Le Stade Toulousain vers de nouvelles grandes heures ?

0
Ligue 1

Alors qu’il a vécu des heures compliquées ces dernières années, le grand Stade Toulousain semble (enfin) sortir de sa période de transition. Les Toulousains peuvent désormais légitimement prétendre à retrouver les sommets à moyen terme.

 

Un début de Top 14 probant et une jeunesse flamboyante

Après 7 journées de Top 14, le club aux 19 titres de champion de France est 6ème avec 19 points, et donc virtuellement qualifié pour la phase finale. Avec 4 victoires, un nul et seulement 2 défaites en 7 rencontres, les Toulousains ont réussi leur début de saison, avec notamment des victoires sur le Racing, la Rochelle, et un nul obtenu à Lyon. Mieux que ça, les Haut-Garonnais ont monté des belles qualités dans le jeu, même si cela s’est avéré moins fluide lors de leurs trois dernières sorties (15-66 à Montpellier, 22-26 contre Castres et 10-0 contre Agen). Surement ont-ils payés leurs efforts importants lors des 4 premières journées, lors desquelles ils sont sortis invaincus alors qu’ils se sont déplacés à deux reprises et défier des grosses écuries.

Résultat de recherche d'images pour "thomas ramos 2018"
Crédit photo : LaDepeche.fr

Cependant, les Toulousains ont de nombreux motifs d’espoirs pour le reste de la saison. Tout d’abord, l’après Novès semble enfin avoir été assuré, avec la construction d’un projet avec Ugo Mola à sa tête sur le long terme. Ensuite, comme dit précédemment, la transition au niveau de l’effectif commence également à prendre forme. En effet, s’ils ne sont pas encore au niveau de la génération des Fritz, Clerc, Servat, Poitreneaud etc, les Bézy, Guitoune, Dupont, Ntamack ou encore la révélation de ces derniers mois, le polyvalent Thomas Ramos, trouvent petit à petit leur place dans l’effectif, encadrés par les expérimentés Médard, Mermoz, Kaino ou encore Tekori. Le renouveau du Stade Toulousain s’explique donc en partie par cette jeunesse fougueuse qui émerge peu à peu, et ce mixte avec des joueurs de grande expérience. Le président Lacroix ne peut qu’être satisfait de ses troupes.

 

Un déplacement à Bath au scénario dramaturgique

Ce week-end, c’était leur campagne en Champions Cup qui débutait, à Bath. Face à une équipe qui réalise un début de saison moyen (8ème de la Premiership) et qui restait sur deux défaites, il était nécessaire pour Toulouse de ramener les points de son déplacement anglais, dans une poule très difficile (avec le Leinster, tenant du titre, et les Wasps). Les statistiques plaidaient en tout cas en faveur des Français, puisqu’ils s’étaient imposés lors de leur dernier déplacement à Bath (21-19), et que jamais une équipe à domicile ne l’a emporté dans les face-à-face entre les deux clubs.

La première période est disputée, mais ce sont les joueurs de Bath qui rentrent avec l’avantage au score à la mi-temps (17-12), grâce à un Burns des grands jours (auteur de 15 des 20 points de son équipe au total). Au retour des vestiaires, ce diable de Freddie Burns alourdit le score en passant une pénalité pour permettre à son équipe d’être à l’abri d’un essai transformé. Toulouse va devoir sortir les tripes. Mais comme souvent lorsque le match s’emballe, et comme rarement après l’heure de jeu, les joueurs de Mola vont faire le nécessaire pour revenir dans la partie. Après une pénalité de Ramos, Guitoune est envoyé dans l’en-but pour permettre aux Rouges et Noirs de prendre le score (22-20).

La fin de match sera épique. Après une pénalité sur le poteau de Burns, ce dernier réussit à transpercer le dernier rideau toulousain pour aller dans l’en-but. Là, il fait la grave erreur de célébrer son essai avant d’aplatir, et se fait coiffer sur le fil par un Maxime Médard qui n’a rien lâché. Cela sera le tournant du match. Burns sort. Il est au fond du trou, et vient peut-être de coûter, plus que le match, la qualification à son équipe.

 

Tout bénef’ pour le Stade Toulousain, qui prend les 4 points et qui démarre donc idéalement sa campagne européenne, dans la lignée de son bon début de saison. Il faudra enchaîner dès la semaine prochaine à domicile face à une des meilleures équipes d’Europe, le Leinster. (Source de l’image en Une : www.decideo.fr)

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here