Espagne

Liga : l’Atlético et le Real se quittent dos à dos

Le choc au sommet de la 26e journée de la Liga opposait les deux plus prestigieux clubs de la capitale espagnole. Le match s’est soldé par un partage des points entre les deux équipes, Karim Benzema ayant répondu à l’ouverture du score de Luis Suárez. Le Real Madrid reste invaincu sur la pelouse du Wanda Metropolitano.

Une première mi-temps insipide

Comme on pouvait s’y attendre, l’Atlético est resté dans sa configuration traditionnelle avec l’immuable 4-4-2 mis en place par Diego Simeone. Néanmoins, avec un bon pressing, ils arrivaient aisément à mettre en danger les hommes de Zinédine Zidane qui ne sont pas idéalement rentrés dans le match. Au quart d’heure de jeu, sur un formidable travail de l’indésirable Merengue d’antan Marcos Llorente, Luis Suárez ouvre le score grâce à un extérieur du pied de toute beauté. 1-0 pour l’Atlético.

Piqué dans son orgueil, le Real a du mal à réagir. Malgré leur volonté, le bloc des Rojiblancos ne laisse rien passer. Solides comme à l’accoutumée, les joueurs de l’Atlético écœurent leurs adversaires jusqu’à cette fameuse main de Felipe dans la surface de réparation à la 41e minute sur un corner de Kroos. L’arbitre est sollicité par la VAR et il décide, après consultation de la vidéo, que le geste du défenseur de l’Atlético n’était pas volontaire : pas de penalty pour le Real. La première mi-temps se termine sur le score de 1-0 pour le leader de la Liga.

La timide réaction de la Casa Blanca a été suffisante

Au retour des vestiaires, les hommes de Zidane sont déterminés à refaire leur retard. Conscients que la Liga risque de s’échapper après une défaite, ils remettent le pied sur le ballon. Logiquement, les Matelassiers reculent de plus en plus jusqu’à concéder quelques situations dangereuses, mais Jan Oblak a su préserver ses cages inviolées à chaque fois. Néanmoins, le géant Slovène n’a pu rien faire sur l’égalisation à la 88e minute de Karim Benzema sur une magnifique combinaison avec Casemiro. Atlético 1-1 Real.

Dans les derniers instants, le Real pousse pour arracher une victoire, mais entre la maladresse qui a été leur compagnon tout au long de la rencontre, les mauvais choix de passes et surtout un excellent Jan Oblak, l’issue aurait pu être pire. Monsieur Hernandez siffle la fin de ce derby sur ce score de parité.

Au courage, le Real Madrid ramène un point du Wanda Metropolitano mais reste à 5 longueurs de son adversaire du jour (avec un match en moins) et à 2 du FC Barcelone qui lui passe devant au classement.

Crédit photo : Eurosport

1 commentaire

1 commentaire

  1. Avatar

    Paulin

    7 mars 2021 @ 19:35

    Malheureux Zidane qui va recolter blanc d’une saison blanche et séche.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire