Les trois meilleures recrues de la saison 2018

0
Ligue 1

En cette fin de saison, après les bilans collectifs de toutes les formations World Tour, nous passons maintenant aux meilleurs recrues de cette saisons 2018.

1. Egan Bernal (Androni Giocattoli > Team Sky) 🇨🇴

Le vainqueur du Tour de l’Avenir 2017 est un des plus grands espoirs du cyclisme mondial. Couvé par Gianni Savio pendant quatre ans, Egan a débarqué en janvier dans une des meilleures équipes du monde. Dès ces débuts, les résultats sont là – sixième et meilleur jeune du Tour Down Under avant de remporter le Colombia Oro y Paz.

Lors du Tour de Catalogne, il épate une nouvelle fois tout le monde, en étant le seul à pouvoir embêter Alejandro Valverde mais sa terrible chute lors de la dernière étape va le contraindre à l’abandon alors qu’il était 2e du général.
Qu’importe, après avoir récupérer de sa double fracture, il débarque avec des ambitions sur le Tour de Romandie où il remporte le contre-la-montre en côte et prend la deuxième place du général derrière un Roglic impérial.
Ensuite, Bernal prend la direction de la Californie pour devenir le plus jeune vainqueur de l’épreuve en y gagnant les deux étapes de montagne.
Alors qu’il ne devait prendre le départ d’aucun Grand Tour cette année, le voilà au départ du Tour de France avec un statut d’équipier pour Froome et Thomas. Lors des étapes de montagne, il va imposer un gros tempo faisant exploser de nombreux adversaires de ses leaders. À Paris, il terminera seizième. Sa fin de saison sera délicate avec sa terrible chute sur la Classica San Sebastian mais il réalisera tout de même une dixième place sur Milan-Turin et une douzième place encourageante au Tour de Lombardie.

2. Elia Viviani (Team Sky > Quick-Step Floors) 🇮🇹

Après trois ans chez Sky où le transalpin n’arrivait pas à s’exprimer malgré un succès sur le Giro et un titre olympique sur la piste. Elia va être embauché par l’équipe de Patrick Lefevere pendant l’automne 2017 en remplacement de Marcel Kittel. L’Italien ne va pas tarder raison à l’équipe belge en décrochant dès janvier un succès sur le Tour Down Under.

Après il devient presque inarrêtable avec une étape au Tour d’Abou Dabi et surtout deux étapes et le classement général du Dubaï Tour. Au printemps, il va s’adjuger les Trois Jours de Bruges-La Panne et va se classer deuxième de Gand-Wevelgem.

Ensuite direction Israël pour son premier grand objectif de l’année avec un statut de leader. Son Giro sera une grande réussite avec quatre succès d’étape et une victoire sur le classement par points. Elia ne va pas cesser de nous surprendre par la suite notamment en gagnant le titre de champion d’Italie sur un circuit très difficile. En août, il gagne ensuite la EuroEyes Cyclassics avec son joli maillot tricolore. Toujours aussi fringant, Viviani prend la direction du Tour d’Espagne avec succès puisque malgré peu d’arrivée dédiée aux sprinteurs, il va levé les bras par trois fois. Il termine la saison avec 18 succès dont sept en Grands Tours.

3. Matej Mohoric (UAE Team Emirates > Bahrain Merida) 🇸🇮

Tout juste auréolé de son premier succès en Grand Tour sur la Vuelta 2017, le slovène décide de rejoindre la Bahrain Merida pendant l’hiver. Ce grand espoir du cyclisme mondial ne va pas tarder à donner raison à son nouvel employeur en gagnant le GP Industria & Artigianato en étant auteur d’une descente impressionnante.

Son bon début de saison lui permet d’être sélectionné pour le Giro avec un rôle d’équipier pour aider Pozzovivo mais Matej va flairer le bon coup lors de la 10e étape en partant avec Denz dans le final et en alignant l’allemand au sprint pour remporter son deuxième bouquet sur les courses de trois semaines.

Ensuite, va venir son été sensationnel avec pour débuter un succès d’étape sur le Tour d’Autriche.

Mais c’est lors du Binck Bank Tour que le nouveau champion de Slovénie va réussir un coup de maître en prenant le maillot de leader grâce à une échappée et en gardant son bien jusqu’à la fin malgré les nombreuses attaques de ses adversaires. Derrière, toujours pas rassasié, Matej va remporter le Tour d’Allemagne avec un succès d’étape pour conclure une année très prometteuse dont on attend la confirmation en 2019.

Photo : Team Sky Twitter

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here