Champions League

Les premières désillusions après le retour de la Ligue des champions

À l’occasion de l’ouverture de la Ligue des champions pour l’exercice 2021-22, certains clubs ont passé une mauvaise rentrée notamment pour les clubs français engagés. Le LOSC et le PSG peuvent nourrir quelques regrets à l’issue de cette première journée.

La Ligue des champions signe son grand retour avec cette fois-ci des stades remplis à travers toute l’Europe. Ce mardi et mercredi (14-15 septembre) s’accompagnent en effet avec le retour des supporters dans la compétition de la Coupe aux grandes oreilles après 18 mois de tribunes vidées de ceux qui les font vivre. Malheureusement pour les deux clubs français en compétition, les résultats nuls des deux équipes laissent une part aux regrets même si un point est tout de même récolté pour chaque formation.

Il y avait mieux à faire pour les clubs français

Lille est retourné dans le grand bain de la Ligue des champions avec le statut du champion de France en titre. Face à Wolfsbourg au stade Pierre-Mauroy, les Dogues peuvent avoir le regret d’avoir rendu une copie blanche avec un 0-0 à l’occasion de cette première journée synonyme de rentrée. Les Lillois ont trouvé le cadre à quatre reprises mais il a manqué la précision dans le dernier geste pour faire trembler le filet adverse. À titre de comparaison, son adversaire allemand, Wolfsbourg, n’a pas cadré le moindre tir de la rencontre offrant au gardien lillois Ivo Grbić une soirée bien tranquille. Le principal regret se situe en seconde période alors que le LOSC s’est trouvé en supériorité numérique pendant 30 minutes et est resté dans l’incapacité de trouver la brèche.

Le Paris Saint-Germain a aussi connu une rentrée compliquée malgré la présence de son trio fantastique en attaque composé de Neymar, Messi et Mbappé. Le but parisien ne vient même pas de l’attaque mais du milieu Ander Herrera, décidément en forme après son doublé face au Clermont Foot le week-end dernier. Paris et Bruges se sont quittés sur le score de 1-1 partout avec une prestation timide des attaquants parisiens. Bruges s’est même montré beaucoup plus offensif avec 16 tirs (contre 9 pour le PSG) durant la rencontre dont 7 tirs cadrés (4 pour Paris). Le tournant du match a eu lieu à la 28e minute où Messi a trouvé la transversale trois minutes après l’égalisation du club belge (1-1). Répondre aussitôt aurait pu donner au match un tout autre visage…

Comme le titre le journal L’Équipe, l’attaque parisienne a été fantomatique dans ce match. Crédit photo : L’Équipe

Une claque et une défaite inattendue

Barcelone – Bayern Munich ou une affiche pour permettre de laver l’affront de la précédente rencontre pour les Barcelonais après la claque subie en quarts de finale de la Ligue des champions durant le mois d’août 2020 (2-8). Cependant le Bayern n’a fait qu’une bouchée du Barça au Camp Nou en s’imposant 3-0, propulsé par le doublé de Robert Lewandowski. Barcelone concède à nouveau trois buts dans son antre, une chose arrivée également la saison dernière en phase de groupes face à la Juventus (0-3) avant de subir quatre buts à domicile lors des huitièmes de finale face au PSG (1-4).

La plus grande désillusion est à attribuer à Manchester United qui a encaissé un but à la 90+5 face aux Young Boys de Berne (2-1). En infériorité numérique dès la 35e minute, les Mancuniens tenaient le résultat nul et le 1-1 au tableau d’affichage. Tout a basculé dans les ultimes instants de la rencontre… Mauvaise soirée pour Cristiano Ronaldo qui, pour son retour à MU en Ligue des champions, avait ouvert le score dans cette confrontation à la 13e minute.

Crédit photo : UEFA

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire