Les français en Premier League : Constat

0
crédit photo : @equipedefrance Twitter
Ligue 1

La coupe du monde approche à grands pas. Les Français débuteront leur campagne internationale le 16 juin face à l’Australie. Ils sont largement favoris de leur groupe aussi constitué du Pérou et du Danemark. Deschamps devra bientôt faire des choix, particulièrement basés sur les performances de ses joueurs, pour essayer d’emmener les Bleus le plus loin dans la compétition. Aujourd’hui, après plus de la moitié de la saison écoulée en Première League, il est temps de faire un constat sur nos Français en Angleterre. Quels sont les joueurs français qui ont parfaitement débuté la saison ? Les surprises ?

Pour répondre à ces différentes questions, nous avons décidé de mettre en place un 11. Ce n’est pas un 11 où l’on se demandera si les joueurs ont réussi ou non, mais c’est un 11 qui va nous permettre de discuter, de parler du cas de chaque joueur. Pour ce faire, nous allons mettre à plat les statistiques, les performances et les autres informations sur chaque joueur pour pousser au maximum notre analyse. Bien sûr, il est impossible de trouver un dispositif, une formation parfaitement adapté à tous les joueurs, mais le plus adapté est le 3-4-3, qui ressemble plus à un 3-4-1-2 :

Crédit photo : utilisation du logiciel LINEUP11

Pour analyser chaque joueur on va procéder par poste : Gardien / Défenseurs / Milieux / Attaquants.

Gardien : Hugo Lloris

crédit photo : Twitter Hugo Lloris

L’ancien lyonnais réalise une première partie de saison plutôt bonne. Tottenham est 5ème après 22 matchs et a encaissé 21 buts. Avec ces 21 buts, Tottenham est la 5ème meilleur défense de Première League. Sur les 22 matchs, Lloris a effectué 9 clean sheets. C’est un début de saison très moyen au vu de ses dernières performances. En effet, le portier des Spurs avait parfaitement débuté la saison avec 6 clean sheets sur les 10 premières rencontres. Un beau début de saison qui s’est terminé sur une légère blessure. Lloris a quitté les terrains pour 2 semaines et a loupé le match face à Crystal Palace. Sur les 10 matchs qui ont suivi, il a encaissé 14 buts. Une première saison très irrégulière pour le gardien français mais si l’on regarde de façon plus générale, en 2017, en Première League, Hugo Lloris a effectué 16 clean sheets et se place à la deuxième position derrière De Gea( 19).

Il faut soulever le rythme très important des Spurs qui jouent cette année, pour la deuxième fois consécutive la ligue des champions. Le gardien ne joue pas les matchs de coupe, cela lui permet de se reposer. Un début de saison plutôt compliqué pour Hugo Lloris qui normalement, à part une énorme surprise ou une blessure, sera le gardien numéro 1 des Français en Coupe du monde. Il a d’ailleurs réagit au tirage de la Coupe du monde : « Globalement, cela semble un tirage jouable, ouvert, même si, nation par nation, on peut s’attendre à certaines difficultés. Et tout se jouera sur le terrain. » A noter qu’à ce poste, on n’avait pas trop le choix car c’est le seul gardien français qui évolue en Première League. Et pour finir, une information mercato à prendre avec d’énormes pincettes : le Real Madrid penserai à lui plutôt qu’à De Gea pour devenir numéro 1 la saison prochaine.

Défenseur : Mamadou Sakho

crédit photo : Twitter Crystal Palace

Sakho et les Bleus c’est une grande histoire ! Il a notamment été écarté par le sélectionneur français pour son manque de régularité à Liverpool et est arrivé en retard à plusieurs rassemblements avec les Reds. Une situation qui lui a couté sa place et surtout son choix de signer définitivement à Crystal Palace pour cette saison 2017 / 2018. Alors, avant de donner ses statistiques, on s’est arrêté sur une interview où Sakho croit toujours en une sélection pour la Coupe du monde : « J’ai eu l’objectif Euro que j’ai raté, qu’on m’a fait rater. Aujourd’hui, j’ai l’objectif Coupe du Monde. Je suis jeune [27 ans], déterminé, j’ai toujours la même envie, la même mentalité ». Son dernier match sous le maillot français remonte au 29 mars 2016. Aujourd’hui, Umtiti, Varane et Koscielny se partagent la place de défenseurs centraux. En cas de blessure, Zouma, Kimpembe, Laporte pourraient les remplacer. Alors pourquoi pas Sakho ? Nous, on prend le paris. Et on va vous dire pourquoi.

