Le résumé de la nuit NBA du 25/02/2020

0
NBA
(Crédits : CBS Sports)
Ligue 1

Huit rencontres se jouaient hier soir en NBA, dont plusieurs très disputées. Retour notamment sur le faux pas du Heat, le gros match de Joël Embiid et le nouveau record en carrière gâché de Bradley Beal.

Miami surpris dans l’Ohio :

Privé de Jimmy Butler, le Heat partait tout de même largement favori dans cette rencontre face aux Cavaliers. Et pourtant, Cleveland va jouer crânement sa chance et empocher un succès après prolongations. Pourtant, c’est bien Miami qui prend les devants dans ce match. Derrière Bam Adebayo (22 pts, 13 rbd, 9 ast) et un collectif solide (cinq joueurs à 15 pts ou plus), le Heat compte plus de vingt points d’avance dans le troisième quart-temps. Toutefois, les Cavaliers vont répondre et littéralement marcher sur leurs adversaires dans le dernier quart-temps (31-12), arrachant une prolongation. Dans le temps supplémentaire Kevin Porter Jr (30 pts, 8 rbd) conduira ses coéquipiers vers la victoire, infligeant au Heat sa première défaite en prolongations de la saison.

Victoire 125 à 119 des Cavaliers [16-41] face au Heat [36-21].

Joël Embiid croque les Hawks :

Ultra dominant dans le secteur intérieur, Joël Embiid (49 pts, 14 rbd) a largement contribué au succès des siens face aux Hawks, améliorant son record en carrière aux points. Dans un Wells Fargo Center où ils sont souvent en réussite, les Sixers prennent rapidement les devants, étant à +17 après un quart-temps et ayant la même avance en retournant aux vestiaires. Atlanta est dépassé défensivement, mais dans le sillage de Trae Young (28 pts, 7 rbd, 10 ast) va profiter d’une faille des Sixers pour réduire l’écart. Mieux, ils vont même prendre un point d’avance (92-91) avant l’entame du dernier quart-temps ! Toutefois, Philly va se remettre en ordre de bataille et Joël Embiid va à nouveau martyriser la défense des Hawks en fin de match pour aller chercher une nouvelle victoire.

Succès 129 à 112 des Sixers [36-22] face aux Hawks [17-42].

Milwaukee tremble mais résiste à Beal :

Officiellement qualifié en playoffs depuis hier avec la défaite de ces mêmes Wizards, Milwaukee arrivait en confiance dans la capitale pour défier Washington. Toutefois, le match fut bien plus disputé que prévu et les Bucks ont failli se faire surprendre face aux Wizards d’un Bradley Beal qui a battu son record en carrière (55 pts) pour la deuxième fois en deux jours ! Milwaukee a largement dominé la rencontre pendant trois quart-temps, abordant les dix dernières minutes avec 17 pts d’avance. Washington va cependant revenir à -10 avant que Bradley Beal ne fasse le show. Intraitable, il inscrit 17 pts de suite et aide ses coéquipiers à décrocher une prolongation. Khris Middleton (40 pts) va alors aider les Bucks à prendre les devants dans cette reprise et Milwaukee décrochera un succès compliqué après un tir au buzzer raté de Troy Brown Jr.

Succès après prolongations 137 à 134 des Bucks [49-8] face aux Wizards [20-36]

Orlando renverse Brooklyn :

Pourtant mal parti dans cette rencontre, Orlando a su inverser la tendance au cours du match et aller chercher une belle victoire au Barclays Center. Le match est disputé d’entrée de jeu, mais les Nets arrivent à contrôler la première mi-temps. À l’aise défensivement, ils finissent par étouffer le Magic pour créer un petit écart avant la pause (+13). Spencer Dinwiddie (24 pts, 8 ast) continue sur le même rythme après la mi-temps et Brooklyn domine toujours autant les débats. Cependant, Orlando aura un sursaut d’orgueil et reviendra pas à peu dans la rencontre, faisant déjouer des Nets pourtant parfaitement en rythme jusque là. Le money time tient toutes ses promesses et Aaron Gordon (27 pts, 10 rbd) et Terrence Ross (21 pts) finissent par mener la franchise floridienne vers une victoire cruciale face à un adversaire direct pour les playoffs.

Victoire 115 à 113 du Magic [25-32] face aux Nets [26-30].

James Harden déroule face à New York :

Présent à Los Angeles quelques heures auparavant pour l’hommage à Kobe Bryant, James Harden (37 pts, 6 rbd, 9 ast) a sûrement voulu marquer le coup lors de son match face à New York. Et le barbu l’a parfaitement fait, en ne faisant qu’une bouchée des Knicks au Madison Square Garden. Houston démarre fort et grâce à ses shooteurs prend rapidement les devants. New York est en difficulté mais ne lâche pas, l’écart ne dépassant pas les cinq unités. Les Rockets continuent alors d’insister en attaque et cela finit par payer. Les Knicks commencent à craquer et comptent 15 pts de retard à la pause. New York réduira l’écart en seconde période, avant de définitivement lâcher prise. Le banc des Rockets fait le travail, et les Knicks se retrouvent rapidement à plus de 20 pts de retard. Drapeau blanc, Houston peut contrôler la fin de la rencontre.

Victoire 123 à 112 des Rockets [37-20] face aux Knicks [17-40].

Dallas fait craquer la défense de Minnesota :

Après une défaite face aux Hawks, Dallas recevait les Timberwolves à l’American Airlines Center et avait une belle occasion de se reprendre. Occasion que les Mavs n’ont pas laissé passé, martyrisant la pauvre défense de Minnesota. Largement supérieurs, Tim Hardaway Jr (23 pts, meilleur marqueur de son équipe) et ses coéquipiers passent la bagatelle de 81 pts à leurs adversaires dans l’unique première mi-temps. C’est déjà trop pour les visiteurs, qui malgré les 29 pts de D’Angelo Russell sont sans réponse face à une telle attaque. Luka Doncic contrôle (20 pts, 9 rbd, 7 ast) et les Mavericks s’offrent même le luxe de reposer leurs titulaires dans le dernier quart-temps, le match étant déjà plié.

Victoire tranquille 139-123 des Mavericks [35-23] face aux Timberwolves [16-40].

Large succès des Suns à Salt Lake City :

La reprise est compliquée pour Rudy Gobert et ses coéquipiers. Après s’être incliné face à Houston et San Antonio, le Jazz a perdu son troisième match de rang hier soir face aux Suns. Si Utah est devant après un quart-temps, Phoenix répond dans la reprise suivante et les deux franchises retournent aux vestiaires sur une égalité parfaite (62-62). Le Jazz va alors commencé à montrer des signes de faiblesse, tandis que les Suns vont capitaliser sur une adresse détonante (56 % au tir, 60 % derrière l’arc) pour prendre le large. Ricky Rubio récite son basket pour son retour dans l’Utah (22 pts, 6 rbd, 11 ast, 7 stl) et peut compter sur un Devin Booker lui aussi très bon hier soir (24 pts, 10 ast). Donovan Mitchell est bien seul chez les locaux (38 pts), et Phoenix, bien supérieur dans cette rencontre, va logiquement s’imposer.

Succès 131-111 des Suns [24-34] face au Jazz [36-21].

Les Clippers sans pitié face aux Grizzlies :

Opposés à une des équipes surprises de cette année, les Clippers n’ont laissé aucune chance à leurs adversaires de remporter le match. Dominateurs de la première à la dernière minute de la rencontre, ils font rapidement la différence, menant 410 à 14 après seulement 12 min de jeu. Memphis veut s’accrocher, mais rien n’y fait : les Clippers sont inarrêtables dans cette rencontre. L’écart continue de gonfler au cours de la rencontre et Los Angeles n’a pas à forcer son talent pour aller tranquillement s’imposer face à l’actuel huitième de la conférence Ouest. Memphis va devoir rapidement se reprendre pour conserver cette position, eux qui n’ont pas gagné depuis le All Star Break.

Succès sans sourciller 124 à 97 des Clippers [38-19] face aux Grizzlies [28-29].

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here