Les Wizards relèvent la tête

Cette nuit avait lieu le match entre les Rockets, privés de leur CP3 et les Wizards, à la Capital One Arena. Un match tendu avec beaucoup de fautes et du trashtalk, qui a tourné à l’avantage de Washington.

Un match dans le match

Lors de cette partie, un duo de chaque côté a porté son équipe, Harden-Gordon pour les Rockets et Wall-Beal pour les Wizards. Ce duel dans le match a tourné à l’avantage de la doublette des Rockets, avec un James Harden, muni d’un bandeau rouge, totalement injouable (54 pts, 8 rebonds, et 13 passes) et Eric Gordon à 36 points. Les deux hommes totalisent une adresse redoutable à 3 pts (15/31 à 3pts). De l’autre côté, la doublette star des Wizards John Wall et Bradley Beal, totalisent 68 points à eux deux.

Un match serré à l’avantage des Wizards

Mis à part le premier quart-temps, qui se termine par un avantage net des Rockets 42-30, notamment dû à la très bonne adresse à 3 points de ces derniers (7/11), le reste du match fut très serré. Le second quart-temps est à l’avantage de Washington, qui revient dans le match et prend la tête. Un quart-temps haché par de nombreuses fautes, qui nous offre quand même l’action du match, un dunk puissant de John Wall à 8:24 de la fin du quart-temps. Le troisième quart-temps reste très serré, les Rockets reprennent l’avantage à la fin de celui-ci (98-94), grâce notamment à un James Harden monstrueux.

Vers un money time de folie

Le dernier quart-temps commence par une succession de 3 points des deux côtés. Washington égalise (117-117) après un 3 points de Morris (22 pts, 10 rebonds). Il reste 19 secondes lorsque Otto Porter Jr (fini à 14 points) obtient 2 lancers, mais n’en rentre qu’un, ça fait 125-123 pour Washington. À 9 secondes de la fin les Rockets égalisent par l’intermédiaire de Capela, bien servi par l’inévitable James Harden. C’est à ce moment que John Wall décide de prendre ses responsabilités, en allant chercher un panier au buzzer mais il se fait contrer. Il reste alors une seconde à Gordon pour prendre l’avantage mais John Wall se rattrape et le contre à son tour. Fin du match 125-125, on se dirige vers les prolongations. Les prolongations sont beaucoup moins serrées que le match. Elles sont à l’avantage de Washington, notamment à causes des nombreuses pertes de balles de James Harden. Les Wizards remportent ce match 135-131.

John Wall, une évidence

Bien sûr, on aurait pu mettre James Harden et ses 54pts, 13asts et 8rbds. Mais le barbu a perdu. Jean Mur quant à lui a permis à sa franchise tant décriée de remporter une belle victoire face au dernier finaliste de la conférence Ouest. 36pts à 13/23 et 11 asts, on a eu droit à du grand John Wall hier au Capital One Arena. Reste maintenant à savoir si cela se reproduira. Et si tout simplement le meneur de DC restera, lui qui est (très) chahuté par son board.

L’action de la nuit

On n’a pas été capable de choisir, du coup, on vous en offre 3 pour le prix d’une ! Et tout cela rien qu’avec l’homme du match, Mister John Wall. Alors, vous êtes plutôt gros dunk, drive dans le dos, ou contre au buzzer?

A propos de l'auteur

Supporter inconditionnel de l'Olympique de Marseille mais aussi du football en général. Fan des Houston Rockets mais surtout de The Beard.

Poster un commentaire

ut Praesent id Praesent dapibus mattis