Leeds United : Marquer les esprits.

0
Ligue 1

Deuxième du championnat à neuf journées du terme, le Leeds United de Marcelo Bielsa rencontre Sheffield United qui est à seulement deux points derrière. Entre révolution du jeu, spygate et remise en question, retour sur la folle saison de Leeds, en quête de Premier League.


Des débuts reconnus

Avec trois victoires inaugurales dans cette Championship 2018/2019 et une invincibilité jusqu’à la 10ème journée, les premiers retours sont dithyrambiques outre-manche. Pressing haut et incessant, construction et relance depuis la défense et transitions meurtrières sont les préceptes du Leeds d’El Loco. Des victoires éclatantes face à Norwich, Derby County, West Brom ou encore Reading. Avec la quatrième meilleure attaque et la troisième meilleure défense, The Peacocks répondent présents dans tous les compartiments du jeu.

L’équipe semble stable et Marcelo Bielsa semble trouver un certain équilibre sur la durée. Une chose qui lui a manqué notamment à l’Olympique de Marseille. Bien conscient des qualités de son effectif et avec des joueurs totalement dévoués, Tonton Bielsa réalise des prouesses. Les joueurs progressent et le collectif est bien huilé.

El Loco un peu moins fou

Son travail avec les jeunes portent également ses fruits. Avec un recrutement avec Lille essentiellement basé sur les jeunes, Bielsa a appris. Son équipe est un parfait mélange d’expérience avec Klich, Kiko Casilla, Ayling, Hernandez ou encore le très polyvalent Alioski. De nombreuses blessures à cause du rythme soutenu ont permis à quelques jeunes de faire leur trou comme Bamford prêté par Chelsea, Jamie Shackelton ou Jack Clarke tous deux formés au club.

Mourir avec ses idées, telle était la devise de Marcelo Bielsa auparavant. Aujourd’hui, le coach argentin s’est adapté et semble avoir travaillé sur lui même. Cela se traduit sur le terrain, mais aussi en conférence de presse. Bielsa est souriant et malgré son anglais inexistant, la presse l’adore et le technicien a toujours la bonne réplique. L’aura d’El Loco est si grande que la Championship n’a jamais été autant hypée que depuis l’arrivée de ce dernier.

Surnaturel

L’épisode du Spygate en est l’exemple parfait. Bielsa avait engagé un stagiaire de 20 ans pour aller espionner les séances d’entraînements des équipes concurrentes. Une polémique très vite entérinée par le principal intéressé qui a immédiatement convié les journalistes pour une conférence de presse

Ces derniers s’attendaient à des excuses, ils se sont au final retrouvés au milieu d’un cours magistral de science tactique et d’analyse de l’adversaire. Il dit avoir regardé les 51 derniers matchs de Derby County (le litige étant avec Derby County) et montre aux journalistes toutes les données accumulées. Une scène surréaliste mais qui va venir renforcer la légende d’El Loco.

Le développement de Leeds n’en est qu’à son commencement. Bielsa a entamé un véritable processus dont il est déjà récompensé. Recruté pour ramener le club du Yorkshire en Premier League, le technicien argentin peut s’appuyer sur certaines valeurs sûres. Kemar Roofe, meilleur buteur de Leeds cette saison, a déjà dépassé son nombre de buts inscrits la saison dernière (désormais 14 buts) avec notamment un replacement dans l’axe bénéfique. Cette rencontre face à Sheffield semble le moment opportun pour enfoncer le clou. Sur la concurrence mais aussi sur les détracteurs. 

Crédit photo / Football 365



Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here