Les latéraux en équipe de France : un casse tête de plus pour Dédé - We Sport FR - "Partageons notre passion !"

Les latéraux en équipe de France : un casse tête de plus pour Dédé

Comme si il n’y avait pas assez de problèmes entre les centraux, les milieux et les attaquants,  le poste de latéral en équipe de France pose aujourd’hui beaucoup de questions et promet quelques bonnes vieilles migraines pour Dédé la Chance. Alors avant les derniers matchs amicaux de l’équipe de France on s’installe et on en discute.

A gauche un vrai embouteillage ?

Le poste de latéral gauche semble aujourd’hui être le plus fournit tant le nombre de candidats au poste pour accompagner le successeur de Dimitri Payet est important. Le premier candidat est benjamin Mendy, celui à qui El loco avait prédit « une place a la coupe du monde 2018 ». Véritable révélation de l’an dernier à Monaco, où son entente avec Thomas Lemar en faisait une des meilleures d’Europe, puis transféré à Manchester Emirats City contre un joli petit chèque de 57,5 millions, il devient à l’époque le défenseur le plus cher du monde. Malheureusement, il se fera les croisés fin septembre, et est aujourd’hui de retour à l’entrainement. Sera-t-il prêt à temps ? Retrouvera t-il son niveau de Monaco ? Dans tous les cas, il l’assure «  mon retour a 100% prendra le temps qu’il prendra », t’inquiète Benji ta place dans l’avion t’attend.

Le deuxième candidat est Layvin Kurzawa, le meilleur ami de Daniel Riolo et accessoirement latéral gauche du PSG était le remplaçant logique de Benjamin Mendy, mais celui-ci tarde à montrer un vrai niveau international (voir même en ligue 1 des fois), malgré les diverses chances que lui a accordées Didier Deschamps. Le problème n’est pas son apport offensif qui est intéressant malgré un réel déficit au niveau des centres qui reste très aléatoire quelque soit l’opposition, mais plutôt son niveau défensif qui est parfois très faible, souvent en retard face a des attaquants rapides. Il a été écarté par son entraîneur Unai Emery pour le double rendez vous face au Eeal provoquant sa colère, le basque lui préférant Yuri Berchiche, conséquence de cela DD ne l’as pas retenu pour les deux matchs amicaux. Si Kurzawa veut postuler a une place de remplaçant en Russie il va devoir prouver jusqu’en mai.

Penchons nous maintenant sur les autres candidats, Lucas Digne pressenti titulaire vendredi dernier a toujours fait le boulot en équipe de France malgré un temps de jeu famélique. en remplaçant de l’indéboulonnable Jordi Alba. Jordan Amavi titulaire indiscutable a l’Olympique de Marseille n’a toujours pas été sélectionné en bleus ce qui il faut le dire ne sent pas très bon pour lui. Le nouvel appelé, Lucas Hernandez, titulaire chez les Colchoneros vient tout juste de découvrir l’équipe de France ( désolé les Espagnols ) il sera surement titulaire face à la Russie demain, à lui de se montrer !

 

Crédit photo : Sports.fr

 

Apres Sidibé t’as plus rien ?

 

Passons au coté droit maintenant , poste à priori, le moins pourvu car derrière le titulaire indiscutable Djibril Sidibé la concurrence a du mal a se montrer. Avec la blessure du soldat Christophe Jallet, Didier Deschamps a du changer son fusil d’épaule en nous réservant une petite surprise avec la présence de Benjamin Pavard, le défenseur polyvalent titulaire chez le VfB Stuttgart 8 eme de Bundesliga. Pavard a été l’auteur de bonnes entrées lors du dernier rassemblement se posant en véritable candidat en tant que second de Sidibé, bien que encore jeune, il manque, c’est certain, d’expériences internationales mais DD et son staff ont toujours su bien intégrer les jeunes pousses dans ce groupe bleu.

Sorti du placard ou il était à Arsenal pour un retour en France, après une expérience plutôt mitigée aux girondins de bordeaux l’an dernier, voici que l’ancien titulaire du poste Mathieu Debuchy a débarqué au sein d’un mercato hivernal ! Ambitieux du coté du Forez où il est devenu le titulaire avec déjà deux buts face à Amiens et lors du derby, il semble reverdir et veut envoyer un message à Didier Deschamps si il continue sur ce rythme et que Saint- Etienne accroche une bonne place au classement, il pourrait postuler à un ticket pour le mondial.

Crédit : RMC Sports

Quid du futur au poste ?

 

Au delà de la coupe du monde qui s’annonce, il faut voir plus loin en ciblant les futurs candidats au poste et comme partout en équipe de France nous sommes plutôt bien fournis. Du cote gauche le latéral du MHSC, Jérôme Roussillon est une véritable alternative surfant sur la très bonne saison de Montpellier; celui qui a déjà inscrit 3 buts et fait 3 offrandes et un des joueurs essentiel de Michel Der Zakarian, la recrue estivale du stade rennais et international espoir Faitout Maouassa est aussi un des avenirs au poste tout comme le néo-lyonnais, Ferland Mendy, en concurrence avec le brésilien Marcal. Comment ne pas parler de la pépite du Rb Leipzig, futur adversaire de l’OM en quart de finale de l’Europa League, Dayot Upamecano ! A seulement 18 ans, il est titulaire au sein de la défense du 6 eme de Bundesliga récent vainqueur du Bayern de Munich ( 2-1) .

A droite là aussi nombre de joueurs sont susceptibles de postuler a une place en bleus. Le premier est Leo Dubois le capitaine de la maison nantaise et nouvelle recrue de Jean-Michel Aulas est une valeur sure de la Ligue 1. Son récent transfert va lui faire passer un cap et pourquoi pas lui permettre de pousser les portes de Clairefontaine. Son récent repositionnement en tant que latéral droit reste aujourd’hui un certain miracle mais Bouna Sarr s’épanouit dans son nouveau rôle, lui l’ancien attaquant (maladroit) de l’Olympique de Marseille que Rudi Garcia trainait avec lui comme un certain « boulet ». Aujourd’hui il est en balance avec le japonais Hiroki Sakai et est aujourd’hui observé par le staff des bleus. Derrière la nouvelle génération arrive , et comment ne pas citer le niçois Arnaud Souquet ,candidat très sérieux, Almamy Touré le polyvalent défenseur monégasque, l’espoir Nordi Mukiele, le dijonnais Valentin Rosier le toulousain Kelvin Amian et pourquoi pas le défenseur du Stade Malherbe Fréderic Guilbert le meilleur tacleur des cinq grands championnats européens. Qu’on se le dise y a de l’avenir en Bleu.

Crédit photo : L’Equipe

Les deux derniers matchs amicaux vont principalement servir à confirmer certains joueurs (Benjamin Pavard), se montrer (Lucas Hernandez, Lucas Digne) mais à part les deux titulaires indiscutables Sidibé et Mendy derrière tout est jouable. De nouveaux joueurs apparaissent et promettent de donner encore quelques maux de têtes à Didier Deschamps pour les prochaines échéances.

 

Adrien LEJEUNE.

 

A propos de l'auteur

Amoureuse du ballon rond depuis mon plus jeune âge, j'essaye d'exploiter mes talents sur les terrains depuis quelques années, même si mon profil ressemble à celui de Gregory Vignal. Le sport est ma religion, l'humour mon passe-temps.

Poster un commentaire

mattis Phasellus Lorem fringilla non sed Aliquam et, velit, porta.