Basketball

Le résumé de la nuit NBA : Le jubilé de Kobe Bryant

Hier, nous étions le 13 Avril 2016 et pour la dernière fois de sa carrière, Kobe Bryant a foulé le parquet du Staples Center. Dans une saison ternie par des blessures, Kobe nous a proposé une performance inimaginable pour son âge. Retour sur le dernier match de ce joueur mémorable.

Tout le monde s’est donné rendez-vous au Staples Center

Pour le dernier match en carrière de Kobe Bryant, nombreuses sont les stars qui sont venus rendre hommage à la star en commençant par Magic Johnson.

“Nous sommes là pour célébrer vingt années de grandeur, vingt années d’excellence, un joueur qui n’a jamais triché et offert à cette équipe cinq titres, tu es tout simplement le meilleur Laker de l’histoire”

Pour son 1566ème match, Johnson n’a pas tari d’éloges sur son successeur en tant que meilleur Lakers de l’histoire. Vrai reconnaît vrai comme disait Booba, grand fan du joueur angelinos.

Résultat de recherche d'images pour "kobe bryant farewell game magic"

Un début de match compliqué

Après l’annonce de sa retraite par le biais de son documentaire “Dear Basketball”, Kobe Bryant a fait vivre une dernière saison particulière à son équipe. Seulement 17 victoires en 82 match mais finalement, l’essentiel n’était pas vraiment là. Malgré les pépins physiques, avec une épaule en vrac, des genoux en perpétuelle souffrance, le Black Mamba n’a cessé de repousser ses limites. Malgré cela, son début de match contre Utah n’est pas idéal. Pas forcément en réussite, il loupe ses 5 premiers shoots du match et perd aussi un ballon. Mais Kobe Bryant est un grand champion, et dans ce match à l’enjeu nul, il a ce sursaut d’orgueil qui nous permet de se rendre compte de l’immense joueur qu’il est.

Le jubilé peut commencer !!

Kobe Bryant se lance dans la raquette et ça fait enfin filoche. Une fois, puis une seconde fois, et encore une troisième fois. And one !!! Faute de Withey qui permet à Kobe d’aller sur la ligne. Et encore un panier pour lui. Puis il enchaîne, 2 points à mi-distance et puis la première bombe du parking sur une passe de Huertas. On se pose forcément la question à ce moment ? Va-t-il nous en mettre encore 81 ? Et même si on n’essaye de ne pas s’enflammer, Kobe renchérit avec un autre panier. Après le premier acte, les Lakers sont menés de deux points (19-21) avec 15 points de Kobe. Il est l’heure pour Kobe d’aller reposer ses genoux.

And one et threes !!

De retour sur le parquet, Kobe est acclamé dès qu’il touche la balle. Les jeunes se sont amusés pendant que tonton était sur le banc, mais le patron est de retour. “Lay-up at rim for Kobe” les frissons devant ce match !! On est presque “déçu” par le second quart-temps de KB24 qui ne va inscrire “que” 7 points. A la mi-temps, le Jazz est devant de 15 points (57-42).

Kobe ne veut pas perdre !!

La mentalité Mamba, ne jamais lâcher jusqu’à que le buzzer final sonne. Voilà la philosophie de vie que Kobe n’a cessé de proposer sur tous les terrains de basket pendant 20 ans. Dans le troisième quart-temps, il permet à son équipe de revenir à 9 points grâce à ses 15 points (75-66). Et il ne s’arrête pas là, dans le dernier quart-temps, il va marquer 23 points pour arriver à la barre symbolique de 60 points. Kobe est un Dieu du basket, Kobe est immortel, son basket est immortel, The Mamba mentality est immortelle. Sur les rotules, il va jouer 42 minutes sur 48, ne pouvant à peine marcher quand le buzzer final a sonné. Les Jazz sont titillés entre un mélange de peines pour cette défaite et une peine immense pour le dernier match d’un des meilleurs joueurs de l’histoire du basket.

Résultat de recherche d'images pour "kobe bryant farewell game magic"

Son palmarès, une mine d’or

Celui que certains surnommaient “le basketteur qui voulait dépasser Michael Jordan” ont tout faux. Kobe est Kobe, son héritage dans la NBA ne va cesser de retentir à chaque instant, à chaque match. Dès son arrivée en NBA, ce joueur avait quelque chose de particulier. Drafté par les Hornets, il va faire toute sa carrière du côté des Lakers. Mvp en 2008, il a remporté 5 titres de champions NBA, avec deux MVP des Finals. Il a été sélectionné à 18 reprises au All-Star Game, nommé 17 fois joueur du mois, il compte aussi le plus grand nombre de sélections dans le All-NBA First Team avec 11 sélections (égalité avec Karl Malone). Il a fait aussi parti à 11 reprises de la All-NBA Defensive First Team.

Dernier match d’une magnifique carrière pour Kobe Bean Bryant, son intrusion au Hall of Fame ne fait aucun doute. Ses 2 maillots qui sont le #24 et le #8 vont évidemment être retirés. Merci pour tout Kobe, toi qui a donné à des jeunes comme moi l’envie de faire ou de suivre ce magnifique sport. Si certains sont juifs, musulmans, catholiques, peu importe, moi ma religion c’est le basket et tu es l’un de mes prophètes. Mamba out.

Résultat de recherche d'images pour "mamba out"



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
luctus venenatis accumsan elit. vel, ut leo quis Aliquam suscipit commodo mattis