Coupes Européennes

L’Espagne bien représenté en C3

Jeudi dernier se jouait la 3ème journée des phases de groupe de la Ligue Europa (C3). Un stade de la compétition déjà primordial qui peut déterminer certains qualifiés ou non. En effet, certaines équipes telles que  Chelsea, Arsenal ou encore Salzbourg totalisent 9 points, donc 3 victoires en autant de rencontres. 

Avec seulement deux équipes anglaises en lisse, l’Angleterre est très bien représenté avec Chelsea et Arsenal qui affichent déjà une image très positive en comptant 9 points dans leur groupe respectif. Cependant, il n’y a pas que l’Angleterre qui fait bonne figure dans cette compétition européenne. En effet, l’Espagne y trouve aussi son compte. L’Espagne compte trois représentants, à savoir Villarreal, Séville, et le Real Bétis. Trois équipes qui sont en bonne position pour espérer un accès aux seizième de finales de cette édition Europa League 2018-2019.
Ces trois clubs espagnols ont particulièrement impressionnés lors de la 3ème journée.

 

Séville se balade à domicile

Le FC Séville recevait le club turc d’Akhisarspor. Après une défaite face à Krasnodar, les Sévillans avaient à cœur de corriger ce faux pas. Toujours dans un système en 3-5-2, les Blanquirrojos ont tout simplement écrasés leur adversaire tant sur l’impact physique que sur la récupération au milieu de terrain. Les turcs se sont montrés pas réalistes ( 2 tirs cadrés sur 9) et agressifs dans le jeu ( 16 fautes commises).

En 9 minutes seulement, le FC Séville mène 2-0 avec des réalisations de Roque Mesa et un pénalty de Pablo Sarabia.

Les Blanquirrojos ont ensuite sereinement déboulé leur jeu et en ont inscrit 4 autres. Les hommes de Pablo Machin se sont donc imposés 6 buts à 0. Grosse performance pour les andalous qui confirment tant en championnat qu’en Ligue Europa.

Voici les temps forts du match :

Roque Mesa 7′
Pablo Sarabia 9′
M. Lukac CSC 35′
L. Muriel 50′
Q. Promes 60′
G.Mercado 67′

La pluralité des buteurs montre bien l’efficacité offensive de cette équipe.

L’entraineur des Blanquirrojos s’est exprimé à la presse après le match : ” l’Akhisarspor n’était pas exactement le rival le plus redoutable du groupe, que tout excès de confiance pouvait coûter très cher. La chose la plus importante était de commencer fort et de profiter des premières chances pour éviter que le scénario, bienveillant et prévisible, ne soit compliqué à aucun moment. ”
Il savait que son équipe était supérieure et il voulait le démontrer dans ce match. Chose faite. Cette victoire envoie un bon message aux autres de ce groupe à savoir Krasnodar et le Standard de Liège.

Mention spéciale au premier but signé Roque Mesa qui est le but de cette 3ème journée avec un superbe mouvement collectif combiné à une incroyable justesse technique et évidemment une splendide finition de Mesa.

Les Blanquirrojos prennent donc logiquement la première place de ce groupe J :

 1 – Séville (6pts, +9)
 2 – Krasnodar (6pts, +1)
 3 – Standard de LIège (6pts, -2)
 4 – Akisarspor (0pt, -8)

Autre résultat du groupe J : Standard de Liège 2 – 1 Krasnodar

 


Le Sous-marin Jaune a fait coulé son adversaire du soir

Après deux matchs nuls face au Spartak Moscou (3-3) et au Glasgow Rangers (2-2), Villareal devait faire un résultat face  au Rapid de Vienne. Les joueurs d’El Submarino Amarillo avaient à cœur devant leur public de prendre une première victoire dans cette campagne européenne.
Les hommes en jaune de Javier Calleja se sont imposés 5 buts à 0. Score lourd et sans appel. Le Sous-marin jaune a tout simplement submergé son adversaire du soir. Les autrichiens, pourtant ont joué avec leurs qualités à savoir une bonne possession (50%), des attaques principalement sur les ailes avec Veton Berisha et Murg. L’avant-centre Alar a souvent du trouver le temps long par contre. Il a touché très peu de ballons.

Villareal a tenté 14 fois au buts et en a cadré 6. Il y a eu aussi beaucoup de débordements sur les côtés notamment avec Jaume Costa et Layun. Les jaunes ont réalisés 18 centres en tout, ce qui montre la domination de Villareal dans le jeu.
Au milieu de terrain, Trigueros a montré qu’il était le chef. Il a réalisé 10 interceptions.
Le joueur qui a le plus impressionné est la nouvelle recrue en provenance du SCO d’Angers à savoir le buteur Karl Toko-Ekambi.
En effet, l’ancien angevin a contribué à la victoire de son équipe. Fort devant le but, il a inscrit un but et a délivré deux passes décisives.

