Les trophées The Best envoient le football dans la sauce…

Bon, par quoi commencer ? Déjà, je ne regarde pas le football féminin pour des raisons purement sportives. Je ne suis donc pas apte à dire pourquoi Rapinoe est-elle meilleure que Morgan ou que Phil Neville mérite tout autant que Jill Ellis. Je vais parler ou du moins écrire sur ce que je sais où en tout cas pense savoir. À priori Robertson, latéral gauche de Liverpool et donc champion d’Europe ne joue pas au Golf. Dans le même sens, Sadio Mané, attaquant des Reds et donc par la même occasion vainqueur de la Ligue des Champions, n’est pas joueur de hockey sur glace. J’ai plein d’idées sur tout, plein de messages à faire passer sur certains votes alors on va essayer d’organiser tout ça. C’est tout simplement un coup de gueule et vous en faites ce que vous voulez.

Avant même de débuter, je tiens à rappeler comment est élu le meilleur joueur et la meilleure joueuse de l’année. C’est le moment très factuel et très informatif de l’article.

_ 25% des votants sont les capitaines de sélection

_ 25% des votants sont les sélectionneurs

_ 25% des votants sont des fans

_ Et enfin les derniers 25% des votants sont les journalistes, soit un par pays.

Allez c’est parti accrochez vous ! Est-ce que cela veut dire que les médias ou plutôt le journaliste qui représente la Malaisie possède le même pouvoir et donc un vote égal que les autres pays ? Oui, et c’est juste. L’objectif d’un vote est de donner un pouvoir égalitaire pour que chacun puisse s’exprimer. C’est la démocratie et le principe est le même dans le football comme dans la vie en générale mais pour moi il faut revoir le fond de l’organisation de ces votes. Attention ! Je n’en veux pas aux sélectionneurs de ces pays émergents du football ainsi que le journaliste qui représente le pays. Chacun à un choix et il faut le respecter. J’en veux à la FIFA pour cette organisation horrible et si pathétique. Quels sont les critères pour le vote ? Pourquoi eux ? Pourquoi comme ça ? Et d’ailleurs comment un journaliste peut-il représenter un pays ? En France, c’est Jérôme Cazadieu qui a décidé pour les autres. Intéressant de voir que sont TOP 3 est, dans l’ordre, Lionel Messi, Virgil Van Dijk et De Ligt. Personnellement j’ai adoré les choix de Abdul Aziz Ahmad, journaliste de la Malaisie qui a placé Harry Kane en numéro 1, Ronaldo en 2 et Mbappé en 3. On l’embrasse ! Il y a tant de réponses à des questions que nous n’aurons pas et que nous n’aurons jamais. Et ça fait déjà quelques années que cela dure. Doit-on remettre en question le côté prestigieux et symbolique de ce trophée et des autres trophées individuels ? C’est une problématique qui ne remet évidemment pas en cause le mérite des deux extraterrestres sur les dix dernières années mais qui pourrait expliquer la non-présence des grands joueurs à ses cérémonies, que ce soit physiquement ou dans les résultats…

Au-delà de cette différence de professionnalisation et d’expérience de certains acteurs du football, on donne surtout un vote identique à des coachs et capitaines qui croisent ses grandes stars tous les jours autour et sur le terrain mais aussi à ceux qui, en 20 ans de carrière, n’ont jamais vu ces joueurs-là. C’est un peu compliqué de juger à travers son téléviseur quand même. Pour donner un exemple, les trophées UNFP ont pour objectif d’élire les meilleurs acteurs du football français soit la Ligue 1 Conforama et la Dominos Ligue 2. Pour se faire les votants sont les capitaines qui jouent dans un de ces deux championnats, des entraîneurs qui sont sur le banc d’une des équipes de la Ligue 1 ou de la Ligue 2 mais aussi par des journalistes qui traitent régulièrement l’actualité du football français. Tout le monde sait de quoi ils parlent. Et d’ailleurs, personne n’a remis en question le XI type de la saison dernière. Un onze où chaque joueur était à son poste…

« Malgré toutes les spéculations qui se génèrent, les chiffres parlent d’eux-mêmes. » S.Ramos

Ça vous a peut-être échappé, mais dans le XI de la FIFA The Best, nous avons le droit à un magnifique Ramos latéral droit… Déjà, comment cela est-il possible ? Tout simplement car, pour ce tirage, les organisateurs demandent aux votants de nommer 4 défenseurs, 3 milieux et 3 attaquants qu’importe leur véritable poste respectif. Ramos a donc été élu dans les 4 meilleurs défenseurs de la saison. Il s’est d’ailleurs permis de dire à la fin de la cérémonie : « Malgré toutes les spéculations qui se génèrent, les chiffres parlent d’eux-mêmes ». Alors arrêtons nous sur ses statistiques merveilleuses. Tout d’abord, le Real Madrid a encaissé 46 buts en 38 matchs de championnats. C’est plus que le FC Barcelone, l’Atlético Madrid, Valence, la Real Sociedad, Getafe, Athletic Bilbao mais aussi Leganes. Sergio Ramos a été blessé et n’a pas disputé 8 rencontres en plus de sa suspension pour 2 matchs à la suite de son carton rouge obtenu lors de la défaite face à Girone au Santiago Bernabeu. En termes de performance plus individuelles, Sergio Ramos a réalisé très peu de bons matchs. En toute transparence je n’ai pas regardé toutes les rencontres du Real. Je peux vous confirmer qu’il a été surpassé par les appels de Xabier Etxeita, attaquant d’Huesca. C’est aussi le même Ramos qui oublie de prendre au marquage Rakitic dans le Classico. Le croate l’a quand même éliminé par sa vitesse avant de marquer sur un piqué. Il n’y a aucune vanne. Le capitaine madrilène a aussi vu Cazorla marquer de la tête dans le jeu. Ramos avait 3 mètres de retard. Pas besoin de ressasser toutes les erreurs mais on est bien loin du grand Sergio Ramos. En Champions League le combat est le même. A une différence près. Sergio Ramos a voulu jouer au plus malin en prenant volontairement un carton jaune à la 90ème minute de jeu face à l’Ajax lors du huitième de finale aller. L’Espagnol prévoyait de rater le retour pour aborder les quarts de finale sans risque de suspension.  A la fin de la rencontre il s’explique : « Etant donné le résultat, je mentirais si je disais que je n’avais pas ça en tête, sans vouloir sous-estimer l’adversaire. » Deux semaines plus tard : surprise !  L’UEFA ouvre une enquête et Ramos écope de 2 matchs de suspension. Un seul suffira puisque des tribunes de Santiago, il verra son équipe prendre l’eau et sortir dès le premier tout éliminatoire de la coupe aux grandes oreilles. Comme quoi, même à 33 ans et une expérience incroyable, Ramos semble encore avoir beaucoup à apprendre. Terminons rapidement avec ce voleur de trophée par ses performances avec la sélection.