Tout d’abord, il faut savoir que Crystal Palace a connu le pire début de saison de son histoire. Sur les 7 premiers matchs, les Eagles ont perdu les 7, n’ont marqué aucun but et en ont encaissé 17. Ils ont donc été bon dernier pendant un bon moment. Le Hollandais De Boer était le premier coach, mais il a été licencié et depuis, c’est Roy Hodgson qui dirige les Eagles. Ils sont actuellement 14ème avec 22 points, c’est dire la réaction de cette équipe !

Sakho a connu un début de saison très difficile suite à une blessure. Il est titularisé et joue son premier match de la saison en Carabao Cup contre Huddersfield où les Eagles l’emportent 1 but à 0. Son premier match de championnat date du 23 septembre et cette défaite 5-0 face à City. La semaine d’après, Crystal Palace se déplaçait à United et perd 4-0. Le 14 Octobre, les Eagles gagnent leur premier match face à Chelsea notamment grâce à une énorme défense centrale : Sakho / Dann. Alors vous vous demandez pourquoi on a pris soin de donner le brassard de capitaine à Sakho ? Le 24 Novembre 2017, Scott Dann, l’habituel capitaine de Crystal Palace se blesse à l’entrainement. Le lendemain, les Eagles qui allaient beaucoup mieux recevaient Stoke City. Pour la première fois, le français porte le brassard de capitaine. Il est titularisé au côté de Tomkins. Sakho fait un match inoubliable. Après avoir dominé tout le match mais accroché par Stoke City, Sakho marque le but de la victoire à la 90+2. AMAZING ! Dans les médias on dit qu’il fait son grand retour. Scott Dann toujours touché ne joue pas les 3 matchs qui suivent. 3 matchs, 3 fois capitaine et zéro défaite pour notre Français. Exemplaire ! Malheureusement, il se blesse lors du 4ème match contre les Cherries. Et comme un signe, c’est Scott Dann qui, après l’avoir remplacé, marque ! Sakho est encore blessé mais son prochain retour pourrai être aussi fou que le dernier !

Défenseur : Koscielny

Le défenseur des Gunners connait un début de saison plus que compliqué. Les gunners sont 6ème du classement avec 39 points. Et dans cette équipe, c’est surtout la défense qui pose de grands problèmes, les Gunners ont encaissé 28 buts en 22 matchs. C’est la 8ème meilleure défense de Première League. Sur les 22 matchs, le défenseur français a joué 18 matchs. Sur ces 18 matchs, Arsenal en ont gagné 9, perdu 4 et a été tenu en échec 5 fois. Donc, Arsenal avec Koscielny c’est 50% de victoire. Sur les 4 autres matchs, Arsenal sans l’ancien Lorientais c’est aussi 50% de victoire. Autant dire que chez les supporters, le vice-capitaine des gunners ne fait pas l’unanimité. Mustafi et Holding font un excellent début de saison et pourraient effacer le Français. Il manque en effet de régularité car Wenger ne le fait pas jouer pour les matchs de coupe et d’Europa League. Il est blessé depuis 3 semaines mais devrait reprendre sa place ce week-end face à Bournemouth. Wenger lui fait confiance et le voit toujours comme le patron de la défense.

Défenseur : Mangala

crédit photo : Twitter Mangala

Le dernier défenseur de cette défense à 3 est le cityzens Eliaquim Mangala. Les latéraux de City ont beaucoup fait parler, vu leurs prix mais aussi leurs très grandes performances. Les latéraux sont plus situés au milieu sur un 3-5-2 par Pep Guardiola (même si souvent il joue avec 4 défenseurs). Une défense à 3 composées d’Otamendi, Kompany et Stones. Les blessures de Kompany et l’énorme calendrier de City font que Pep Guardiola fait souvent tourner. Mangala est donc régulièrement sur le banc mais le manager Espagnol lui donne souvent sa chance en coupe. C’est tout simplement du 100% pour le français qui à l’image de son équipe n’a toujours pas perdu en Angleterre. Son temps de jeu s’agrandit de plus en plus. Il est passé de 20 minutes de jeu face à Liverpool en début de saison à 90 à la 15ème journée. Otamendi et Mangala est un couple qui fonctionne, tout simplement car ils se connaissent très bien. Ils ont en effet explosé dans le même club : le FC Porto ; tout comme Danilo d’ailleurs. Le Français à 26 ans, 7 sélections et après celle de l’Euro, il pourrait faire parti du voyage en Russie.

