Ça roule…

Les résultats cyclistes du samedi 22 juin 2019

En ce 22 juin 2019, beaucoup de courses avaient lieu en Europe avec notamment le chrono du Tour de Suisse, l’étape-reine de La Route d’Occitanie ou encore une belle sélective sur le Tour de Slovénie.

Tour de Suisse

Yves Lampaert (Deceuninck – Quick Step) a remporté la huitième étape du Tour de Suisse qui était un contre-la-montre individuel de 19 kilomètres 200 tous plats autour de Goms.

Pour son neuvième succès en carrière, le Belge a devancé de 5 secondes son équipier Danois Kasper Asgreen et de 10 secondes Søren Kragh Andersen (Team Sunweb).

Rohan Dennis (Bahrain Merida) a payé ses efforts d’hier en montagne en se classant seulement 6e à 19 secondes.

Egan Bernal (Team Inoes) a perdu moins de 20 secondes sur Dennis et conserve son maillot jaune. Le Colombien s’est donné à fond et a failli sortir de la route.

Benjamin Thomas (Groupama FDJ) a réalisé un très bon chrono avec le 10e temps à 32 secondes.

Du côté du général, Tiesj Benoot a fait la meilleure opération en remontant à la 4e place derrière Bernal, Dennis et Konrad. Pozzovivo, quant à lui, chute de 4 places pour se retrouver 8e à 2’56”.

La Route d’Occitanie

Victoire du jeune grimpeur de la Team Ineos Ivan Sosa à l’Hospice de France !

Le Colombien a devancé au sommet Alejandro Valverde qui conserve la tête du général. Sosa gagne ainsi son premier succès au sein de cette équipe.
Rigoberto Uran (EF Education First) a fini quelques mètres derrière.

Vainqueur d’une étape sur la Vuelta l’an dernier et offensif dans l’avant-dernière ascension du jour, Oscar Rodriguez (Euskadi Murias) a pris la 4e place à 19 secondes.

Du coté d’Eddie Dubar, l’Irlandais a fini à 35 secondes puisqu’il n’a pas été capable de suivre les hommes de tête lors de l’attaque de Sosa.

Tour de Slovénie

Quatre coureurs ont pris le dessus sur cette étape difficile dans la dernière difficulté du jour, longue de 9 kilomètres à 7 % de moyenne.

Finalement au sprint, Giovanni Visconti (Neri Sottoli – Selle Italia – KTM) s’est montré le plus rapide devant le vainqueur d’hier Diego Ulissi (UAE-Team Emirates), Tadej Pogačar (UAE-Team Emirates) et Aleksandr Vlasov (Gazprom-RusVelo).

Ulissi conserve son maillot vert devant Visconti à 22 secondes et Vlasov à 25 secondes.

Derrière, Chaves, Vendrame et Masnada ont terminé à 32 secondes du quatuor de tête.

Enfin, le Belge ben Hermans (Israel Cycling Academy) a fini à 1’38”.

ZLM Tour

Les monts de Limbourg ont permis une sélection dans le peloton mais un groupe de s’est disputé la victoire au sprint.

Pour la quatrième fois en quatre jours, la Jumbo Visma s’impose ! Cette fin d’étape a été dantesque puisque les organisateurs ont supprimé un tour de circuit et le sprint s’est joué dans les voitures.

Le Norvégien Amund Grondahl Jansen a devancé son équipier Mike Teunissen et Mads Wurtz Schmidt (Katsha). Teunissen reste leader du général.

Heistse Pijl

Après 194 kilomètres, Álvaro José Hodeg (Deceuninck – Quick Step) s’est montré le plus rapide au sprint à Heist-op-den-Berg en battant Jasper Philipsen (UAE-Team Emirates) et Rory Townsend (Canyon dhb p/b Bloor Homes).

Nacer Bouhanni (Cofidis) a fini 7e. alors que Kevin Rez (Vital Concept) a pris la 10e place.

C’est le troisième succès de la saison pour le Colombien et il succède au palmarès au Letton Emīls Liepiņš.

Le Tour Savoie Mont Blanc

Deux demi-étapes étaient au programme ce samedi sur l’épreuve Française.

Le matin, trois coureurs se sont présentés à Saint-Martin-La-Porte pour la victoire après 75 kilomètres.

Finalement, c’est Eddy Fine (Villefranche) qui s’est imposé devant Marco Tizza (Amore & Vita) et Romain Le Roux (Arkea Samsic).

Romain Campistrous est 4e à 4 secondes.

16e, Stüssi reste le leader devant Harper.

L’après-midi, avec une arrivée au sommet à Les Karellis, le général a complétement été bouleversé avec la prise de pouvoir du vainqueur du dernier Tour du Japon Chris Harper (Team BridgeLane).

Il a devancé de 56 secondes José Manuel Díaz (Team Vorarlberg Santic) et Aurélien Doleatto.

Tour d’Italie U23

L’Italien Nicola Venchiarutti a réglé le groupe des baroudeurs du jour pour glaner la huitième étape. Il a battu le Hongrois Barnabás Peák et Ricardo Tosin.

Malgré un parcours difficile, les Colombiens se sont contentés de contrôler la course pour que Andres Camilo Ardila reste en rose.

Cependant, jolie opération pour Cristian Scaroni (Équipe continentale Groupama-FDJ) qui remonte à la 6e place.

Demain, toutes les courses par étapes se termineront avec notamment une belle étape de montagne en Suisse alors qu’en Belgique, les coureurs feront face à une autre course d’un jour : Elfstedenronde.

Photo :

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
dapibus leo. ut id eget ipsum commodo suscipit libero. sit