En équipe

Le résumé du multiplex (J21)

Le traditionnel multiplex du samedi soir en Ligue 1 Conforama nous proposait aujourd’hui cinq affiches en cette 21ème journée du championnat. Saint-Etienne retrouvait notamment son public pour la première fois depuis la rencontre face au PSG, tandis que l’AS Monaco affrontait Strasbourg, avec l’objectif de confirmer son renouveau. Tout de suite, le résumé de la soirée.

Monaco – Strasbourg : 1-3

Un match, mais un tas d’interrogations. Comment peut-on faire jeu égal avec le PSG au Parc des Princes, puis se faire humilier à domicile par Strasbourg quelques jours plus tard ? Ce soir, l’AS Monaco a failli. Après avoir concédé l’ouverture du score par l’inévitable Ludovic Ajorque, les Monégasques se sont écroulés en seconde mi-temps. Incapables de réagir, ils ont coulé. Deux coups de poignard de la part de Thomasson, puis de Mitrovic, et c’est Strasbourg qui rentre avec les 3 points de la victoire. La réduction de l’écart de Jovetic ne donnera qu’un peu moins de relief cette déroute. Au-delà de la faillite collective de Monaco, saluons plutôt l’excellente performance des Alsaciens, qui étaient venus avec des idées et avec l’ambition de gagner. Mission accomplie.

Saint-Étienne – Nîmes : 2-1

Souvent hué lors des matchs précédents, Wahbi Khazri a cette fois été ovationné. Auteur d’un doublé, l’international Tunisien a porté son équipe en première période. Bien servi par Trauco, il ajuste Bernardoni une première fois dès l’entame du match, puis une seconde fois sur penalty. Les Nîmois auront le mérite de réagir dès la fin de la première mi-temps. Ils entretiennent la flamme grâce à Zinedine Ferhat, sur un centre de Denkey, trompant de la tête un impuissant Ruffier. En fin de match, les Nîmois pensent même arracher un point sur un but de Loick Landre, finalement refusé par le VAR… Une assistance vidéo en forme puisqu’un troisième but sera refusé à Saint-Etienne dans le temps additionnel. A noter le retour de Denis Bouanga chez les Verts, qui devrait leur faire autant de bien que ces trois points !

Brest – Amiens : 2-1

Porté une fois encore par leur excellent gardien Gautier Larsonneur, Brest s’impose face à des Picards joueurs. Les premières grosses occasions sont d’ailleurs amiénoises, mais le portier brestois réalise des miracles sur sa ligne. Finalement ce sont les Bretons qui frappent les premiers, grâce à Alexandre Mendy. Un avantage de courte durée puisque Amiens réagit dans la foulée, sur un penalty transformé par Guirassy. C’est finalement Cardona, dans les dix dernières minutes, qui offre les trois points à son équipe. Brest se donne de l’air au classement, tandis qu’Amiens est toujours barragiste.

Montpellier – Dijon : 2-1

Il suffit toujours d’un fait de jeu pour modifier le cours d’un match. Ce fut le cas à la Mosson ce soir. Alors que le score était encore nul et vierge, le jeune dijonnais Mounir Chouiar a écopé d’un second carton jaune, synonyme de rouge. Double peine : sur le coup franc, Florent Mollet fait trembler les filets pour donner l’avantage à son équipe. Ensuite, Montpellier déroule et réalise le break par Andy Delort, de la tête sur un corner. Mais Dijon est une équipe joueuse et courageuse, et parvient à réduire l’écart grâce à Baldé. Toutefois le score ne bougera plus, et Montpellier s’empare de la 4ème place du classement de notre Ligue 1 !

Reims – Metz : 0-1

Véritable bête noire des grosses équipes, le Stade de Reims a plus de mal face aux clubs moins bien classés. Et cela s’est vérifié ce soir encore. Face à un FC Metz mal classé, les Rémois se sont inclinés sur la plus petite des marges. Sur une pelouse souffrante, à l’image de son adversaire, Metz a pris l’avantage grâce à son buteur Habib Diallo, auteur de son 11ème but de la saison. Les Messins ont su être solides et résister jusqu’à la fin du match, pour ramener à la maison trois points très importants en vue du maintien. Reims en revanche confirme sa méforme du moment, après une première partie de saison très positive.

L’homme du multiplex

En plus de réaliser des prouesses dans ses buts, Gautier Larsonneur est décisif. Ce soir encore, ses arrêts ont permis à son équipe de ne pas être menée au score. Au final, Brest s’impose et prend 3 points précieux dans la course au maintien, qui lui donnent une petite marge d’erreur sur ses concurrents. C’est avec ce genre de gardien qu’on remporte des points, et Larsonneur le prouve !

Le flop du multiplex

L’AS Monaco est évidemment notre champion du soir. Inexistants, sans idées, les Monégasques ont coulé face à une séduisante équipe de Strasbourg. Une défaite qui suscite de nombreuses interrogations sur la mentalité du groupe de Robert Moreno, qui aura décidément beaucoup de travail pour faire remonter son équipe au classement. Ce soir, l’ASM est 12ème à huit points du podium.

14 buts ont été inscrits dans ce multiplex de la 21ème journée de Ligue 1. Un bilan plutôt bon, après un triste 0-0 entre l’OM et Angers plus tôt dans la journée. Suite de cette 21ème journée demain, avec notamment un choc entre Lille et le PSG à 21h au Stade Pierre Mauroy. 

Photo : BeIN Sports.

 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
dictum commodo consectetur leo non tristique velit, ante. id,