Les enjeux de la dernière semaine

Le point sur la course 

Après deux semaines de course la team Sky domine le classement général avec Geraint Thomas et Chris Froome qui occupent les deux premières places du général. Dumoulin et Roglic occupent les deux places suivantes.  Les deux premières semaines de ce tour n’ont pas toujours été passionnantes il faut bien l’avouer. En effet si la première semaine a fait la part belle aux sprinteurs,  la deuxième semaine n a pas donné lieu à la bataille attendu entre les leaders des équipes concernées  par le classement général. La faute essentiellement à une team Sky ultra dominatrice dès que la route s’élève.

Qu’ attendre de la troisieme semaine :

A partir d’aujourd’hui, les coureurs vont s’attaquer aux Pyrénées, le dernier massif montagneux de ce tour avant de rejoindre l’arrivée à Paris. Alors le classement général peut-il être bouleversé? Au vu de l’aisance démontré par les  Sky jusqu à présent , on pourrait se dire que les places de 1 et 2 sont déjà prises, reste juste à déterminer l ordre entre Froome et Thomas. Malgré tout il peut encore se passer des choses et heureusement on a envie de dire. La Sky a perdu un coureur, Moscon a été expulsé , pour s’être trompé de sport, et oui la  boxe ça ne se pratique pas à vélo. Froome a déjà le Giro dans les jambes, ça peut finir par peser, Thomas jusqu’à présent a toujours eu un jour sans dans les courses de trois semaines. Et puis on peut attendre un peu plus des adversaires de Sky à commencer par la team Movistar qu’ on annonçait comme l’équipe pouvant faire tomber Sky , bon pour le moment on a pas vu grand chose, hormis quelques banderilles de Valverde. L’équipe espagnole arrive sur son terrain de chasse préféré dans les Pyrénées, ils n’ont plus grand chose à perdre, pas sur que Quintana soit satisfait d’un nouvel accessit sur le Tour.

 Et puis il y a Bardet, le coureur français ne lâche jamais et c est évident qu’ il essaiera encore,malgré une équipe très affaiblie. Dumoulin et Roglic ont aussi les armes pour faire basculer la course, le néerlandais est offensif depuis le début de la course, et c ‘est un excellent rouleur.

Bref cette derniere semaine de course peut être passionnante, le parcours s ‘y prête messieurs  les coureurs c’est à vous.

A propos de l'auteur

Le sport est la seule et unique chose qui me procure autant d'émotion que l'amour, sûrement parce que je suis amoureux du sport. Parfois il me le rend bien.

Poster un commentaire

lectus commodo nunc libero elementum tempus ut