Les 10 meilleurs catcheurs de la WWE en 2018.

0
Ligue 1

Cette année se termine et un nouveau chapitre se clôt à la WWE. Et on va tout de suite poser les bases :

Cette année a été très hétérogène. En effet d’un côté NXT et 205 Live ont réalisé une année splendide et très divertissante tandis que la Main Roster a souffert d’un booking souvent oubliable voire même problématique ( Bonjour Drake Maverick ). Mais quelles personnes allons-nous retenir de 2018 ? Nous allons donc voir mon classement des 10 meilleurs catcheurs a la WWE. Je rappelle évidemment que c’est un classement subjectif et basé sur mon ressenti personnel.

10 Asuka.

(photo: wwe.com)

Oui cette position est surprenante vu comment la nippone a été traité entre Wrestlemania et fin Novembre subissant notamment une humiliation contre Carmella, une association très décevante avec Naomi et perdant avec cette dernière contre les IIiconics (Oui c’est vraiment arrivé). Malgré tout quand on lui laisse le temps et une vraie histoire Asuka et épatante et son personnage arrive toujours à jouir d’une mystique impressionnante. Elle commencera l’année avec une victoire au Rumble dans le tout premier Royal Rumble féminin et la finira sur la consécration en remportant le titre dans un superbe TLC match au côté de Charlotte Flair et de Becky Lynch.

Matchs à voir : 

TLC : Charlotte Flair vs Asuka vs Becky Lynch(c)  TLC Match.

WrestleMania 34 : Asuka (gagnante du Royal Rumble) vs Charlotte Flair (c).

SmackDown du 11 Décembre : Asuka vs Charlotte Flair.

9 Velveteen Dream.

(photo: wwe.com)

23 ans. Oui il n’a que 23 ans et il arrive déjà à s’imposer comme l’une des plus grandes stars de NXT. Il commencera l’année sur un match court mais divertissant contre Kassius Ohno à NXT Takeover : Philadelphia. La consécration arrivera au NXT Takeover suivant lors du déjà culte 6-man Ladder match pour le titre Nord-Américain. A partir de ce moment les fans vont commencer à soutenir celui qu’on surnomme le Dream organisant son Face Turn avant d’aller affronter Ciampa pour le titre suprême de NXT. Tout est encore devant lui, il dispose d’un charisme naturel qui j’en suis sûr sauront l’aider pour les prochaines années. Il n’est que neuvième dû à la Feud très peu intéressante contre EC3 qui fait figure d’exception pour NXT cette année.

Matchs à voir :

NXT Takeover : New Orleans : 6-man Ladder match

NXT Takeover:Chicago : Velveteen Dream contre Ricochet

NXT Takeover : War Games 2 

8 Shayna Baszler.

(photo: sescoops.com)

L’ancienne Lutteuse de MMA a totalement réussi sa reconversion,2018 a été l’année de la confirmation pour elle qui a totalement régné sur la division féminine de NXT et gagnant le titre à NXT Takeover : New Orleans contre Ember Moon. Elle arrive totalement à faire imposer son style dominant et violent dans le ring. La trilogie contre Kairi Sane était géniale et imprégné d’une vraie implication personnelle totalement ressentie entre les deux. La japonaise restera dans les mentions honorables au vu de l’irrégularité au cours de l’année. On attend évidemment une montée dans le main roster en 2019 pour potentiellement réunir les Four Horsewomen du MMA.

Matchs à voir : 

NXT Takeover: Philadelphia : Shayna Baszler contre Ember Moon(c)

NXT Takeover:New Orleans : Shayna Baszler contre Ember Moon(c)

Evolution : Shayna Baszler contre Kairi Sane(c)

7 Charlotte Flair.

 

(photo: express.co.uk)

2018 a été très décevant coté Main Roster sauf dans une division. La division féminine dont Charlotte est le porte-étendard.. Elle est sûrement la Lutteuse la plus complète à la WWE. Son selling est absolument parfait. Toujours prête à prendre des Bumps toujours plus impressionnant. Seulement 7ème à cause de sa blessure en plein milieu de l’année et de l’imbroglio autour du Heel Turn de Becky Lynch très mal géré qui deviendra pourtant l’une des meilleurs choses de la fin d’année. On attend évidemment un potentiel Rematch contre Ronda Rousey pour celle qui est déjà 7 fois Championne.

Matchs à voir :

Hell in a Cell : Charlotte Flair(c) contre Becky Lynch

Evolution : Charlotte Flair contre Becky Lynch(c) dans un Last Women Standing match

Survivor Series : Charlotte Flair contre Ronda Rousey Champion vs Champion match, Charlotte remplace Becky Lynch blessée

6 Mustafa Ali.

(photo : thechairshot.com)

Il est la bonne surprise de l’année. Celui que l’on surnomme le Cœur de 205 Live a réalisé une copie quasi parfaite cette année dans un programme trop peu regardé malgré le grand spectacle qu’il propose

Des matchs incroyables et des spots impressionnant c’est ce que Ali propose à chacune de ses apparitions. Il a la capacité de toujours surprendre dans un ring. Il souffre cependant d’une trop petite considération du show souvent relégué dans le pré-show des PPV. La fin d’année est synonyme de nouveau départ. En effet il vient de rejoindre SmackDown Live et est  déjà propulsé très haut dans le show dans un programme avec le nouveau Daniel Bryan.

Matchs à voir : 

Wrestlemania 34 : Mustafa Ali contre Cedric Alexander.

