Lens échoue encore. 

0
Ligue 1

Ce samedi 21 octobre, Lens recevait sur sa pelouse le 1er de ligue 2, le Stade de Reims. Revenons ensemble sur le match.

Peut-être un excès de confiance… et un adversaire au dessus

Les hommes d’Eric Sikora, poussés par leur soif de victoire, se devaient d’offrir les trois points pour sortir de la zone de relégation. Mais c’était sans compter sur une équipe de Reims plus forte à la fois sur le papier et sur le terrain. 9 matchs gagnés pour 3 perdus.

Les lensois partent (trop) confiants, 35 520 supporters en tribunes pour les soutenir, une victoire 6-0 contre Bourg-en-Bresse ramenée facilement lundi dernier et des joueurs prêts à jouer le Barça..  Tout était prêt pour la fête à domicile. Mais pour Lens, stade plein et match à domicile ne riment que très rarement avec victoire. Ce n’est d’ailleurs pas un secret de polichinelle et pour cause, pas moins de 9 buts ont été marqués pour 10 buts encaissés à Bollaert cette saison !

Bref, Reims n’allait pas laisser la victoire et le haut du tableau si facilement. Venus avec un effectif gonflé à bloc qui rêve de ligue 1, l’équipe mené par le coach David Guion n’avait qu’un seul objectif, la victoire. Il n’aura fallu que 3 minutes pour que Reims  inscrive son premier et unique but, une contre attaque splendide, signée Diego, qui termine sa course au fond des filets d’un Nicolas Douchez paraissant désemparé.

douchez-rc-lens-2017.jpg(Image L’Equipe)

Les tops…

Côté Reimois, un gardien exemplaire, la tête sur les épaules qui sait replacer ses hommes sans devoir répéter le moindre mot. Édouard Mendy à d’ailleurs récolte une note de 8,1, la meilleure de cette équipe.

Le buteur, le Brésilien Diego. Partout sur le terrain un vrai renard des surfaces 7,9 pour le milieu gauche.

Julian Jeanvier lui aussi s’est montré très bon, le défenseur était à la hauteur des espérances du coach. 7,4

Mais la meilleure note du match à été attribuée à un lensois, Souleymane Diarra ! 8,6 pour le milieu droit prêté au racing. Trois tirs dont deux cadrés, cinq interceptions et  82,5% de passes réussies. 90 minutes de bonheur pour les lensois, mais malheureusement c’est insuffisant pour faire quelque chose de bon.

…et les flops

Kevin Fortuné. Le lensois n’est pas droit dans ses crampons. C’est compréhensible pour l’attaquant qui a perdu sa petite fille cet été.. est il revenu sur les terrains trop rapidement ou est ce un mauvais coaching ? Sofa Score lui attribue la note de 6,4.

6,4 pour Filip Markovic également. Le lensois est inconstant malgré la volonté de pousser les avants.

C’est un 6,5 pour Karim Hafez qui n’a pas été sur Terre dans ce match. Le défenseur lensois alternait les bonnes et les mauvaises actions. Tel un bipolaire du football. Très très moyen.

Aucun flop pour Reims qui a su s’imposer à Lens malgré un match très mitigé, gagné certes, mais très inquiétant pour les premiers de ligue 2. Pour le racing ça reste un match decevant, en dominant de la telle sorte (71% de possession ), le club lensois aurait du au moins décrocher le nul.

Affaire à suivre pour le racing club de Lens qui se déplacera le 30 octobre à Châteauroux.

Charlotte Gruszeczka.

 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here