Ligue 1 Conforama : Si vous n’avez pas suivi la 11ème journée

Paris remporte le “classique”, Lille et Montpellier toujours au top, St Etienne marque le pas et Monaco toujours à la peine : retrouvez votre récapitulatif hebdomadaire, si vous n’avez pas suivi la 11ème journée de Ligue 1.

Paris bat l’OM sans briller

Lorsqu’un OM-PSG est à l’affiche, on peut légitimement s’attendre à un match animé, avec beaucoup de tension et d’intensité. Force est de constater que cela n’a pas vraiment été le cas hier, avec notamment une première mi-temps assez fade, sans grosses occasions franches de part et d’autre. Au retour des vestiaires, la rencontre s’est animée des deux côtés, mais c’est réellement l’entrée de Mbappé qui a fait la différence. Laissé sur le banc (tout comme Rabiot) par Tuchel pour sanctionner un retard à la causerie d’avant-match, le prodige français a montré qu’il était le patron de l’attaque de Paris cette année. Sur sa première accélération, l’ancien monégasque a déposé Kamara pour ouvrir le score d’une frappe croisée, sur laquelle Mandanda n’est pas exempt de tout reproche. Après ce but, les Parisiens ont géré sans vraiment gérer, puisque les attaques olympiennes, bien que stériles, se faisaient de plus en plus pressantes. L’OM aurait même pu (dû ?) égaliser sur coup-franc en fin de partie, mais l’arbitre en a décidé autrement en sifflant une faute inexistante de Strootman sur Marquinhos, qui a visiblement un don naturel pour la comédie. La suite ? L’OM pousse, et se fait à nouveau punir en contre au bout du temps additionnel grâce à une nouvelle impulsion d’Mbappé, qui aboutit à un tir raté de Neymar (peu en valeur hier) bien suivi par Draxler au deuxième poteau pour doubler la mise. Le score est logique, mais le triomphe n’aura pas été aisé pour Paris, qui enchaîne avec une onzième victoire consécutive en Ligue 1.

Quatrième victoire de suite pour Lille

Après Marseille, St Etienne et Dijon, Lille a enchaîné samedi avec une quatrième victoire consécutive face à Caen. Tout sauf un hasard, car cette saison le LOSC semble marcher sur l’eau, en particulier grâce à son attaquant Nicolas Pepe, auteur d’une nouvelle passe décisive. Le buteur ivoirien en est maintenant à sept buts et cinq passes en championnat, des statistiques tout bonnement exceptionnelles. Véritable moteur offensif des Dogues, Pepe symbolise le renouveau lillois cette année, concrétisé par une deuxième place au classement derrière Paris. Cette d’ailleurs au Parc des Princes que Lille se rendra le week-end prochain, pour un vrai test grandeur nature contre le champion en titre. Si le LOSC joue son jeu habituel, on peut s’attendre à un match très agréable, avec pourquoi pas une surprise au bout. Mais il faudra faire preuve de plus de réalisme que face à Caen, car les Nordistes ont eu plusieurs situations mais n’ont inscrit qu’un seul but.

Dix matchs consécutifs sans défaite pour Montpellier

Lorsque Lille gagne, Montpellier rend souvent coup pour coup. Cela a une nouvelle fois été le cas samedi, avec un large succès 0-3 sur la pelouse de Toulouse. Une rencontre maîtrisée de bout en bout par les Héraultais, qui enchaînent avec un dixième match consécutif sans défaite en Ligue 1 (six victoires, quatre nuls). Le MHSC dégage une vraie sérénité cette saison, avec plus de certitudes que la précédente, qui avait été déjà satisfaisante. Le recrutement à l’intersaison y est pour beaucoup, car les Montpelliérains ont déniché trois joueurs qui tournent actuellement à plein régime : Florent Mollet, Damien Le Tallec et surtout Gaëtan Laborde, encore buteur à Toulouse, dont l’entente avec Andy Delort (buteur également) fonctionne à merveille. Toujours réputé pour avoir des équipes très défensives, le coach Michel Der Zakarian semble s’être tourné vers un football plus direct et plus offensif, et on peut dire que les résultats sont au rendez-vous. Troisième du championnat, Montpellier continue son bonhomme de chemin, et aura l’opportunité dimanche prochain de se mesurer à Marseille, pour jauger son niveau contre une équipe censément plus forte.

St Etienne cale encore à Nîmes

Plutôt en réussite en septembre avec trois victoires, un nul, et une seule défaite (face au PSG), St Etienne a éprouvé bien plus de difficultés lors de ce mois d’octobre, avec aucun succès au compteur. Vendredi dernier, les Verts ont une nouvelle fois calé à Nîmes, alors qu’ils menaient 0-1 jusqu’à la 74ème minute suite à une réalisation de Rémy Cabella. Mais étant trop imprécis devant, à l’image de la prestation manquée (une fois n’est pas coutume) de Kazhri, et brouillons derrière, les Stéphanois n’ont pas pu ramener mieux des Costières. Un constat amer pour Jean-Louis Gasset, qui n’a visiblement pas trouvé la solution sur ces dernières rencontres. Si au classement rien n’est catastrophique, car l’ASSE est sixième, dans le jeu cela est bien plus problématique. Alors que la prochaine trêve arrive dans quinze jours, les Verts seraient bien inspirés de remporter leur deux prochains matchs face à Angers et Reims, surtout qu’ils ont la chance de recevoir lors de ces deux échéances.

Monaco n’y arrive toujours pas

Deuxième match de Thierry Henry sur le banc monégasque, et deuxième contre-performance consécutive en Ligue 1, avec un nul arraché face à Dijon samedi. L’ASM a au moins eu le mérite de stopper la série de défaites, même si le contenu a encore été très poussif. Pourtant, le club du Rocher s’était mis dans de bonnes dispositions en ouvrant le score à la 29ème minute grâce à Henrichs, mais le bonheur aura été de courte durée avec une égalisation bourguignonne quatre minutes plus tard. Les Dijonnais se sont même permis de reprendre l’avantage en deuxième période, plongeant un peu plus Monaco dans le doute. L’égalisation de Glik en fin de match a sonné comme un petit miracle, tant les Monégasques ont eu du mal dans le jeu. Henry aura besoin de temps pour arriver à tirer le meilleur de son effectif, mais pour le moment les débuts sont compliqués, et la présidence de l’ASM est très insatisfaite du rendement de certains joueurs. Une saison galère dans tous les sens du termes donc, et cela n’est pas près de s’arranger à ce rythme…


Les résultats

  • Nîmes 1 – 1 St Etienne
  • Angers 1 – 2 Lyon
  • Amiens 1 – 2 Nantes
  • Guingamp 1 – 1 Strasbourg
  • Lille 1 – 0 Caen
  • Monaco 2 – 2 Dijon
  • Toulouse 0 – 3 Montpellier
  • Rennes 0 – 2 Reims
  • Bordeaux 0 – 1 Nice
  • Marseille 0 – 2 Paris

Retrouvez le classement sur ce lien.

Prochaine journée : 

Vendredi 2 novembre : Paris / Lille

Samedi 3 novembre : Lyon / Bordeaux, Caen / Rennes, Dijon / Nîmes, Nice / Amiens, Reims / Monaco, Strasbourg / Toulouse

Dimanche 4 novembre : Nantes / Guingamp, St Etienne / Angers, Montpellier / Marseille

Poster un commentaire

dapibus elit. id, neque. consectetur vel, lectus mattis ut ante.