Liège-Bastogne-Liège 2009 – le numéro d’Andy Schleck

0
Ligue 1

La 95e édition de Liège-Bastogne-Liège a eu lieu le dimanche 26 avril 2009, entre Liège et Ans, avec au programme 11 côtes à gravir sur 261 kilomètres. 4e de l’édition précédente et 9e sur l’Amstel, Andy Schleck était un outsider à seulement 23 ans. Cependant, le jeune Luxembourgeois a dû faire face au double lauréat de l’épreuve Alejandro Valverde, Joaquim Rodriguez – 8e la saison passée, Philippe Gilbert – 3e du Ronde et 4e de l’Amstel, le vainqueur de 2004 Davide Rebellin ou encore le triple vainqueur du Tour de Lombardie Damiano Cunego.

D’abord, après quelques tentatives d’échapées, Cyril Gautier (BBox Bouygues Telecom), Marcel Wyss (Cervélo TestTeam) et Nico Sijmens (Cofidis) se sont échappés dans la côte de Ny. À l’approche de la côte de la Roche-en-Ardenne, Hubert Dupont (AG2R La Mondiale) est également sorti du peloton et fait la jonction dans cette côte.

Ensuite, l’écart n’a cessé de monter jusqu’à plus de 11 minutes au pied de la Côte de Wanne après 172 kilomètres.

Puis, le peloton a réagi sous l’impulsion des équipes Rabobank, Saxo-Bank et Caisse d’Épargne. Les fuyards ont été repris au pied de la Côte de la Redoute après plus de 200 bornes en tête.

Par la suite, à 29 kilomètres du terme, Philippe Gilbert (Silence-Lotto) a attaqué et a débordé un groupe d’outsider.

Mais, dans l’ascension de la côte de la Roche-aux-faucons, Andy Schleck (Saxo Bank) rejoint Gilbert avant de le distancer. Derrière, aucun ne parvient à s’échapper tandis qu’il restait 18 kilomètres à parcourir. Le Wallon est repris un kilomètre plus loin par le groupe de chasse.

À 15 kilomètres de l’arrivée, les favoris ont enfin réagi dans un groupe de 21 coureurs, comprenant donc Alejandro Valverde (Caisse d’Épargne), Davide Rebellin (Serramenti PVC Diquigiovanni), Damiano Cunego (Lampre-NGC), Cadel Evans (Silence-Lotto), Robert Gesink (Rabobank) et Joaquim Rodríguez (Caisse d’Épargne).

Dans la côte de Saint-Nicolas, le Luxembourgeois a compté plus d’une minute 25 d’avance alors que c’était la guerre pour la deuxième place du général avec des offensives d’Evans notamment.

Rodriguez s’est extirpé de ce gros groupe dans la montée vers Ans pour filer vers une deuxième place.

Finalement, Andy Schleck s’est imposé en solitaire. Il a devancé Rodriguez de 1 min 17 s. Rebellin a réglé le sprint du peloton, à 1 minute 24 secondes devant Philippe Gilbert et Sergueï Ivanov (Katusha).

Andy Schleck est devenu ainsi le deuxième Luxembourgeois à remporter la Doyenne après Marcel Ernzer en 1954.

Photo : wikipedia

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here