crédit : Sky Sports

L’Espagne dispute la Nations League et pour se qualifier pour la demi-finale, il fallait sortir d’un groupe composé de l’Angleterre et de la Croatie. Après deux sublimes victoires, il ne manquait que 3 points à prendre en deux rencontres pour être sûr de se qualifier. Masterclass de Ramos qui lors de la troisième journée, prend littéralement l’eau face à l’attaque anglaise. Kane et Rashford combinent parfaitement bien et en plus du premier but, où il n’est pas exempt de tout reproche, Ramos est aux abonnés absents sur le 3ème but de l’Angleterre. Alors oui, Ramos marque des buts avec l’Espagne mais ce sont des penaltys… Lors de la dernière rencontre, la Croatie, déjà éliminée reçoit la Roja qui doit prendre 3 points. L’Espagne va rester deuxième du groupe car Tin Jedvaj, joueur d’Augsbourg va marquer à la dernière minute du temps additionnel. Après la remise de son trophée hier, il a rajouté lors d’un échange avec un média espagnol : « Le silence est le cri le plus fort, nous nous dédions à jouer. » Quel culot ! Merci SR4 pour cette magnifique saison…

Je suis supporter de Liverpool et donc je rage sur les résultats des votes ? J’aurais préféré voir Robertson à la place de Marcelo ? Ba ouais… logique… Mais je n’ai même pas besoin d’expliquer pourquoi le retraité Marcelo n’a même pas sa place dans le XI, tout comme tous les joueurs du Real Madrid d’ailleurs… Pareil, pas besoin de me justifier sur le fait que De Ligt et De Jong sont là uniquement pour leur performance en Ligue des Champions. Je n’ai rien contre l’Eredivisie mais ne me faites pas croire que les votants ont regardé les 34 ou 38 matchs de ce championnat. Je ne sais même pas s’il y a 18 ou 20 équipes pour vous dire.

« Les meilleurs pour moi sont Salah et Mané, mais ils ne sont pas là… » S.Eto’o

Pensez ce que vous voulez mais pour moi, le problème de ses récompense individuels dans un sport collectif est bien plus profond. Avec la sublime proposition de twerk lors de la dernière cérémonie du Ballon d’Or et les résultats d’hier, j’ai du mal à croire que les amateurs de football regarderont ces cérémonies la prochaine fois. Propos subjectif ou factuel, j’avais besoin de donner mon avis et je suis prêt à écouter le votre. En revanche, si vous me sortez que CR7 possèdent les meilleures stats de but de la tête, je vous demanderai de vous taire. Revenez à l’essence même du sport, du football, qui est rempli de spectacle, de moments inoubliables et pas de chiffre. Arrêtez avec vos joueurs de statistiques s’il vous plait ! On ne joue pas à FIFA et Ronaldo ne joue pas au Piemonte Calcio ! C’en est trop ! D’ailleurs, on l’a tous vu sa réaction sur les réseaux sociaux. D’un côté il nous sort devant tout le monde : « Ce serait un honneur de dîner avec Messi un jour. » Mais de l’autre, il sabote et manque clairement et ouvertement de respect au trophée lui-même ainsi qu’au gagnant.

En termes de réaction, j’ai bien aimé celle de Samuel Eto’o qui rigole sur le fait que Sadio Mané ou Mohamed Salah soient absents à cette cérémonie :

_ Journaliste : « Ronaldo, Messi ou Van Dijk, qui est votre favori ? »

_ Samuel Eto’o : « Les meilleurs pour moi sont Salah et Mané, mais ils ne sont pas là… »

Et en vrai l’Amazonie brûle en ce moment, qu’est-ce que j’en ai à cirer que Thiago ai peur de demander des orthographes à tous les joueurs de foot… Dans quel état ça nous met ce sport quand même… C’était l’avis d’un passionné qui est aussi champion d’Europe pour la 6ème fois depuis le 1er juin 2019. Soit deux mois et 13 jours avant que Sadio Mané place Liverpool sur le toit du Monde. Le même joueur qui a été finaliste de la Coupe d’Afrique des Nations et qui a terminé co-meilleur buteur de la Premier League. Grosse pensée à celui qui a dribblé Neuer avant de lober deux défenseurs en quart de finale de la Ligue des Champions à l’Allianz Arena.

crédit de l’image de couverture : FIFA TV

A propos de l'auteur

corner for LFC...

Poster un commentaire

Praesent pulvinar nunc sed Phasellus mattis ipsum