Survivor Series : Mustafa Ali contre Buddy Murphy(c)

5 Seth Rollins.

(photo : Daily Express)

Il est le meilleur dans le Main Roster. Tout Simplement celui qui a été le plus régulier dans le ring arrivant même à rendre intéressant des story-lines pourtant très peu originales et très décevantes. Son règne de champion Intercontinental restera une étape marquante dans sa carrière ponctué notamment par ses nombreux Open Challenge. La rivalité contre Dolph Ziggler est l’une des plus intéressante malheureusement gâché par la réunification du Shield qui enverra le Kingslayer au second plan d’un Roman Reigns à qui l’on souhaite un bon rétablissement. Ses rivalités souvent mal écrite ne lui vaut que la 5ème place. On espère pour lui enfin un programme vers le Titre Universel d’un Brock Lesnar absent.

Matchs à voir :

Summerslam : Seth Rollins contre Dolph Ziggler(c)

Backlash : Seth Rollins(c) contre The Miz

Survivor Series : Seth Rollins(c) Contre Shinsuke Nakamura(c) Champion VS Champion match

4 Undisputed Era.

(photo: sportskeeda.com)

 Alors oui c’est sûrement un peu triché de mettre une équipe au lieu d’une personne. Mais « UE » a fait rayonné l’année dans une division par équipe très pauvres même à NXT. Adam Cole est toujours dans son rôle de leader il remportera même le titre Nord-américain devenant ainsi le premier à pouvoir le porter autour de sa taille. On regrettera bien évidemment la blessure de Bobby Fish mais Kyle O’Reilly et Roderick Strong vont sublimer le titre par équipe de la Divison Noir et Jaune de la WWE. Mention spéciale à Mustache Mountain qui seront de très bon adversaires pour le titre par équipe. Undisputed Era peut espérer de grandes choses l’année prochaine et notamment une montée vers le main roster.

Matchs à voir:

NXT Takeover :Brooklyn 4 : Undisputed Era (c) contre Mustache Mountain

NXT Takeover:Brooklyn 4 : Adam Cole(c) contre Ricochet

NXT Takeover:War Games 2 : Undisputed Era contre Les War Raiders, Pete Dunne et Ricochet dans un War Games Match

3 Aleister Black.

(photo: Pro Wrestling Sheet)

Aleister Black est le personnage à la mystique la plus impressionnante jonglant entre le surnaturelle et des capacités hors-normes. Un catch toujours propre. Tous ses coups de pied et genoux sont impressionnants et se font ressentir à travers l’écran. Une gimmick parfaite que peut faire penser à l’Undertaker à qu’il a d’ailleurs copié un charisme naturelle qui impose le respect. Le seul point de noir de l’année restera sa blessure avant NXT Takeover Brookyn 4, situation que les bookers vont magistralement transformer dans une rivalité contre Johnny Gargano. 2019 pour le néerlandais est sûrement aussi l’année de la montée dans le main Roster. Reste à voir comment le grand public va accueillir ce personnage particulier qui a obtenu son premier règne de champion cette année.

Matchs à voir : 

NXT Takeover: War Games 2 : Aleister Black contre Johnny Gargano

NXT Takeover: Chicago : Aleister Black(c) contre Lars Sullivan

2 Ricochet.

(photo : wwe.com)

Début 2018 il est le plus gros free agent au monde. Il va très vite rejoindre la WWE et la fédération va bien lui rendre. « The One and Only » fera ses débuts a NXT Takeover :New Orleans dans le 6-man Ladder match déjà cité plusieurs fois dans ce classement ou il passera tout proche du titre qu’il gagnera quelque mois plus tard a NXT Takeover:Chicago contre Adam Cole. Sa rivalité contre UE continuera jusqu’à la fin de l’année. Ricochet est sûrement le meilleur High-flyer de la compagnie de Stamford et n’hésite pas à prendre tous les risques en réalisant des mouvements encore jamais vu dans le monde du catch. On se souviendra du double moonsault du haut du war games, du superkick lors d’un moonsault, du shooting star press depuis les cordes vers l’extérieur. Ricochet représente tous ses spots incroyables. Il aura encore des beaux moments en 2019 et j’en suis sûr un superbe règne de champion nord-américain.

Matchs à voir : 

NXT Takeover:War Games 2 : Ricochet, Pete Dunne et les War Raiders contre Undisputed Era dans un War Games match

NXT Takeover :Chicago : Ricochet contre Velveteen Dream

1 Johnny Gargano.

(photo: catch newz)

Évidemment. Gargano est dans une autre planète, la rivalité contre Ciampa est l’une des plus marquantes de l’histoire de NXT et de la WWE. Tous les matchs en Takeover sont parfaits. Il est celui qui a ramené les matchs 5 étoiles à la WWE absent depuis plus de 7 ans. Johnny Wrestling a tout. Un personnage parfait l’un des plus complexes et contrasté se tournant vers le mauvais côté de la force, des qualités athlétiques parfaites, une  tête de baby-face naturelle et des strory-lines rares. Gargano est la meilleure chose que le WWE a fait cette année, Évidemment mentions spéciale à Tommaso Ciampa avec qui il fera une des meilleurs trilogie de tous les temps dans 3 stipulations différentes. Tous les matchs de Gargano sont des perles. Je n’ai pas de match particulier à vous conseiller, ils sont tous énormes.

Voici donc les 10 superstars qui selon moi ont été les meilleures en 2018. 

Lorentin Legrand-Birembaut.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here