Milieux : Kanté / Bakayoko

Pourquoi les prendre à part quand ces deux joueurs jouent ensemble, dans le même club et côte à côte ? Les deux Blues sont actuellement 3ème du championnat avec 46 points en 22 matchs. Conte voit en Kanté et Bakayoko deux cadres, deux piliers de l’équipe. Le coach italien évolue en 3-5-2. Les milieux centraux sont composés de Fabregas, des deux français et parfois de Drinkwater. Mais les deux français ont pris une place importante dans le groupe. Kanté l’avait déjà depuis un moment mais Bakayoko l’a gagnée grâce à de grosses performances. Il a marqué 2 buts et offert 2 passes décisives. C’est plus que Kanté. Bakayoko a aussi moins d’expérience en équipe de France que Kanté. Il n’a pas été pris, sélectionné lors des derniers matchs avec les Bleus contre l’Allemagne et le Pays de Galles. Il s’exprime : « Je n’ai pas été sélectionné, je suis déçu. Je respecte le choix du coach et des joueurs sélectionnés. »

Mais ce qui est le plus impressionnant ce n’est pas les statistiques, les performances de deux joueurs, de chacun de leur côté. C’est le couple, l’assemblage des deux français au milieu qui est le plus impressionnant. Pour le prouver, il faut juste regarder leurs prestations face aux grandes équipes. Après 6 matchs face au top 6, les Blues n’ont perdu qu’une seule fois, et c’était face à City. Dans ces 6 matchs, Kanté et Bakayoko étaient titularises. Il y a eu une victoire contre les Spurs, contre les Reds Devils, deux nuls face aux gunners et un face aux Reds.

Le milieu, c’est le poste où il y a le plus de possibilité pour le sélectionneur : Lemar, Matuidi, Cabaye, N’Zonzi, Rabiot, Kondogbia, Sissoko, Tolisso sont pressentis à ce poste. Mais seulement 6 seront en Russie, alors les deux Blues seront-ils de la partie ?

Milieu : Pogba

Blessure, carton rouge, mauvaises performances, l’un des meilleurs milieux au monde connait un de ses pires début de saison. Cela avait portant parfaitement commencé : Deux matchs, un face à West Ham et un autre face à Swansea et deux buts. Un début parfait qui se termine avec une blessure en Ligue des Champions face à Bâle le 12 septembre. Malgré son absence, United se porte bien mais face aux grosses écuries, cela devient plus difficile. Son retour est donc très attendu. Sur un 4-2-3-1, Mourinho titularise souvent Pogba avec Matic. Son retour est très attendu mais Paul Pogba est prêt. Et il va le faire savoir. En 70 minutes il délivre une passe décisive et marque 1 but. Tout cela avec plus de 2 mois d’absences : du grand Pogboom ! Il était de retour.

Mais face à Arsenal, il tacle sévèrement un des gunners. Carton Rouge ! Il avait pourtant délivré 2 passes décisives. Il est suspendu 3 matchs et le premier janvier 2018, il délivre de nouveau deux passes décisives. Ses prestations ne sont pas mauvaises mais on en attend bien plus de lui. D’ailleurs en Ligue des champions, il n’est pas non plus extraordinaire. Cette saison s’annonce particulièrement difficile du au haut niveau de la Première League et des clubs !
Il y aura une vrai guerre au milieu de terrain en France mais Pogba ne devrait pas trop se faire de souci, il a montré lors de l’Euro 2016 que les bleus pouvaient compter sur lui ! Mais c’est avec United qu’il a besoin de devenir plus régulier.

