Basketball

Les Raptors en patron

Alors qu’un joli petit road trip les attendant prochainement sur la coté Ouest des Etats-Unis (Lakers, Jazz, King), les Raptors ont débuté ce voyage par une victoire sereinement décrochée, à Phoenix, face à des Suns qui n’avancent pas. Mais la rencontre à été accroché pendant près de 3 quarts-temps. Avant de voir Leonard et le banc des Canadiens faire la différence.



Alors qu’un joli petit road trip les attend prochainement sur la cote Ouest des Etats-Unis (Lakers, Jazz, King), les Raptors ont débuté ce voyage par une victoire sereinement décrochée, à Phoenix, face à des Suns qui n’avancent pas. Mais la rencontre a été accroché pendant près de 3 quarts-temps. Avant de voir Leonard et le banc des Canadiens faire la différence. 

Une rencontre équilibrée

La première période a été de bonne facture, mettant aux prises deux équipes proposant un jeu sympathique. On le savait pour Toronto, un petit peu moins pour Phoenix. Il n’empêche, ce sont bien les locaux qui font la meilleure entame de match et font la course en tête dans le premier quart-temps, avec une belle réussite à 3pts (+3 après 12min). Les Raptors vont revenir dans la partie et même passer devant au cours des 12 minutes suivantes, avec un Danny Green inspiré, bien mit sur orbite par un Kyle Lowry encore très productif (11pts, 12asts). Mais l’écart ne montera jamais au dessus des 6pts au cours de ce premier acte, et ce sont même les coéquipiers de Booker, de retour hier soir (18pts) qui vont accentuer leur avance pour rentrer au vestiaire avec deux possessions d’écart (52-48). On se dit alors que l’on va avoir droit à une belle seconde période.

Un deuxième acte à sens unique 

Mais Toronto a eu le mérite de prouver pourquoi cette saison, il ferait un candidat crédible au titre. Kawhi Leonard, alors discret jusqu’ici, à passé la seconde, en attaque comme en défense, pour réaliser un 3ème quart de grande classe. Et puis, c’est surtout le banc des Dinosaures qui a fait la différence. Fred VanVleet, de retour de blessure, a alors enchaîné 8pts, Ibaka, désormais remplaçant, fait toujours autant de bien en sortie de banc (14pts, 4rbds) tandis que Siakam et Anunoby prouvent pourquoi la franchise Canadienne a décidé de prolonger leurs contrats cette semaine. Au final, le troisième quart-temps est à sens unique et Phoenix ne pourra jamais revenir dans la partie. Avec 8 victoires pour une seule défaite, les Raptors confirment qu’il faudra compter sur eux, peut-être plus que ce que l’on aurait pu penser. Tout l’inverse des Suns, qui s’enlisent dans une nouvelle saison à priori galère.


Kawhi, un quart-temps et puis s’en va

On ne l’aura que très peu vu. Finalement, il n’aura pas fallut grand chose pour faire la différence. A peine 8min en début de deuxième mi-temps. Peu en vue jusque là, Leonard a alors accéléré, que ce soit offensivement ou défensivement, pour permettre à son équipe de prendre l’avantage et, par la même occasion, noircir sa feuille de stats (19pts, 6rbds, 5asts, 2 contres). En dessous de ses standards habituels certes, mais on ne peut lui en vouloir. Lui qui n’a pas joué de la saison dernière revient à son meilleur niveau et porte ses dinosaures, en duo avec Kyle Lowry. Le bougre se réserve pour les gros matchs, afin de prouver qu’il fait encore partie du gratin de la ligue. Les Canadiens n’ont pas besoin d’un Kawhi sensationnel pour venir à bout de faibles Suns. Ils en auront surement plus besoin dans deux jours contre les Lakers. Tiens tiens, Kawhi face aux Lakers? Il ne serait pas étonnant de le voir sortir une prestation XXL, allez savoir pourquoi.

L’action de la nuit 

Le banc des Raptors a encore fait la différence, avec au final, 9 joueurs à 8pts ou plus. Ici, CJ Miles à la passe pour un Serge Ibaka une nouvelle fois inspiré hier soir.





Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
ipsum venenatis, ut id, Aliquam dictum accumsan mattis libero Nullam