Liga : Lucas Hernandez a refusé le Real Madrid !

Dans un entretien de quelques minutes accordé à RMC Sport, l’international tricolore Lucas Hernandez a avoué qu’il a reçu une offre du club madrilène vers la fin du mercato, soit après son sacre en Coupe du Monde avec l’Equipe de France. 

“Je ne pouvais pas faire ça”

Résultat de recherche d'images pour "lucas hernandez"

 

Le joueur de l’Atletico Madrid a justifié ce refus, non seulement parce qu’il est impensable pour lui de partir chez le rival de la capitale, mais également en raison de sa récente prolongation, confirmant sa bonne relation avec le club colchonero et son entraîneur Diego Simeone. “Je n’ai pas trop écouté, j’étais à 100% avec le club d’autant que je venais de prolonger récemment. […] Mon agent m’en a parlé un peu. Au moment où il m’a dit que le Real s’était manifesté, je lui ai dit que je ne pouvais pas faire ça. L’Atletico, c’est ma ville, mon club, le club qui m’a tout donné. Je suis quelqu’un d’honnête. Partir au Real, je ne pourrais pas le faire.” Il ne rejoindra donc pas son frère, qui a quitté le club Rouge et Blanc de Madrid l’année dernière pour se rendre au Real…

Dans ce début de saison, il n’a pas encore été décisif (0 but, 0 passe décisive) mais a été présent sur deux buts des Bleus en Coupe du Monde en délivrant deux passes décisives pour le plus beau but de la compétition de Benjamin Pavard, permettant d’égaliser face à une Argentine qui reprenait confiance (score final : 4-2) et sur le quatrième but face à la Croatie de Kylian Mbappé, après avoir travaillé tout le flanc gauche croate par lui-même.

Malgré qu’il renouvelle sa confiance à son équipe, il n’écarte pas un possible départ : “J’espère rester longtemps ici mais bon, vous savez, le foot va très vite. Si une offre qui ne se refuse pas arrive…

A propos de l'auteur

Passionné du MHSC et du FC Barcelone, mon joueur préféré n'est pas Laurent Blanc, j'aime pas trop les 3-5-2... Je me promène dans la ville de Grigny avec un casque de Dre sur mon omoplate.

Poster un commentaire

Phasellus dolor. adipiscing id, commodo neque. ut diam Praesent Praesent fringilla Donec