Liga : Tous loco à Vigo

Alors que le Celta Vigo affronte le Rayo Vallecano, samedi, pour la dernière journée du Championnat d’Espagne, le club est touché par de nombreux incidents extra sportifs touchant plusieurs joueurs de Vigo. Blessure imaginaire, excès de vitesse ou encore un régime très spécial, rien n’est épargné au club galicien. 

 

« La semaine surréaliste du Celta ». C’est par ces mots que Marca titre son article sur le Celta Vigo. Le club de Vigo est 17ème de Liga et va se maintenir de justesse après une saison décevante. Alors que la saison devait se terminer dans le calme avec l’assurance d’être maintenu dans l’élite du football espagnol, certains joueurs du club ibérique en ont décidé autrement.

Tout commence lundi dans l’après midi près d’une plage de Vigo, avec l’arrestation de Boufal et Boudebouz par la police municipale. Les deux anciens pensionnaires de Ligue 1 sont accusés d’avoir conduit des mini-motos en excès de vitesse et sans permis, près de la plage de Samil. Une affaire dont le club se serait bien passée. Surtout que le lendemain, c’est au tour d’Emre Mor de faire des siennes. L’international turc est un habitué des frasques en tout genre depuis son arrivée au club galicien. Après avoir été écarté un mois pour sanction disciplinaire, le joueur de 21 ans s’est filmé en train de courir et de se jeter dans sa piscine puis a posté la vidéo sur son compte Instagram. Le soucis, c’est que le joueur est censé être blessé à cause d’une entorse à la cheville avec une indisponibilité d’un mois. Décrit depuis plusieurs années comme la future pépite du football turc, sa carrière s’apparente de plus en plus à un flop.

Un régime 100% fruit   

Fan de Vigo, le pire arrive. Hier, Pione Sisto nous apprend sur ses réseaux sociaux qu’il a essayé de « suivre un régime pendant 21 jours basé uniquement sur la consommation de fruits ». Hors de forme depuis plusieurs jours, sa tentative de régime fruitier pourrait entrainer une faiblesse physique inquiétante et est jugé « irresponsable » pour un sportif de haut niveau s’entrainant quotidiennement. De quoi tomber dans les pommes…

 

 

 

Le club galicien n’a toujours pas communiqué sur ces incidents mais il n’est pas exclu que les quatre joueurs soient sanctionnés par le club. Une saison définitivement à oublier pour le Celta Vigo.

 

 

À lire aussi :

https://wesportfr.com/et-si-lens-etait-descendu-en-national/

 

Crédit photo : El desmarque

A propos de l'auteur

"Il faut souffrir pour être beau"...Supporter de l'OM mais toujours moche In Russell Westbrook we trust #whynot

Poster un commentaire

mi, ut Lorem suscipit felis dictum id risus amet, facilisis sit leo.