Esport

LFL – Week 1 (Day 2) : la Karmine Corp et Misfits Premier impériaux

La deuxième journée du Spring Split 2021 de la LFL permet déjà une certaine hiérarchie entre les équipes. Misfits Premier et la KCorp impressionnent toujours, pendant que Solary se montre solide et que GamersOrigin inquiète. 

Solary enchaîne face à MCES

Après une première victoire poussive hier, l’équipe tourangelle de Solary a montré qu’il fallait compter sur elle pour ce Summer Split, en battant facilement MCES ce 9 juin 2021.  Les joueurs de Jon, coach arrivé durant l’intersaison, ont de nouveau choisi une belle draft de teamfight, sans doute le point fort de l’équipe. Pour répondre, MCES a choisi une draft pour mettre la pression en early game, chose qu’elle n’a pas forcément réussi. La botlane Moopz/Tiger s’est fait surprendre dès la 4e minute, concédant le premier kill à Asza. Solary a agrandi son écart de golds par la suite sans chercher les escarmouches, simplement en faisant des meilleurs choix sur la carte. À 20 minutes de jeu, elle avait 6 000 golds d’avance, pour un score de 5 à 2 au niveau des kills. Fort de cet avantage, Solary a remporté largement un teamfight à la 24e minute, avec un Eyliph de nouveau performant sur son Lee Sin.

Après cette action, l’équipe tourangelle s’est procurée le Baron Nashor, avant de terminer la partie deux minutes plus tard sur le push qui en a suivi. MCES a paru en difficulté et sans réponse toute la partie avec une draft très difficile à exécuter avec peu d’engage. Pour son premier match en LFL, la recrue danoise Doxy n’a pas eu d’impact avec son Gnar.

Skeanz et Diplex portent Vitality

Les journées se suivent et ne se ressemblent pas pour Vitality.Bee. Après une défaite embarrassante face à Misfits Premier lors de la première journée, l’un des favoris de la LFL a produit un match très solide face à BDS pour décrocher sa première victoire du Split. Il s’est appuyé sur une belle performance de son duo mid/jungle, qui a ouvert les hostilités à la 10e minute.

Skeanz et Diplex ont par la suite été dans tous les bons coups et ont permis à leur équipe d’avoir 5 000 golds d’avance à 20 minutes. BDS a alors réussi à temporiser la partie mais pas à prendre la main sur les teamfights. La faute à une draft avec trop peu de dégâts face aux tanks adverses (Tahm Kench, Sett). Vitality a réussi à creuser l’écart à la 32e minute, prenant le dragon et l’âme des montagnes, avant de tuer le Baron Nashor. Le push qui en a suivi a été fatal pour BDS, qui n’a pas réussi à défendre son Nexus.

Misfits Premier déroule

Dans le match de la soirée, Misfits Premier n’a fait qu’une bouchée de GameWard. Les lapins ont une nouvelle fois profité de la très bonne phase de lane de Woolite et Jactroll en early game pour prendre l’avantage. Ils ont largement remporté la première escarmouche autour de la botlane et ainsi pris un avantage de 3 000 golds à 6 minutes 30 de jeu. Sertuss a été décisif sur le premier Viego (nouveau personnage disponible en compétitif) de LFL.

Misfits a réussi à bien snowball cet avantage obtenu tôt dans la partie pour ne laisser aucune chance à GameWard. Toucouille et ses coéquipiers ont été agressifs en mid game pour essayer de retourner la partie, sans succès. C’est autour du premier Baron Nashor que Misfits a remporté un teamfight décisif à la 21e minute, obtenant un ace (tuer chaque membre de l’équipe adverse). Ils ont profité du push de la toplane pour finir la partie dans la foulée, à seulement 22 petites minutes de jeu.

La Karmine domine 

La Karmine Corp a répondu à Misfits avec une partie d’une domination sans partage. Face à IziDream, elle a dominé toutes les escarmouches, notamment à la première minute de jeu. Elle a réussi à contrer une invade de leurs adversaires, prenant l’avantage. C’est ensuite Targamas qui a fait la loi sur la botlane avec son Sett, prenant le premier kill à 5 minutes.

Le support a été impressionnant, engageant parfaitement chaque teamfight. La suite a été une succession de bonnes actions pour la Karmine Corp, ayant déjà 8 000 golds d’avance à la 14e minute de jeu. IziDream a tenté de revenir dans la partie en restant agressif, en vain. Les joueurs de Kameto ont poursuivi leur rouleau compresseur en détruisant deux inhibiteurs à la 20e minute. Ils ont du prendre le Baron Nashor pour finir sereinement la partie 3 minutes plus tard.

Le match de la peur pour LDLC OL

Le dernier match de la soirée réunissait les deux équipes avec le moins de confiance en ce début de split. Un manque de confiance qui s’est ressenti dans la partie. Celle-ci a finalement été remportée par LDLC OL au bout du suspens. Les deux équipes, timorées en début de match, ont attendu la 15e minute pour commencer à se battre. 2 minutes plus tard, LDLC OL a pris les devants avec 4 kills pour la Kai’Sa d’Exacick

Les renards se sont montrés supérieurs en teamfight, notamment grâce à la Gwen (également un nouveau personnage en compétitif) du midlaner Eika. Ils avaient 8 000 golds d’avance à la 23e minute et le Baron Nashor. GO a eu sa chance en s’emparant du dragon ancestral à la 29e minute. Les joueurs de Glopo n’ont pas réussi à conclure leur push sur la midlane. Leurs adversaires en ont profité pour reprendre les choses en main. Un teamfight dévastateur des renards à la 36e minute leur a permis de détruire le Nexus GO.

Les résultats du Week 1 – Day 2 en LFL (Crédit : lollfl.com)

Misfits Premier, Karmine Corp et Solary sont les trois dernières équipes invaincues dans ce Summer Split 2021. Les deux dernières citées se retrouvent demain à 20h00 pour le classico de la LFL.

Crédits image en une : Team-aAa

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire