LEC Week 6 Night 1 : G2 trop fort pour Schalke, Misfits met fin à sa série de défaites !

Première soirée de cette sixième soirée de LEC. Au programme, le choc entre Schalke et G2 pour ouvrir le bal. Misfits, en 0-4 et n’ayant pas connu le goût de la victoire depuis 2 semaines, a enfin pu savourer une victoire face à SK. Résumé de cette première soirée

NB : A noter que les joueurs sont encore sur le patch 9.3 sans les nerfs de jeudi, donc la meta reste inchangée pour les pros avant la semaine prochaine !

G2 (9-1) vs Schalke (7-3)

Draft

Une phase de draft complètement à l’avantage de G2 avec le piège Jayce en 1er pick pour Perkz juste après le pick Urgot qui laissait présager un nouveau matchup redondant au top. Caps profite de pouvoir counter Abedagge avec LeBlanc et Jankos est laissé sur son main, Elise.

Déroulement de la game

Malgré des premières minutes à l’avantage de Schalke, G2 va prendre le first blood à la 6ème minute sur un excellent roam de Perkz et un chain CC de la part de Jankos et Caps. Mais cela n’arrête pas pour autant que Schalke se laisse faire. Premier drake de l’air, un triple kill au mid après un teamfight bien géré par Memento et un roam à 4 de la part de Schalke qui a suivi le déplacement de la botlane G2 sur la map.

Vint ensuite 2 minutes plus tard un fight dans la river top. Mikyx décide de commit sur IgNar et Upset, follow de Perkz et Jankos. Memento décide d’ult pour sauver ses compères et vint à bout de Perkz. Mais Caps profite du moments pour prendre un double kill sur IgNar et Memento avant de se faire prendre de court par Abedagge. Upset est éliminé par Jankos et un chase intervient pour venir à bout de Lissandra. Un 4 contre 2 pour G2 qui les relancent dans le match.

La première tourelle tombe à la 16ème minute après un fight en 3v3 au bot remporté par G2 pour un 3 contre 1. Un dernier fight à la 22ème minute de jeu autour de la T3 mid scellera la victoire de G2 qui profitera d’avoir tué 3 des joueurs de la franchise allemande pour prendre le Nexus. Un early game mal embarqué mais une meilleure aisance en teamfight aura permis à G2 de gagner cette partie en très peu de temps.

Excel (2-8) vs Rogue (1-9)

Draft

Pour cette rencontre, Special est de nouveau préféré à Exile. L’ancien sub mid des Misfits et Fnatic a dû jouer sur un pick où il n’était pas en confiance. Ses mains Lissandra et LeBlanc bannis, pas le choix. Caedrel est mis sur Urgot jungle, un choix incompréhensible.  Des équipes qui vont vouloir jouer le late game sous risque de se retrouver en position délicate.

Déroulement de la game

Le first blood intervient à la 4ème minute après un solo fight top. Expect vient à bout de Finn qui profitera du passif de Sion pour ensuite tuer son adversaire et effectuer son seul kill de la game. Il sera juste après son retour en lane attaqué par Expect et Caedrel qui viendra prendre le kill. Kikis en profite pour prendre le premier drake de l’air de la partie. Le premier des 6 de l’équipe.

Malheureusement, Caedrel enchaine les problèmes de macro play et de vision de jeu. Kikis en profitera avec Sencux pour le tuer deux fois dans son red buff side. Mais cela n’empêchera Excel de prendre la première tourelle à la 15ème minute au bot. Pendant 10 minutes très peu de fights, du farm et de la prise d’objectifs  Au bout de 25 minutes de jeu, 4 tourelles à 3 pour Rogue et 3 drakes à 0. Un fight à l’occasion de Rogue permettra de gagner 3 pour 0 qui permet de récupérer un premier Nashor.

10 minutes plus tard, un fight très mal amené par Rogue pendant le call Nash d’Excel permet à ces derniers de les annihiler avant de s’emparer du buff malgré la tentative de Sencux de le steal mais tue Caedrel à la place. Malheureusement, ils n’en profitent pas à cause du buff Elder Dragon pour Rogue qui décide de siege la base ennemie. Ils ne vont même pas se soucier du prochain Nashor et Rogue en profite pour le prendre et finir la game en forçant les objectifs. Deuxième victoire pour Rogue face à un concurrent direct pour la dernière place.

Splyce (6-4) vs Vitality (7-3)

Draft

Splyce nous offre pour la première fois en LEC un Sylas jungle pour Xerxe, accompagné d’une composition agressive avec notamment Noskeren sur Blitzcrank et Humanoid sur Zoe. De son côté Vitality répond avec du all-in grâce à Ekko, Jarvan et Thresh. Mowgli avec son Elise aura fort à faire en early game avec son avantage pour ganker rapidement.

