Game 7 : Le Roi esseulé face à l’armée de l’Indiana

Un match qui peut mettre un terme à une domination.

Jamais LeBron n’a été disqualifié dès le premier tour. Voilà pour la stat incroyable. Ce soir, en direct à 19h en France, cette domination indécente peut cesser. Ce soir se joue le Game 7 d’une série incroyable pleine de surprises … et de déceptions. La surprise ? Elle est du côté d’Indiana. Perdre Paul George l’été, trouver en Victor Oladipo un nouveau Franchise Player et finir 5ème de l’Est, être en course pour éliminer le King dès le premier tour des Playoffs, on appelle ça du travail de bonhomme. Qui pouvait prévoir un tel niveau ? Les déceptions, elles, sont dans l’Ohio. Les Cavs, dominants depuis 3 saisons, sont à quelques heures de passer de triple finaliste à équipe ridiculisée et en vacances fin avril. Est-ce seulement une surprise, au vu de leur saison décevante à tout point de vue (ou presque) ? Pas vraiment. Mais qui s’attendait à voir les Cavs autant galérer ? Pourtant, LeBron sort (encore) d’une saison de MVP, et dire qu’il fait sa série est un doux euphémisme, en témoignent son incroyable game winner au match 5 et ses lignes de stats démentielles. 

Mais alors, où est le problème ? 

Eh bah … LeBron est seul. Dangereusement seul, drastiquement seul. Kevin Love n’est jamais vraiment rentré dans sa série, J.R Smith fait des efforts en défense mais est malheureux en attaque, tous les habituels lieutenants du King sont à terre. Tyronn Lue, lui, fait acte de présence, et c’est tout ce qu’on pouvait espérer de lui. Le problème étant que si LeBron gagne et envoie encore les Cavs au prochain tour, comment peut-il espérer passer les Raptors avec une équipe pareille ? Et si LeBron perd cette série, ceux qui espèrent encore le voir dans l’Ohio la saison prochaine seront bien déçus. LeBron va donc devoir, encore une fois, porter la maison. Rappelons que sur ses 6 Game 7 en carrière, il tourne à 33,2 points de moyenne. Basique.

En face de lui, une armée qui a faim.

Parce qu’il serait injuste d’enlever du crédit aux Pacers. Quelle saison, quelle série, quelle belle surprise. Cette équipe est jeune, bien plus talentueuse qu’on le pensait, et menée par un franchise player All-Star en pleine forme après une légère baisse de régime dans la série. Toto Oladipo vient tout juste d’infliger une raclée mémorable à LeBron et sa clique, tout en enregistrant son premier triple double en playoffs, excusez du peu. 28 points, 13 rebonds et 10 passes, le tout dans une victoire de 34 points, vous cherchez encore du leadership ? Les Pacers veulent la peau du roi, et n’ont pas prévu d’arriver au Game 7 les mains dans les poches. 

Les Pacers n’ont rien à perdre, les Cavs ont tout à perdre, dont leur franchise player. Match de dingue, Game 7, LeBron James, il vous faut d’autres raisons pour être devant votre écran à 19h ? On attend le 47-13-15 du King de pied ferme ! 

 

A propos de l'auteur

Actuellement étudiant en école de commerce, fan de sport, surtout d'une certaine ligue qui me fait me réveiller à 2h pour regarder un Atlanta@Detroit. #ThunderUp #DajeRoma

Poster un commentaire

sit nunc id, libero. commodo ultricies sem, Phasellus quis