Ligue 1 Conforama : Si vous n’avez pas suivi la 19ème journée

0
Source : lesprolongations.com
Ligue 1

Monaco finit sur une nouvelle défaite, Rennes écrase Nîmes, Lille se fait piéger par Toulouse, Montpellier accroche Lyon et Marseille n’y arrive pas à Angers : retrouvez votre récapitulatif hebdomadaire, si vous n’avez pas suivi la 19ème journée de Ligue 2.

A noter que nous n’avons pas fait de récapitulatif lors des deux journées précédentes, suite aux annulations massives des matchs.

Guingamp achève Monaco

Que cette première partie de saison aura été compliquée pour Monaco. Catastrophique même, avec onze défaites en dix-neuf journées, pour seulement trois petites victoires. Dernière contre-performance en date, ce nouveau revers à domicile contre Guingamp, pourtant lanterne rouge. Ce match aurait dû être l’opportunité de mettre à distance les Guingampais, mais l’ASM s’est à nouveau liquéfiée, et s’est inclinée 0-2 avec des réalisations de Thuram et Roux pour l’En Avant. L’heure est donc à la crise pour le club du Rocher, qui devra impérativement se poser les bonnes questions à la trêve afin d’éviter de couler en 2019. Pour Guingamp, ce succès permet de revenir à cinq points du barragiste Dijon. Un écart conséquent certes, mais qui n’est pas définitif avec les dix-neuf matchs restants à jouer. Reste à savoir si Gourvennec saura trouver la formule pour sauver l’En Avant, car une descente en Ligue 2 serait un vrai retour… en arrière.

Rennes surfe toujours sur l’effet Stéphan

A l’issue du départ de Sabri Lamouchi, on voyait mal comment Rennes allait se remettre d’aplomb, tant l’équipe faisait preuve d’irrégularité malgré un effectif pourtant pas dénué de talents. Eh bien on peut dire que Julien Stéphan a littéralement métamorphosé le Stade Rennais, qui ne fait que gagner depuis. Samedi, les Bretons recevaient Nîmes pour poursuivre sur leur bonne dynamique face à un promu plutôt en réussite cette année. On s’attendait à une belle opposition, mais il se trouve qu’il n’y pas eu match. 2-0 au bout d’un quart d’heure grâce à André (6ème) et Bourigeaud (14ème), puis 4-0 au final avec un doublé de Siebatcheu : les Rennais ont écrasé les Crocos. Il s’agit du cinquième succès consécutif de Rennes toutes compétitions confondues, une fin d’année en boulet de canon pour les hommes de Stéphan. Nîmes a concédé une troisième défaite d’affilée après celle concédée face à Lille en championnat et au Havre en coupe. Il n’en reste pas moins que les Nîmois ont bouclé une première partie de championnat très bonne pour un promu, avec une onzième place et 23 points au compteur.

Première défaite de la saison pour Lille à Mauroy

En se basant sur les statistiques et les dynamiques des deux équipes, il était évident que Lille partait comme favori contre Toulouse. Avec l’envie de bien finir l’année à domicile, le LOSC avait l’occasion de conforter sa deuxième place avant les fêtes. La Ligue 1 étant ce qu’elle est le plan ne s’est finalement pas déroulé comme prévu. Pourtant, c’est bien les Lillois qui ont ouvert le score dès la 17ème minute par Leao, et on pensait qu’ils se dirigeaient vers une soirée plutôt tranquille. C’était sans compter ce diable de Max-Alain Gradel, qui s’est chargé de transformer non pas un mais deux penaltys accordés par le V.A.R. en deuxième période (50ème et 64ème), un véritable exploit quand on sait que le gardien nordiste Maignan est un spécialiste de l’exercice. Le Téfécé est donc venu réaliser le coup parfait, et Lille a subi sa première défaite de la saison dans son stade Mauroy. Mais les Dogues ont tout de même conservé leur place de dauphin du PSG, récompensant une superbe première partie de championnat.

Montpellier prive Lyon de la deuxième place

En cas de victoire à la Mosson, Lyon avait l’opportunité de finir l’année à la deuxième place de la Ligue 1 (clairement l’objectif de fin de saison), un classement qui aurait été plutôt flatteur au vu de l’irrégularité chronique de cette équipe. Mais Montpellier ne l’entendait pas de cette oreille, et a tout fait pour embêter l’OL. En réalisant une très bonne première période, les Pailladins ont complètement dominé une équipe lyonnaise encore une fois non concernée. Le 0-0 à la pause était d’ailleurs inespéré pour les Gones. Mais comme bien souvent cette année, Lyon s’est réveillé après la pause, et a fini par ouvrir le score grâce à l’inévitable Nabil Fékir. Cela aurait pu en rester là, mais encore une fois les Lyonnais ont finalement craqué dans le dernier quart d’heure, en encaissant un superbe but d’Aguilar. 1-1 au final, un résultat qui n’arrange aucune des deux équipes mais qui permet tout de même à l’OL de garder un pied sur le podium à la troisième place.

Marseille termine sur un nul heureux

Qu’elle aura été compliquée cette première moitié de championnat pour l’OM ! Alternant bonnes prestations et matchs insipides, les Marseillais ont brillé par leur irrégularité (comme l’OL). Avec un coach ne se remettant jamais en question, un recrutement estival raté et une attaque sans leader, il est presque miraculeux qu’ils ne soient qu’à cinq points du podium. Samedi, les Phocéens ont terminé leur année 2018 sur un nul heureux à Angers, qui s’est procuré beaucoup d’occasions. Menés à partir de la 36ème minute suite au but de Bahoken, les Marseillais ont peiné dans le jeu, et l’égalisation de Sarr à la 84ème sonnait comme un petit exploit. La trêve devra permettre à l’OM de se remettre en question de A à Z, et peut-être de recruter un buteur, qui manque cruellement. Pour Angers, ce nul ne permet pas de prendre plus que trois points d’avance sur la zone rouge. Le danger est donc présent pour le SCO, qui devra être plus efficace en 2019.


Les résultats

  • Angers 1 – 1 Marseille
  • Lille 1 – 2 Toulouse
  • Monaco 0 – 2 Guingamp
  • Montpellier 1 – 1 Lyon
  • Paris 1 – 0 Nantes
  • Reims 2 – 2 Caen
  • Rennes 4 – 0 Nîmes
  • St Etienne 3 – 0 Dijon
  • Strasbourg 2 – 0 Nice
  • Bordeaux 1 – 1 Amiens

Retrouvez le classement sur ce lien.

Prochaine journée : 

Vendredi 11 janvier : Lyon / Reims

Samedi 12 janvier : Amiens / Paris, Caen / Lille, Dijon / Montpellier, Guingamp / St Etienne, Nice / Bordeaux, Nîmes / Angers

Dimanche 13 janvier : Nantes / Rennes, Toulouse / Strasbourg, Marseille / Monaco

Matchs reportés J17 et 18 :

Mardi 15 janvier : Angers / Bordeaux

Mercredi 16 janvier : Monaco / Nice, Nîmes / Nantes, Toulouse / Lyon, St Etienne / Marseille, Guingamp / Rennes

 

Source image : lesprolongations.com

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here