Houston démarre très fort avec un 13-0, et leur adresse à 3 pts (8/12) dans le premier quart-temps leur permet de déjà mener de 21 pts. Golden State souffre, mais va réussir à rejoindre les vestiaires sans voir l’écart véritablement augmenter. Après la pause, Houston met du temps à se remettre en rythme mais James Harden (29 pts, 10 ast) finit par prendre les choses en main. Les Warriors encaissent un 11-0 et ont désormais 30 pts de retard. Le match est plié, mais Russell Westbrook va tout de même trouver le moyen de se faire expulser après un coup de coude sur Damion Lee alors que l’écart continuait de grimper.

Victoire facile 135 à 105 des Rockets [35-20] face aux Warriors [12-44].

Memphis cale après le All Star Break :

Actuellement huitième à l’Ouest et alors qu’ils vont attaquer une dernière partie de saison avec un calendrier très compliqué, les Grizzlies sont tombés dès la reprise face aux Kings. Un match disputé entre deux équipes qui rêvent de playoffs. Si Sacramento débute mieux, Memphis trouve peu à peu son rythme et va revenir très fort en fin de premier quart-temps. Les deux équipes sont proches, mais les Kings font grossir leur avance à +8 avant la pause. Sacramento est mieux, à l’image d’un Harrison Barnes (32 pts) à 7/7 derrière l’arc à ce moment du match, mais les Grizzlies n’abdiquent pas. Jaren Jackson Jr (16 pts) garde son équipe dans le match, aidé par Josh Jackson (oui oui, il joue toujours au basket). Ailleurs en début de match, Ja Morant finit par trouver du rythme et guide son équipe offensivement. Toutefois, le rookie subit en défense face à De’Aaron Fox (26 pts), qui mènera son équipe à la victoire en fin de rencontre.

Succès 129 à 125 des Kings [22-33] face à des Grizzlies [28-27] accrocheurs.



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
ante. massa lectus id venenatis, Sed velit, sem, fringilla Donec dictum adipiscing