Basketball

Les sportifs de l’année 2020 : LeBron James, année royale pour le King

A l’aube d’une année 2021 qui s’annonce d’ores et déjà riche en sport, entre reports ( Jeux Olympiques, Euro, … ) et autres compétitions qui devraient retrouver leur rythme de croisière, revenons une nouvelle fois sur cette année 2020 pour le moins inédite. Dans chaque discipline, l’impact du contexte sanitaire fut plus ou moins important, néanmoins des athlètes ont marqué l’année de leur discipline. Cette série des Sportifs de l’année 2020 va nous permettre de faire le bilan de la saison de ces champions, de ceux qui nous ont fait vibrer cette année, chacun dans leur spécialité.

Zoom aujourd’hui sur celui qui aura pour la quatrième fois été sacré champion NBA cette année, au terme d’une saison qui aura connu des rebondissements incessants. Retour sur l’année 2020 exceptionnelle qu’a connu ”King James”.

Une année 2020 sous le signe des rebondissements

L’année 2020 restera à n’en pas douter dans la mémoire du King pour un long moment. Débutée par le décès de Kobe, duquel il était très proche, LeBron James débute 2020 de la pire des manières hors du terrain.

Kobe Bryant, bien plus qu’un ami, un vrai mentor et une idole pour le King.
Crédits Photo: Getty Images

Mais c’est sur les parquets que King James viendra rendre le plus bel hommage à son idole en s’offrant son premier éclat de l’année, devenant fin Janvier lors d’un match face aux 76ers de Philadelphie, le troisième meilleur marqueur de l’histoire de la NBA, passant de ce fait … Kobe Bryant, pour rentrer un peu plus dans la légende de ce sport.

La saison du meneur des Lakers est sensationnelle, 25.3 points en moyenne par rencontre, 10.2 passes et 7.8 rebonds, le King s’offre un cru 2020, marqué de l’empreinte de la pandémie mondiale, assez hallucinant, et conclut la saison régulière dans le bulle d’Orlando en emmenant les siens en play-offs, une habitude pour l’Américain.

Le parcours en playoffs débute par une série face aux Blazers, que les joueurs de Frank Vogel remportent 4-1, avec notamment un LeBron James irrégulier au shoot mais plus que précieux à la passe et au rebond avec une moyenne à plus de 10 passes et 12 rebonds dans la série.

De la même façon, en perdant leur première rencontre, puis en remportant les quatre suivantes, les Lakers dominent de la tête et des épaules des Houston Rockets démobilisés, le tout grâce à un fabuleux LeBron James auteur de deux performances à plus de trente points sur la série.

Son fait d’armes : Sa quatrième bague, trois franchises

Le reste de son parcours fait désormais partie de l’histoire du basket.

Avec une performance à 38 points lors du dernier match de la série de finale de la conférence Ouest face aux Nuggets de Denver, LeBron James fait parler tout son talent et atteint une nouvelle finale NBA, la dixième de sa carrière, une performance juste monumentale.

En finale, l’histoire fait qu’il affronte l’équipe qui l’a vu exploser aux yeux du grand public, le Heat de Miami. Dans une série disputée, les Lakers viennent à bout du Heat en six matchs, toujours grâce à leur meneur, King James, meilleur marqueur des Lakers sur les cinq derniers matchs et du match sur quatre de ces cinq rencontres. LeBron James marche sur la NBA et mène sa franchise, bien accompagné par un effectif rodé, vers les sommets en décrochant sa quatrième bague, devenant seul avec son coéquipier Green détenteur de trois bagues avec trois franchises différentes. Au-delà de cette récompense collective, c’est aussi individuellement que LeBron James entre dans l’histoire avec un nouveau titre de MVP des Finales, seul joueur de l’histoire à l’avoir remporté avec trois franchises différentes.

Crédits photo: J. Terrill

Cap sur 2021 :  Déjà dans le rythme pour un second titre avec les Lakers ? 

La saison 2020-2021 vient à peine de débuter et le King éclabousse la ligue nord-américaine de son talent. Avec des performances très bonnes dès l’entame de la saison pour suppléer un Anthony Davis un peu balbutiant, LeBron James compile les records et s’est offert face aux Spurs son 1000e match (oui, vous avez bien lu), à plus de 10 points. Un exploit, un record, une performance à la hauteur du talent et du travail que l’on peut lui attribuer.

Alors oui les Lakers sont (déjà) en tête de la conférence Ouest, oui LeBron James peut compter sur un effectif de qualité et qui s’est renforcé pendant l’intersaison, mais gagner un titre NBA n’est pas une chose facile, et ça le King le sait bien …

Avec son coéquipier Anthony Davis, le duo symbole de cette équipe des Lakers.
Crédits photo: USA Today

Crédits Image à la Une: Getty Images

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
adipiscing non Praesent nunc consectetur et, libero. pulvinar odio massa Aliquam velit,