Déroulement de la game

Un fight en 2v2 bot au level 2 amorcé par un mauvais placement d’Attila qui a permis à Noskeren de le catch. First blood pour Kobbe mais en dépit de tout ses summoners. Tout au long des premières minutes de jeu, les ganks se répètent. Mowgli est poussif mais réussit à ramener deux kills à Cabochard tandis que Xerxe s’est plus projeté sur la botlane et les rivers. Premier drake de l’air pour Splyce à la 13ème minute de jeu dans un early assez équilibré mais qui penche légèrement pour Splyce. Mais pour autant, Cabochard prendra la première tourelle top à la 14ème minute de jeu. Un fight dans le blue side de Splyce à la 15ème minute donnera l’avantage en golds à Vitality. Malheureusement, Jactroll et Cabochard vont rester sur la lane trop longtemps et se faire punir.

Un fight de nouveau blue side Splyce dans lequel la botlane de ces derniers trouveront la mort. Cela amorce un call Nash un peu risqué mais au prix de la vie de Mowgli, ils arriveront à le terminer après un fight rudement mené. Vitality enfonce la base adverse sur toutes les lanes et supprime toutes les tourelles jusqu’aux T3. L’équipe possède 10K golds d’avance à 25 minutes de jeu et prendront de nouveau des kills sur Humanoid et Xerxe. Après un ace pris dans la base blue side, Vitality détruira le Nexus et s’adjuge la deuxième place aux dépends de Schalke.

SK Gaming (5-5) vs Misfits (4-6)

Draft

On mise sur les picks flex dès le début de la draft pour Misfits avec un Jarvan IV, un Galio et une Cassiopeia, Cassiopeia qui se retrouvera finalement au bot dans les mains de Hans Sama avec le Galio support pour GorillA. En face, on retrouve le combo surpuissant, Lucian/Braum pour Crownshot et Dreams. Composition très axée teamfight pour les lapins avec énormément d’engages face à des SK sans réelle front line, SK devra donc compter sur des lanes fortes.

Déroulement de la game

Les premières minutes sont collégiales. On se chatouille sans se tuer et on farm tranquillement de part et d’autre. De l’action, on en aura enfin à la 11ème minute. Les lapins engagent le Héraut mais les SK veillent au grain et contestent l’objectif. Peine perdue, Maxlore récupère le first blood sur Pirean (alors sans summoners) et Febiven prend un kill sur Selfmade.

SK tentent coûte que coûte de se relancer en effectuant un trade kill au bot à la 16ème minute, un autre 2 minutes plus tard sur la midlane. Mais ce n’est pas suffisant. A la 20ème minute, Pirean continue d’enchainer les erreurs et se fait catch dans la jungle SK. Ses mates tentent de commit pour le sauver mais au final ce sera un 4 pour 1 pour Misfits et, ironie du sort, Pirean le seul survivant de sa team. Un Nashor direct sera effectué

Durant les 8 prochaines minutes, SK enchaine les erreurs de macro play et se fait punir à plusieurs reprises. 6 tourelles à 1, 8K golds d’avance pour Misfits qui s’adjuge un second Nashor à la 28ème minute. Et une troisième à la 35ème minute, la faute à Selfmade qui push bot pendant que Misfits est en pleine rotate autour de la midlane et du top… SK subit, perd une tourelle de Nexus, mais un fight où ils ressortent vainqueur leur permet de survivre encore un peu.

Et la plus grosse erreur de décision survient à la 42ème minute. SK décide d’engager un Nashor et laissent leur base sans protection. Pendant que 3 joueurs Misfits tentent de les contenir, le reste décide de finir la partie.

Fnatic (3-7) vs Origen (6-4)

Draft

Un air de soloQ nous chatouille les narines chez Origen. Tandis que chez Fnatic, beaucoup de possibilités d’engage, Nemesis sur Zoé, Broxah sur Nocturne et Hylissang sur Galio. Une partie qui va se désosser à partir du level 6. Normalement, les vice-champions du monde devraient gagner leurs matchups sans grande difficulté.

Déroulement de la game

Un first blood qui intervient assez rapidement (1min30) de la part de Rekkles sur Patrik après un trap digne des matchs des bas fonds de la Ligue des Légendes. Un gank lvl 2 au bot pour mettre définitivement Rekkles dans de bonnes conditions. Avec l’aide de sa botlane, Nemesis arrivera à concrétiser un kill sur Nukeduck et Rekkles se chargera de mettre Kold hors jeu. S’enchainent des roams sur toute la map et une omniprésence de Broxah dans les fights et Fnatic aura déjà récupéré 10 kills en autant de minutes de jeu.

Malgré un bon flank durant le fight Nashor, Alphari arrivera à steal le buff pendant que son équipe se fait détruire, et prendra un ace. La bonne opération pour Origen est d’avoir privé Fnatic de Nashor aux dépends de leur vie. Un dernier ace sur l’équipe danoise dans leur jungle à la 27ème minute de jeu scellera le sort de la partie et une victoire sans contestation de Fnatic.

Crédit photo : Red Bull

A propos de l'auteur

Rédacteur football, basket, eSport pour We Sport FR et chroniqueur radio pour l'émission Soyons Sports à Shalom Besançon. Fan du FC Sochaux depuis qu'un certain Teddy Richert a fait des merveilles en finale de Coupe de France 2007.

Poster un commentaire

elit. adipiscing mattis quis ipsum sem, Lorem porta. ultricies Aliquam amet,