Rugby

Le Stade Français se donne un peu d’air

Sans victoire en championnat depuis le début de l’année civile, le Stade Français Paris s’est offert un grand bol d’oxygène en venant à bout de Castres dimanche après-midi à Jean-Bouin (23-17). Le club parisien, qui voyait ses concurrents directs se rapprocher dangereusement ces dernières semaines, avance de nouveau et peut souffler (au moins un peu).

 

Le Stade Français allait-il vraiment descendre en Pro D2 ? C’est la question assez improbable que tout le monde était en droit de se poser avant la rencontre. Les Parisiens, qui restaient sur cinq défaites consécutives en championnat, venaient coup-sur-coup de perdre deux matchs à ne pas perdre, à domicile face à Agen puis à Oyonnax la semaine dernière. Suite à cet enchaînement de mauvais résultats, la zone rouge se rapprochant à vitesse grand V, Brive ne pointant plus qu’à une longueur après son point de bonus défensif obtenu hier face à Clermont, et Oyonnax revenant dans la course à 1000 à l’heure après son troisième succès consécutif en championnat à Bordeaux.

Les joueurs du club de la capitale recevaient donc le Castres Olympique avec une nouvelle fois une grosse pression sur les épaules. Si le début de match est satisfaisant, avec notamment une avance de 10 points à la demi-heure de jeu (10-0), les Castrais allaient venir semer le doute dans les têtes parisiennes en revenant à hauteur juste avant la pause (10-10). Le début de seconde période est un peu similaire ; un match fermé mais un Stade Français serrant le jeu pour prendre six points d’avance après un drop de Morné Steyn à vingt minutes du terme (16-10). Porté par les entrées en jeu de Rémi Bonfils et surtout Sekou Macalou, le Stade Français ne lâchera plus sa proie (malgré une petite frayeur en fin de match… l’habitude quoi !) pour s’imposer sur le score de 23-17.

We Sport FR était présent au match

C’est donc une délivrance pour les coéquipiers de Djibril Camara (lui aussi très en vue aujourd’hui), qui s’offrent un premier succès depuis cinq matchs en Top 14, le premier en 2018, et ainsi cinq points d’avance sur le premier relégable. Cerise sur le gâteau, ils sucrent la 11e place à Agen. OUF !

 

Gregoire ALLAIN (@GregoireAln)



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
massa libero. adipiscing amet, quis, ut lectus accumsan et, Donec