Milieu : Cabaye

crédit photo : Crystal Palace Twitter

Une surprise ? Non loin de là. Comme pour Sakho, Crystal Palace a connu un très difficile début de saison. Mais il a réagit d’une manière surprenante. Cabaye est devenu un cadre de l’équipe de Roy Hodgson. Il tente de nombreuses fois sa chance aux buts par match et sa hargne et son envie fait retentir tous les Eagles. Il est un peu le patron de l’attaque. L’un des plus capés du point de vu des sélection. C’est cette sorte de « remontada » qui a fait qu’il à sa place dans cette équipe aujourd’hui. Biensûr, il reste une bonne moitié de saison et avec une équipe avec autant de bons joueurs, les Eagles doivent viser bien plus haut que le maintien. Du point de vu des statistiques, l’ancien lillois n’a délivré qu’une passe décisive et écopé de 4 cartons jaunes.
Il s’exprime sur l’équipe de France : « Il faut être réaliste, je n’ai pas été appelé depuis très longtemps. Je suis là, j’essaie de faire les meilleures performances possibles avec mon club [Crystal Palace], c’est ça qui m’importe le plus aujourd’hui et je ferai ça jusqu’à la fin de la saison sans me poser de question. » A 31 ans, Cabaye a connu de nombreuses sélections et voit aujourd’hui une énorme difficulté d’accéder à la Russie en fin de saison.

Attaquant : Martial

crédit photo : Twitter Martial

C’est la révélation française de l’année en Première League. Dans le dispositif je l’ai mit en numéro 10 mais le français peut jouer à plein de postes, à gauche, en 10 mais aussi en pointe. Anthony Martial a parfaitement débuté la saison puisqu’en Septembre il obtient le titre du meilleur Reds Devils du mois. A seulement 22 ans, Anthony Martial commence à engranger énormément d’expérience ! Il a passé cette saison la barre des 100 apparitions avec Manchester United et il est cette saison le remplaçant le plus utilisé par Mourinho. De plus, il fait en 20 matchs, mieux que la saison dernière. Il avait joué 25 matchs en 2016 / 2017 et avait marqué 4 buts pour le même nombre de passes décisives. Il en ai déjà à 20 matchs, il jouera donc normalement plus de matchs que la saison dernière. Mais avec 20 matchs, il a marqué 7 buts et délivré 4 passes décisives. C’est mieux qu’Hazard, Mané, Alli, Ozil et Zaha. Le français ne peut plus se cacher et se montre d’ailleurs en Ligue des Champions : 1 but et 3 passes décisives en 6 matchs.
Mourinho s’est exprimé sur son cas : « J’observe un grand changement en lui. Dans son humeur, son visage, son langage corporel. En un mot : la joie. Cette attitude globale me réjouit et cela l’aide à mieux jouer. »

Il a déjà porté de nombreuses fois le maillot de l’Equipe de France. Son dernier but remonte en 2016 lors d’un match amical. La Coupe du monde est pour lui un réel objectif et ne pas y aller serait une énorme déception.

Attaquants de pointe : Lacazette et Giroud

Certains pensent qu’un 4-4-2 avec les deux français en attaque est la meilleure des solutions pour les gunners. Ce n’est pas l’avis de Wenger qui malgré la demande des supporter reste sur son dispositif : un 3-4-3. Wenger pense plus que la concurrence permettra aux deux joueurs de s’améliorer de jour en jour. Sur les 22 matchs, Lacazette en a disputé 21 en tant que titulaire et un en tant que remplaçant. Il a marqué 8 buts et délivré 3 passes décisives. Des statistiques qui lui permet d’être actuellement le meilleur buteur des gunners en championnat. Wenger fait confiance au lyonnais à 100% mais Giroud n’est jamais bien loin. En 14 matchs, (en tant que remplaçant) l’ancien montpelliérain a marqué 4 buts, soit 2 fois moins que Lacazette.

Les gunners ont beaucoup de mal du point de vu offensif. Mais si Giroud a plus de mal à s’imposer en Angleterre, il a plus de facilité avec l’équipe de France. Malgré les critiques et cette position d’anti-Benzema donner par certains supporters français, il est le meilleur buteur actuel des Bleus ! Les deux gunners devraient être en Russie. Wenger va peut-être changer son dispositif en deuxième partie de saison. Le coach français a parfois laissé la chance à Welbeck et Walcott mais les deux anglais ne se sont jamais imposés.

Cette fin de saison s’annonce très intéressante ! Qui fera parti du voyage en Russie ? Cette dernière ligne droite va être bouillante !

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here