Les Warriors s’offrent un match 6 mais perdent Kévin Durant !

Menés 3-1 par les Raptors de Toronto en finale NBA, les Golden State Warriors se sont offert un match 6 à l’Oracle Arena en s’imposant 106-105 à Toronto. Un succès sombre puisque les Warriors semblent avoir perdu Kévin Durant dès le premier quart d’heure de jeu. 

 

C’est une équation à laquelle il fallait trouver réponse pour les hommes de Steve Kerr : gagner ou abandonner ? Si les fans de la Scotiabank Arena de Toronto auraient pu laisser exulter leur joie à trois minutes du terme quand Kawhi Leonard (26 points, 12 rebonds et 6 passes) venait de planter 10 points consécutifs pour son équipe (103-97), c’est une toute autre fin de rencontre qui est apparue à Toronto. Les Warriors ont su résister à l’image de Draymond Green qui touche d’un doigt in extremis la balle pour contrer Kyle Lowry sur le tir de la gagne au buzzer (106-105).

 

Durant sur les rotules :

Son retour aura été d’une courte durée. Absent depuis le 8 mai dernier pour une blessure au mollet droit, Kevin Durant a fait son retour sur les parquets hier soir. En seulement dix minutes de jeu, KD a participé aux festivités en inscrivant 11 points, puis a sombré sur une reprise d’appui. A réception, c’est son tendon d’Achille droit qui a lâché, KD tombe et c’est la fin. Finalement, il est reparti aussi vite qu’il est arrivé. Une blessure qui fait mal aux Warriors, dont le général manager Bob Myers aux bords des larmes en assume les responsabilités et fait appel à la patience en vue des résultats de l’IRM programmée aujourd’hui.

 

 

A l’issue du match Durant a laissé un message à ses coéquipiers sur les réseaux sociaux pour les remercier… à sa manière.

 

Miraculés et toujours en vie :

A la suite de cette mauvaise nouvelle, les Warriors ne sont pas apparus démoralisés pour autant et ont même profiter de la rentrée de Demarcus Cousins (14 points, 6 rebonds) pour creuser l’écart. Les Golden State Warriors étaient même en réussite (47,6%) cumulant ainsi vingt paniers à trois points durant le match. Mais les Raptors se sont tournés vers le candidat au titre de MVP de la finale. Kawhi Leonard, intenable inscrit 10 points consécutifs pour ses coéquipiers à l’approche de la fin de match. (103-97, 45e).

 

C’était sans compter sur l’âme de champion des Splash Brothers. Coup sur coup, Klay Thompson (26 points à 7/13 à trois points, 6 rebonds et 4 passes) et Stephen Curry (31 points, 8 rebonds et 7 passes) ont enchaînés deux tirs primés pour ramener leur équipe à égalité (103-103). A moins d’une minute de la fin, Klay Thompson se défait de Kawhi Leonard pour récidiver derrière l’arc (106-103).

 

Malgré deux bourdes des Warriors en fin de rencontre, les Raptors alors à -1 sur les trente dernières secondes (106-105), ne sont pas parvenus à inscrire le moindre panier, à l’image de Kyle Lowry qui envoie la victoire derrière le cadrant sur un tir contré par Draymond Green à la toute dernière seconde.

 


Avec ce succès qui leur permet de rester en vie, les Warriors reviennent à 3-2 dans la série. Avec une source de motivation supplémentaire, à savoir Kevin Durant, l’histoire ne semble pas finie du coté de Golden State. La suite au prochain épisode à l’Oracle Arena. 

 

 

Crédit : (ESPN, SportsCenter, Reversemagazine).

Poster un commentaire

vel, leo. eget nunc Phasellus id