Top 14 : le Stade Toulousain déroule face à l’Aviron

En clôture de cette 10ème de championnat, le Stade Toulousain recevait l’Aviron Bayonnais. Un match qui pouvait être considéré comme le Trophée des Champions puisque le champion de Top 14 recevait celui de Pro D2. Mais l’affiche semblait assez déséquilibrée et cette sensation s’est confirmée pendant le match.

 

Au pied du podium avant le week-end, les Bayonnais commençaient à marquer le pas. En effet, ils restaient sur une série de 4 défaites de rang. A l’inverse, tous les voyants étaient au vert pour les Toulousains. Pourtant, les Basques ont entamé le match sans complexe, à l’image d’une touche chipée à l’alignement toulousain. Mais ils n’ont pas réussi à s’approcher suffisamment de la ligne d’essai pour inquiéter les champions de France en titre. Et quand on ne concrétise pas ses moments forts face aux Rouges et Noirs, on se fait punir. A la 18ème, Guitoune, grâce à ses appuis dévastateurs, va inscrire le premier essai de la partie. Seulement 5 minutes après, Matthis Lebel marque en coin pour faire le break.

 

Les deux cartons rouges ont scellé le sort du match

A la demi-heure de jeu, sans doute le tournant du match, Mat Luamanu est coupable d’un déblayage dangereux sur Pagès. Il est logiquement exclu et laisse ses partenaires à 14 pour le reste de la rencontre. Mais ce fait de jeu a le mérite de réveiller les Bayonnais qui sont tout proches de franchir la ligne d’en-but. Julien Marchand est sanctionné d’un carton jaune pour répétition de fautes. 17-0 à la pause. Mais au retour des vestiaires, Toulouse inscrit un nouvel essai par Clément Castets. L’Aviron réagit bien et marque à son tour par l’intermédiaire d’Aymeric Luc. La suite est bien plus inquiétante pour les hommes de Yannick Bru. Gillian Galan redonne le bonus offensif aux siens à la 60ème. Peu de temps après, Taofifenua écope d’un nouveau carton rouge pour une cravate sur Bonneval. A 15 contre 13 pour les 20 dernières minutes, les Toulousains ont pu se faire plaisir. Paulo Tafili marque un nouvel essai avant que l’arbitre n’accorde un essai de pénalité à Toulouse.

 

Le score final est lourd pour Bayonne : 45 à 10. Les promus auront été bien trop maladroits et indisciplinés pour espérer quelque chose à Ernest Wallon. Au classement, les Toulousains sont 4èmes alors que l’Aviron chute à la 10ème place.

Poster un commentaire

Aliquam Donec at Lorem ipsum Donec id, eleifend ut dictum felis