En équipe

Les Bleus étaient attendus !

L’équipe de France a partagé les points avec son adversaire et hôte du soir l’Allemagne (25-25). Dans une ambiance folle, les Allemands auront bien fait comprendre aux Bleus qu’ils seront chassés dans leur quête d’une nouvelle étoile le 27 janvier prochain.



L’équipe de France a partagé les points avec son adversaire et hôte du soir l’Allemagne (25-25). Dans une ambiance folle, les Allemands auront bien fait comprendre aux Bleus qu’ils seront chassés dans leur quête d’une nouvelle étoile le 27 janvier prochain.

Défenses solides

La première mi-temps est très faible en buts. La faute à plusieurs facteurs. Côté bleu, c’est la réussite au tir qui manque cruellement, quelques tirs compliqués ont mis en orbite Wolff, le portier allemand. Mais si la réussite au tir est si faible c’est bien parce que les allemands ne laissent pas un millimètre aux Bleus pour s’exprimer. Et les Bleus leur rendent bien. Même si les Allemands, à défaut de réussir un peu plus au tir, ne prennent pas un vrai avantage dans le premier acte, la faute à de trop nombreuses pertes de balle ils tournent en tête à la pause sur le score de 12 à 10. Un France – Allemagne comme on les aime, âpre, rugueux et avec une ambiance des grands soirs. Ce premier acte verra aussi un coup dur pour les Bleus avec la blessure à la cuisse de Cédric Sorhaindo déjà forfait pour le match face à la Russie et certainement un peu plus longtemps encore.


Pas au mieux dans les moments cruciaux

Les Bleus font mieux en deuxième mi-temps mais retrouvent des défauts qu’on leur connaît depuis le début de la compétition. Des suspensions temporaires trop importante, une mise en route trop longue. Il en faudra bien plus pour aller décrocher une nouvelle étoile le dimanche 27 janvier. Fait rare, les Bleus ont craqué dans le final. Longtemps à égalité en deuxième mi-temps, les Allemands ont pris un mini-écart de deux buts à la 51e minute. Jamais les Bleus ne parviendront à égaliser malgré quelques opportunités, et des actions ratées comme celle de Timothée N’Guessan à la 59e minute. Il se rattrapera quand même à la sirène pour sauver le point du match nul, un point qui pourrait s’avérer très important dans la course aux demies.

Les Bleus s’en sortent bien ce soir, et devront monter en puissance si ils veulent aller chercher un nouveau titre planétaire. D’ici là il y a la Russie a battre jeudi soir avant d’entamer le tour principal et de continuer la route vers les demies.

Crédit photo : Sport 365





Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
elementum neque. suscipit ultricies libero ut quis sem, odio felis ut