Le résumé de la nuit NBA du 24/02/2020

0
NBA
Ligue 1

Nuit complète hier soir avec sept rencontres, dont le traditionnel NBA Sunday Night Live. Retour sur une nuit marquée par un gros match des Lakers, le carton de Bradley Beal ou encore la ballade de santé des Raptors.

Les Lakers s’imposent sur le fil :

Rivalité historique pour ce NBA Sunday Night Live, avec une affiche entre les Lakers et les Celtics au Staples Center. Dans ce remake du NBA Martin Luther King Day où Boston n’avait fait qu’une bouchée des Lakers (+32), LeBron James et ses coéquipiers voulaient prendre leur revanche. Et ce fut chose faite avec une victoire qui s’est dessiné en fin de rencontre, les deux équipes étant encore à égalité à trois minutes du terme (105-105). Los Angeles a pu s’appuyer sur un duo LeBron James / Anthony Davis à 61 pts, alors qu’en face les 41 pts de Jason Tatum n’ont pas suffi.

Victoire finale 114-112 des Lakers [43-12] face aux Celtics [39-17].

Toronto écrase Indiana au Canada :

Démonstration des Raptors hier soir à la Scotiabank Arena. Face à des Pacers jamais dans le coup, les coéquipiers de Pascal Siakam (21 pts) et Serge Ibaka (15 pts, 15 rbd) n’ont pas fait dans le détail et ont infligé le carton de cette nuit NBA à Indiana, en les battant de 46 pts ! Les Pacers ont rapidement pris l’eau, étant mené 15-1 en début de match puis laissant Toronto prendre 31 pts d’avance au moment de retourner aux vestiaires. Mauvaise passe pour les joueurs de Nate McMillan, qui n’ont remporté que deux matchs en Février.

Large succès 127 à 81 des Raptors [42-45] face aux Pacers [33-24]

Nouvelle défaite de Minnesota à Denver :

Déjà battus trois fois par la troupe de Mike Malone cette saison, les Timberwolves se sont une nouvelle fois inclinés hier soir au Pepsi Center. Privés de Karl Athony Towns et D’Angelo Russell, ils n’ont pas su résister à la raquette adverse, Paul Millsapp et Nikola Jokic, qui a combiné pour 49 pts à plus de 78 % au tir ! Globalement, Denver a pu compter sur une excellente adresse au shoot (58 %), et les seconds couteaux des Wolves ont fini par craquer même s’ils n’ont pas été ridicules.

Succès 128-116 des Nuggets [39-18] face aux Timberwolves [16-39].

Beal record, Bulls vainqueurs :

Après huit défaites consécutives, les Bulls ont su relever la tête en s’imposant face aux Wizards. Adroits derrière l’arc (48 % sur le match), ils ont encore profité de l’apport de Zach LaVine (32 pts), mais aussi de Coby White, auteur de 33 pts en sortie de banc. Les Bulls ont contrôlé une bonne partie du match, comptant même près de 25 pts d’avance dans le troisième quart-temps. Toutefois, Bradley Beal, auteur de son record en carrière avec 53 pts, va ramener les siens au contact en fin de match ; insuffisant toutefois pour aller chercher la victoire.

Victoire 126 à 117 des Bulls [20-38] face aux Wizards [20-35].

Oklahoma City à l’aise face aux Spurs :

Petit récital du Thunder la nuit dernière sur son parquet face à San Antonio. Adroits au tir, les joueurs de Billy Donovan vont infliger un cinglant 16-0 aux Spurs qui va totalement changer le cours du match, alors que San Antonio était bien parti dans la rencontre. Oklahoma City se montre alors plus conquérant et plus à son aise collectivement, en atteste les huit joueurs de l’effectif ayant passé la barre des 10 pts dans ce match. Chris Paul s’est mué en général sur le parquet en livrant presque un triple double (12 pts, 10 ast, 9 arb) alors qu’aucun joueur des Spurs n’a véritablement brillé.

Victoire assez tranquille 131-103 du Thunder [35-22] face aux Spurs [24-32].

Bousculés, les Pelicans battent tout de même les Warriors :

Malgré une entame de match compliquée, les Pelicans ont su réagir et s’offrir une nouvelle victoire, qui leur permet de continuer à croire aux playoffs. Le début de rencontre est à l’avantage des Warriors, qui arrive à prendre 10 pts d’avance à la pause. Cependant, New Orleans va réagir et retrouver une adresse extérieure qui les fuyait en début de rencontre. Jrue Holiday contrôle les opérations (23 pts, 15 ast), et distribue à l’inévitable Zion Williamson (28 pts, 7 rbd) mais aussi à Niccolo Melli (20 pts). Les Warriors ont craqué alors que les Pelicans se montrent dominateurs jusqu’à la fin du match, éclipsant une entame de match ratée.

Succès en deux temps 115 à 101 des Pelicans [25-32] face aux Warriors [12-45].

Detroit y a cru, mais Detroit a perdu :

Privés de Damian Lillard, les Trail Blazers ont eu toutes les peines du monde à se défaire d’une faible équipe des Pistons. Portland rentre pourtant bien dans son match (avec un 24-2), déjà porté par CJ McCollum (41 pts, 9 rbd, 12 ast) et Carmelo Anthony (32 pts), auteur de sa meilleure performance en attaque de la saison. Toutefois, Portland perdra peu à peu son rythme et laissera Detroit revenir et même prendre neuf points d’avance dans le troisième quart-temps sur un tir primé de Christian Wood (26 pts, 9 rbd). Portland ne panique pas et reviendra à égalité, avant de décrocher la victoire dans la dernière minute.

Succès étriqué 107 à 104 des Blazers [26-32] face aux Pistons [19-40].

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here