Basketball

L’Équipe de France s’impose sans trembler contre la Grande-Bretagne

Dans un match de qualification pour le prochain EuroBasket, l’Équipe de France a déroulé face à la Grande-Bretagne. Une victoire tout en maîtrise pour une sélection qui rejouait pour la première fois depuis six mois.

Une entame parfaite

Dans ce qui était considéré par Vincent Collet comme le match clé de cette fenêtre internationale de novembre, l’Équipe de France n’a pas fait dans le détail face à son voisin britannique. Dans un Palais des Sports de Pau à huis clos, les Bleus sont très rapidement rentrés dans leur match. Verrouillant totalement l’attaque adverse et prenant son temps balle en main, la France démarre la rencontre par un cinglant 13-0, forçant le sélectionneur de la Grande-Bretagne à prendre son premier temps-mort. Les français ne faiblissent pas lorsque le match reprend et dérouleront jusqu’à la fin du premier quart-temps en cadenassant l’attaque adverse. Les britanniques souffrent et attendront plus de cinq minutes avant d’inscrire leur premier panier, faisant preuve de trop d’imprécision au tir (2/21 FG dans le QT1).

Menant 24 à 5 à l’issue du premier quart-temps, les français sont déjà en position de gérer leur avance. Si la Grande-Bretagne tente d’accélérer le rythme, la France est toujours en place défensivement en n’offre aucun tir facile dans cette première mi-temps. S’il y a du mieux du côté de l’équipe qui aurait dû recevoir la rencontre (la Grande-Bretagne était considérée comme l’équipe à domicile), la France contrôle et maîtrise son sujet. Dans le sillage d’un Amath M’Baye auteur de son record de points en sélection (21 pts), l’écart augmente et la France vire largement en tête à la pause (20-46). Alors qu’il reste vingt minutes à jouer, les jeux semblent déjà faits.

Tout en contrôle

Au retour des vestiaires, la Grande-Bretagne va avoir un sursaut d’orgueil. Gênés par une adresse pas au rendez-vous et de trop nombreuses balles perdues (quinze en première mi-temps), les britanniques se remobilisent et démarrent le troisième quart-temps avec un 8-0. La France ne s’affole pas et réagit grâce à l’inévitable Amath M’Baye et à Isaia Cordinier (6 pts, 8 rbd), tandis qu’Andrew Albicy (2 pts, 9 ast) distille de bons ballons pour remettre son équipe dans le rythme. Ainsi, les Bleus répondent à ce run par un 11-0 qui les rapprochent de la barre des trente points d’avance, une barre qu’ils avoisineront sans la dépasser. Si la Grande-Bretagne remporte cette reprise d’un petit point, le match est définitivement plié. L’avance française diminuera légèrement dans le dernier quart-temps, mais la Grande-Bretagne partait de trop loin pour espérer faire douter une Équipe de France assez séduisante.

Succès convaincant pour l’Équipe de France (56-79), qui prend ainsi une sérieuse option pour la qualification dans son groupe. Rendez-vous dimanche pour le deuxième match ce cette fenêtre internationale, où les Bleus affronteront l’Allemagne.

Crédits Image en Une : Julien Bacot/FFBB

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
libero felis tempus commodo accumsan vel, dolor