Les Bleus au forceps - We Sport FR - "Partageons notre passion !"

Les Bleus au forceps

L’Equipe de France a renoué avec le succès ce mardi à Saint-Pétersbourg en s’imposant 3 buts à 1 face à une modeste équipe russe. Si tout n’a pas été parfait, Didier Deschamps a pu opérer la revue d’effectif qu’il prévoyait.

 

Auteur d’une première mi-temps médiocre, les Français ont, contrairement à leur rencontre face à la Colombie vendredi, réalisé une deuxième période plus convaincante, pour s’imposer 3-1 face à la Russie, et ainsi prendre leurs marques dans le pays qui accueillera la prochaine Coupe du Monde (dans deux mois et demi maintenant).

C’est Kylian Mbappé qui avait ouvert le score peu avant le retour au vestiaire, pour permettre aux Bleus de mener 1-0 à la mi-temps. En seconde période, la bande à Deschamps a quelques peu accéléré. Paul Pogba a tout d’abord bonifié sa bonne prestation en inscrivant un superbe coup-franc (49e), avant que Mbappé n’y aille de son doublé (83e), pour permettre à la France de faire définitivement le break, face à une formation russe qui avait relancé le suspens en réduisant l’écart par l’intermédiaire de Smolov (68e).

Si Mbappé, Pogba, ou encore Pavard ont surnagés, d’autres comme Hernandez, Martial ou Rabiot n’ont pas vraiment convaincu, alors qu’ils avaient l’occasion de montrer au sélectionneur leur utilité potentielle en vue d’une grande compétition internationale qui se profile.

 

C’était le dernier rassemblement avant la liste définitive des joueurs sélectionnés pour aller représenter la France en Russie. Rendez-vous désormais le 15 mai pour en connaître les noms. Suivrons trois derniers matchs amicaux face à l’Irlande (25/05), l’Italie (01/06) et les Etats-Unis (09/06), avant l’entrée en lice des coéquipiers d’Antoine Griezmann face au Pérou le 16 juin prochain !

 

Grégoire ALLAIN

A propos de l'auteur

Surnommé l'électron libre. Fan de Rafa, et heureusement car ce n'est ni l'OL ni le Stade Français qui satisfont mon capital victoires chaque week-ends. Bon sinon, je réussis quand même à être objectif dans mes articles, sauf quand il s'agit d'écrire sur pourquoi le PSG peut-il un jour gagner la Ligue des Champions.

Poster un commentaire

dolor Praesent sit Aliquam dictum neque. Sed Aenean