Les Italiens sont tombés sur un mur Polonais

Grosse surprise lors de cette deuxième journée du Groupe A puisque l’Italie a perdu contre la Pologne 1 à 0 malgré un important nombre d’occasion. Les Italiens ont tiré 27 fois au but et ont eu 61 % de la possession du ballon.

Des Italiens dominateurs et des Polonais efficace

Dès la troisième minute, Dominco Chiesa a fait un joli numéro dans la défense Polonaise avant de tenter une frappe enveloppée qui passe à gauche des cages .
Mais sept minutes plus tard, Zukowski a joué en pivot pour Bielik qui a tiré à l’entrée de la surface de réparation à côte des cages des Azzurini.
Après 20 minutes de jeu, on a retrouvé Chiesa sur le côté gauche pour pénétrer dans la surface pour un centre repoussé par l’arrière-garde Polonaise. Pelligrini a récupéré le ballon à 10 mètres de but pour un tir dévissé.
À la 26e minute, Adjapong a fait un centre tendu qui est passé en travers de la défense adverse. Chiesa a récupère le ballon pour frapper à angle fermé mais Grabara est bien sorti pour repousser le ballon en corner.
À la demi-heure de jeu, Chiesa a été intenable sur son côté pour un centre en retrait pour Mandragora. Mais le milieu du Napoli a raté complètement sa frappe.
Après un coup de franc de Kownacki dévié par le mur Italien, Bielik a repris de voler à l’entrée de la surface pour crucifier le gardien translpin qui a touché insuffisamment le ballon à la 39e minute.

Une avalanche de tirs Italiens pour aucun résultat

Les Italiens ont continué à dominer dès le début de la seconde période alors que les Polonais sont resté costaud derrière.
À la 51e minute, Mandragora a lancé depuis le milieu du terrain un long ballon en profondeur pour Chiesa. Mais, le numéro 14 est encore tombé sur un gardien Polonais solide sur son premier poteau.
Malgré quelques occasions Italiennes, les Polonais ont réussi à sortir quelques fois de leur camp pour tirer au but des italien mais sans danger.
Ensuite, Pelligini a touché le poteau droit Polonais d’une frappe lourde des vingt mètres à la 75e minute.
Les espoirs Italiens ont continué jusqu’à la fin du match de bombarder de centre la défense de l’équipe de Pologne mais en vain.

Les Italiens devront jouer leur qualification contre la Belgique dans trois jours. Du côté des Polonais, avec six points, un nul suffira pour assoir leur première place.

Photo :

A propos de l'auteur

Grand fan de sport depuis de nombreuses années en passant par Franck Vandenbroucke, Michael Jordan, Roger Federer et Ayrton Senna.

Poster un commentaire

libero. adipiscing Nullam consequat. ante. venenatis porta. Curabitur suscipit