Revenons en détails sur le match :

Pablo Fornals 26′
Toko-Ekambi 30′
Barac CSC 45′
Dani Raba 63′
Gerard Moreno 85′

Les joueurs de Villareal ont fait vraiment bonne figure dans ce match. C’est une rencontre maitrisée tant dans le secteur offensif avec un jeu poussé vers l’avant, que défensif avec une bonne récupération malgré le carton rouge de Jaume Costa.

Match à risque. En effet, le coaching a été particulièrement surveillé. Calleja a effectué six changements par rapport au match face à l’Atlético. Il a été encensé par la presse espagnole.

Avec cette victoire, le Sous-marin jaune prend la première place de ce groupe G :

1 – Villareal (5pts, +5)
2 – Glasgow Rangers (5pts, +2)
3 – Rapid Vienne (3pts, -5)
4 – Spartak Moscou (2pts, -2)

Ce groupe plutôt relevé est encore très indécis mais c’est bien Villareal qui occupe la première place à la suite de cette 3ème journée.
Autre résultat du groupe G : Glasgow Rangers 0 – 0 Spartak M

 

Le Real Bétis crée la sensation à San Siro

Après 4 points pris grâce à une victoire face à Dudelange (3-0) et un nul en Grèce face à l’Olympiakos, le Real Bétis souhaitait confirmer son bon début de parcours européen. Chose pas très aisée face au favori de ce groupe à savoir le Milan AC, auteur de deux victoires.

Le Real Bétis est donc en déplacement chez les Milanais. Match plutôt ouvert et une possession très égale, les deux équipes font jeu égale mais c’est bien les visiteurs qui empochent les 3 points avec une victoire durement acquise 2-1.

Le Real Bétis crée la sensation dans cette Europa League. Les visiteurs n’étaient pas favori avant ce match mais font déjouer les pronostics.
Comment parler du succès espagnol sans parler de la performance de Lo Celso. L’ancien parisien a été décisif dans ce match. En effet, il est à l’origine du premier but de Sanabria (30′) dans cette rencontre et il est lui-même ensuite buteur pour doubler la marque (55′), auteur d’un but sensationnel en dehors de la surface. Une frappe qui vient se loger dans la lucarne de Pepe Reina qui ne peut que constater les dégâts. Lo Celso a été autant présent offensivement que défensivement au milieu de terrain. En effet, le milieu du Bétis totalise 12 récupérations.
Lo Celso a été bien épaulé par William Carvalho. En effet, le portugais a été le plus juste techniquement dans ce match. Il a réussi 66 passes sur 70 et avec sa vitesse de percussion a causé de nombreux problèmes à la défense milanaise.

Ce Milan AC a été bousculé dans les duels mais a été plus présent offensivement sans pour autant être plus réaliste. Les milanais ont en effet tentés 24 centres contre 7 du côté du Real Bétis. 
Patrick Cutrone, rentré à la mi-temps, est le buteur côté milanais (83′).

Les armes offensives du Milan AC n’ont pas été à la hauteur du rendez-vous européen.

La majeur partie des attaques milanaises se sont faites sur les côtés avec Diego Laxalt notamment (9 centres). Sans conséquence pour les hommes de Quique Setien.

Le Real Bétis est donc la surprise de cette 3ème journée des phases de groupe. Elle est la première équipe à faire chuter Milan dans son antre. Par conséquent, les espagnols prennent logiquement la première place de ce groupe avec 2 victoires et 1 nul. Bilan très positif.

Classement du groupe F :
 
 1 – Real Bétis (7pts, +4)
 2 – Milan AC (6pts, +2)
 3 – Olympiakos Pirée (4pts, 0)
 4 – Dudelange (0pt, -6)

Autre rencontre du groupe F : Dudelange 0 – 2 Olympiakos

 

Chacun à la tête de leur groupe respectif, ces trois clubs espagnols font la fierté de la nation en coupe d’Europe. Le Real Bétis, Séville et Villareal affichent un visage très bon et sont en pôle position pour prétendre à une qualification en seizième de finales de cette édition 2018-2019. Reste à voir maintenant, si ils pourront confirmer lors de la prochaine journée où Villareal sera en déplacement en Autriche face au Rapid de Vienne ; Séville sera opposer à Akhisarspor en Turquie et le Real Bétis recevra ces mêmes milanais.



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
ipsum Lorem sed ante. adipiscing ipsum quis at