Athlétisme

Les sportifs de l’année 2020 : Armand Duplantis, une année au sommet

À l’aube d’une année 2021 qui s’annonce d’ores et déjà riche en sport, entre reports (Jeux Olympiques, Euro, …) et autres compétitions qui devraient retrouver leur rythme de croisière, revenons une nouvelle fois sur cette année 2020 pour le moins inédite. Dans chaque discipline, l’impact du contexte sanitaire fut plus ou moins important, néanmoins des athlètes ont marqué l’année de leur discipline. Cette série des Sportifs de l’année 2020 va nous permettre de faire le bilan de la saison de ces champions, de ceux qui nous ont fait vibrer cette année, chacun dans leur spécialité.

Pour ce nouveau numéro de la série, zoom sur celui qui aura fait vibrer tous les amateurs d’athlétisme cette année. Record du monde, record du monde en plein air, sauts consécutifs à plus de 6m, le cru 2020 restera celui de l’avènement d’une légende de la perche mondiale. 

Une année sous le signe des records

Armand Duplantis, athlète à la double nationalité américaine et suédoise, sauteur à la perche, est depuis deux années la figure du renouveau de la perche, presque orpheline des performances d’un Renaud Lavillenie déclinant. Vice-champion du monde lors des Championnats du Monde à Doha en 2019, Armand Duplantis débute l’année comme favori de sa discipline au niveau mondial. Reste à lui de confirmer tous les espoirs placés en lui.

”Mondo” débute sa saison du côté de Düsseldorf, où il saute au dessus des 6m pour seulement la cinquième fois de son histoire.

Après sa nouvelle marque pour établir le nouveau record du monde à 6.17m, effaçant des tablettes le champion tricolore Renaud Lavillenie, le suédois remet cela la semaine suivante, du côté de Glasgow en s’envolant au-dessus d’une barre à 6,18m.

Après des tentatives à 6,19m plus tard dans la saison indoor, Armand Duplantis doit s’arrêter là.

Au retour d’une saison tronquée par la pandémie, le Suédois va faire une nouvelle fois tomber ses records en passant des barres à plus de 6m en plein air, pour atteindre 6,07m à Lausanne, pour la deuxième performance mondial en outdoor de tous les temps.

Mais sa saison ne s’arrêtera pas là, Armand Duplantis va largement effacer ce record en sautant à 6,15m au meeting de Rome en septembre pour s’offrir la meilleur performance mondiale de tous les temps en extérieur. Monumental.

Son fait d’armes : Glasgow, sa marque dans l’histoire

Pour nous supporters tricolores, la joie de Renaud Lavillenie lors de son record du monde, détrônant ainsi une marque qu’on croyait éternelle signée Sergueï Bubka, nous semblait déjà immense. Mais alors celle du visage de ”Mondo” Duplantis alors qu’il comprend qu’il vient de passer cette barre à 6,18m, est encore plus expressive.

Celui qui n’est né qu’en décembre 1999 (rendez vous compte), vient de déloger les deux légendes de sa discipline, celui qu’il admirait étant jeune, Renaud Lavillenie, et la légende qu’il n’a jamais vue concourir, l’Ukrainien Bubka.

Encore plus haut en 2021 ?

L’imaginer plus haut pour l’année qui vient de débuter pourrait être simpliste, mais il doit s’agir de l’objectif qui doit tenir le plus à cœur à un bambin qui ne parle que de hauteur depuis son plus jeune âge.

Son grand rendez-vous de l’année sera à n’en pas douter les Jeux Olympiques de Tokyo où il tentera d’y décrocher son premier titre de grande envergure pour celui qui n’a jamais encore été champion du monde. De beaux défis pour celui qui semble avoir atteint tous les sommets.

Crédits Image à la Une : AFP / Andreas Solaro

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
dictum tristique ipsum velit, pulvinar nec dolor commodo libero eleifend ut amet,