Ligue 1 Conforama : Si vous n’avez pas suivi la 15ème journée

Paris champion d’automne, Lyon ramène un point inespéré de Lille, Monaco rechute face à Montpellier, Nantes stoppé à St Etienne et Toulouse arrache un nul au mental contre Dijon : retrouvez votre rattrapage hebdomadaire, si vous n’avez pas suivi la 15ème journée de Ligue 1.

Paris champion d’automne dès la 14ème journée

Ce n’est pas une surprise, le PSG est champion d’automne. En revanche, le fait que cela soit aussi tôt en dit long sur l’écrasante domination des Parisiens sur ce championnat, ainsi que sur la faiblesse des autres grosses cylindrées. En effet, Lyon pointe à quinze longueurs de Paris et Marseille dix-sept, un écart incroyable à la 14ème journée. En déplacement à Bordeaux, le PSG a pourtant effectué son premier “faux-pas” de la saison, en concédant le nul. Pourtant les Franciliens avaient ouvert le score grâce à Neymar, mais Jimmy Briand égalisait une première fois pour les Girondins. Sur un contre fulgurant, M’Bappé redonnait ensuite l’avantage à Paris, avant que Cornelius n’égalise en fin de rencontre. Joueurs, appliqués et agressifs dans le bon sens du terme, les Bordelais ont mis fin à la série de victoires des Parisiens, et resteront la première équipe à prendre un point aux hommes de Thomas Tuchel dans ce championnat. Il n’en reste pas moins que l’on se demande encore qui arrivera à faire chuter Paris. Peut-être Strasbourg mercredi, surtout que les Alsaciens avaient été les premiers à battre le PSG la saison dernière…

Lyon frôle la défaite à Lille

Après un superbe match contre Manchester City, Lyon se déplaçait à Lille pour consolider sa deuxième place en Ligue 1 contre un concurrent direct à l’Europe. Tout le défi était de faire preuve d’envie, un paramètre qui a souvent fait défaut aux Lyonnais depuis le début de saison. La motivation était bien présente, en témoigne cette belle première mi-temps de l’OL, mais ce sont bien les Lillois qui ont terminé devant à la pause, grâce à deux contres assassins conclus par Loïc Rémy (premier but en Ligue 1 depuis le 28 novembre 2012… contre Lyon avec Marseille) et Nicolas Pépé. Plutôt mal payé pour les Rhôdaniens, dominateurs dans le jeu. En deuxième période, Lyon a tout tenté pour revenir, sans y arriver immédiatement avec le pénalty de Memphis Depay au-dessus. Mais à force d’insister, l’OL a été récompensé, avec une réduction de l’écart de Bertrand Traoré sur une sublime talonnade de Depay, puis une égalisation de Moussa Dembélé en toute fin de rencontre. Sans un Anthony Lopes en feu (comme bien souvent), Lille aurait pu aller chercher la victoire. Il n’en reste pas moins que le nul est logique, les Lyonnais reviennent de loin. Au classement le LOSC (quatrième) et l’OL (troisième) perdent chacun une place avec le succès de Montpellier.

Monaco se tire une balle dans le pied contre Montpellier

Une bonne première mi-temps, et puis plus rien : voilà comment résumer la performance de Monaco contre Montpellier vendredi. On pensait que la victoire à Caen la semaine dernière avait donné confiance aux Monégasques, et jusqu’à cette deuxième période ratée c’était le cas. Menant logiquement au score grâce à Tielemans, les hommes de Thierry Henry se sont ensuite éteints, et ont laissé revenir les Montpelliérains en fin de match. Gaëtan Laborde a été le premier à frapper à la 81ème, sur un très bon centre d’Andy Delort, puis Skuletic a enfoncé le clou cinq minutes plus tard pour mettre fin aux espoirs de l’ASM. Monaco n’est donc pas guéri, et attend déspérement son premier succès à Louis II cette saison. Toujours englué à l’avant-dernière place, le club du Rocher n’y arrive toujours pas, alors que le besoin de points est urgent. Il faudra faire mieux à Amiens mardi, contre une équipe qui est également à la lutte pour le maintien.

St Etienne met fin à la série de Nantes

Un peu en délicatesse hors de ses bases, St Etienne est à l’inverse intraitable à domicile. Les Nantais en ont fait la douloureuse expérience, surtout que les Stéphanois s’avançaient avec un état d’esprit revanchard suite au derby perdu la semaine dernière. Pourtant sur une série de six matchs sans défaite (quatre victoires, deux nuls), les Canaris se sont lourdement inclinés à Geoffroy-Guichard, à la suite d’une grosse deuxième période de l’ASSE. Une ouverture du score de Béric, puis un magnifique coup-franc de Khazri, et enfin une tête de Kolodziejczak sur corner, voilà ce qui a terrassé Nantes. Les Stéphanois conservent leur invincibilité à la maison, et reviennet à seulement deux longueurs du podium. Les Nantais quant à eux restent empêtrés dans le ventre mou, avec seulement quatre points d’avance sur le barragiste Amiens.

Toulouse revient de loin contre Dijon

Tout avait pourtant mal commencé pour Toulouse. Réduit à dix dès la 5ème minute suite à un carton rouge stupide récolté par le gardien Baptiste Reynet, coupable d’un tacle non maîtrisé hors de sa surface de réparation, le Téfécé se faisait ensuite punir par Aguerd à la 24ème (0-1). En souffrance à cause de l’infériorité numérique, les Toulousains ont fini par craquer une nouvelle fois en deuxième période à la 69ème sur un but d’Abeid. A ce moment du match, il était logique de penser que la rencontre était pliée et que Dijon allait prendre les trois points. C’était sans compter sur Gradel, qui réduisait la marque trois minutes plus tard sur un superbe ciseau acrobatique, avant de délivrer une passe décisive pour Leya Iseka à la 77ème pour égaliser. Dijon peut s’en mordre les doigts de laisser filer un succès précieux à 11 contre 10 et en menant 0-2. Pour Toulouse, ce résultat miraculeux n’est pas significatif au classement, avec uniquement deux points d’avance sur le barragiste, mais témoigne du gros mental de l’équipe.


Les résultats

  • St Etienne 3 – 0 Nantes
  • Lille 2 – 2 Lyon
  • Angers 1 – 1 Caen
  • Guingamp 0 – 0 Nice
  • Monaco 1 – 2 Montpellier
  • Nîmes 3 – 0 Amiens
  • Toulouse 2 – 2 Dijon
  • Marseille 0 – 0 Reims
  • Rennes 1 – 4 Strasbourg
  • Bordeaux – Paris

Retrouvez le classement sur ce lien.

Prochaine journée : 

Mardi 4 décembre : Amiens / Monaco, Nice / Angers, Montpellier / Lille

Mercredi 5 décembre : Bordeaux / St Etienne, Caen / Nîmes, Dijon / Guingamp, Lyon / Rennes, Nantes / Marseille, Reims / Toulouse, Strasbourg / Paris

 

Source : lequipe.fr

Poster un commentaire

eget id Praesent venenatis felis id