Ligue 1 Conforama : Si vous n’avez pas suivi la 24ème journée

Lille poursuit sa belle série, Angers stoppe la dynamique de Strasbourg, Nîmes renverse Nantes, Marseille enchaîne à Dijon et Monaco proche de sortir de la zone rouge : retrouvez votre rattrapage hebdomadaire, si vous n’avez pas suivi la 24ème journée de Ligue 1.

Cinquième victoire de suite pour Lille

Toujours invaincu en Ligue 1 en 2019, le LOSC marche sur l’eau actuellement. Le déplacement à Guingamp hier a permis aux Nordistes de poursuivre leur dynamique, avec un nouveau succès hors de leurs bases. Cette fois, ce sont Rafael Leao (47ème) et Loïc Rémy (94ème) qui ont été les buteurs providentiels des Dogues, qui ont dû tout de même attendre la deuxième période pour se défaire de Guingamp. Il s’agit de la cinquième victoire d’affilée de Lille en championnat, prouvant la volonté des hommes de Christophe Galtier de s’accrocher à la deuxième place. Avec le revers de Lyon à Nice, le LOSC a met accentué son avance à six points, et file tout droit vers l’Europe en fin de saison à ce rythme. Pour les Guingampais en revanche, cette nouvelle défaite les rapprochent un peu plus d’une relégation, d’autant plus qu’ils évoluaient au Roudourou. La situation est critique, et ce n’est pas une finale de Coupe de la Ligue qui changera la donne.

Angers met fin à la belle série de Strasbourg

Avec huit succès/qualifications sur ses neufs derniers matchs, Strasbourg comptait bien enchaîner samedi contre Angers, de surcroît à la Meinau, son jardin. Mais le plan ne s’est pas déroulé comme prévu pour le Racing, qui s’est heurté à un bloc angevin redoutable d’efficacité. Malgré de nombreuses occasions de buts, les Strasbourgeois se sont retrouvés menés 0-2 à la 55ème minute, suite au doublé du jeune Wilfried Kanga (20 ans), ses deux premières réalisations en pro soit dit en passant. Les tentatives de recoller au score ont ensuite été nombreuses, mais les Alsaciens se sont à chaque fois cassés les dents, du moins jusqu’à la 87ème. Car sur un coup-franc remarquablement joué, Sanjin Prcic redonnait espoir à Strasbourg d’aller chercher un point à l’arrachée. Mais cela n’a malheureusement pas suffi pour les hommes de Thierry Laurey, qui ont vu leur belle série se conclure chez eux. Ils devront vite rebondir à St Etienne mercredi lors d’un match en retard, avec une quatrième place en ligne de mire en cas de succès.

Nantes s’écroule contre Nîmes

Que le contexte est compliqué actuellement à Nantes. Avec l’officialisation du décès tragique d’Emiliano Sala, les esprits sont difficilement tournés vers le football. Dans cette situation chargée en émotion, les Nantais recevaient Nîmes hier avec l’objectif de s’imposer pour rendre hommage de la meilleure des manières à leur buteur disparu. Tout de noir vêtus, les Canaris ont réalisé une première mi-temps quasi-parfaite, en menant 2-0 grâce à des buts de Kalifa Coulibaly (15ème) et Majeed Waris (38ème). Mais tout s’est inversé après la pause. Pourtant à la rue, les Nîmois ont petit à petit repris du poil de la bête, et ont logiquement réduit l’écart par l’intermédiaire de Baptiste Guillaume (47ème). Juste après l’heure de jeu, Antonin Bobichon trompait Tatarusanu d’un somptueux lob, pour permettre aux Crocodiles de revenir à égalité. Nantes a bien tenté de réagir en se ruant à l’abordage, mais Nîmes s’en est sorti grâce à des contres chirurgicaux, et a plié le match en quatre minutes avec des buts de Jordan Ferri (85ème) et Sada Thioub (89ème). Un revers au goût amer pour les Canaris, alors que les Nîmois ont fait un pas de plus vers le maintien en augmentant leur compteur de points à 33 unités.

Enfin une éclaircie à Marseille ?

Il y a un peu plus d’une semaine, Marseille était en chute libre après une défaite à Reims (2-1), qui mettait d’ailleurs Rudi Garcia sur la sellette. Mais après un succès en milieu de semaine contre Bordeaux (1-0) lors d’une rencontre à huis-clos, l’OM s’est (un peu) ressaisi d’un point de vue comptable. En déplacement à Dijon vendredi, l’objectif était clair pour les Phocéens : enchaîner. Mais Dijon, qui a besoin de points, ne s’est pas laissé faire, et a ouvert le score à la 18ème sur un but de Jordan Marié. A la peine dans le jeu, on voyait mal comment les Marseillais allaient pouvoir s’en sortir, et pourtant… Peu avant l’heure de jeu, Mario Balotelli permettait à Marseille de revenir dans la partie, en inscrivant sa deuxième réalisation en trois apparitions sous ses nouvelles couleurs. Puis Lucas Ocampos a ensuite libéré l’OM a la 74ème, en envoyant une superbe enroulée dans la lucarne du gardien dijonnais (1-2). Le score en est resté là, et cette victoire a permis aux Phocéens de remonter à la sixième place, à six points du podium. Pour Dijon en revanche, la situation est tendue avec une petite longueur d’avance sur la zone rouge.

Monaco peut s’en mordre les doigts

Le retour de Jardim, combiné au gros recrutement cet hiver semble avoir donné un second souffle à Monaco. Car après une victoire contre Toulouse, les Monégasques ont retrouvé un peu de cohérence dans le jeu, et cela s’est ressenti à Montpellier hier. L’ASM a en effet ouvert le score dès la 14ème minute grâce à Gelson Martins, dont l’influence se fait déjà sentir durant les phases offensives. Les Montpelliérains ont pourtant recollé au score à la 66ème sur une reprise de Gaëtan Laborde, avant que Radamel Falcao profite d’une balle relâchée de Leconte pour redonner l’avantage à son équipe à la 82ème (1-2). A ce moment-là de la rencontre, le club du Rocher était provisoirement seizième. Puis l’arbitre a ensuite accordé un penalty discutable à Montpellier dans le temps additionnel, transformé difficilement par Andy Delort (2-2). Monaco a donc ramené un point précieux de la Mosson, même si le succès était tout proche. Le redressement est en cours, et à ce rythme il y a fort à parier pour que l’ASM sorte vite de la zone rouge.


Les résultats

  • Dijon 1 – 2 Marseille
  • Paris 1 – 0 Bordeaux
  • Amiens 1 – 0 Caen
  • Strasbourg 1 – 2 Angers
  • Montpellier 2 – 2 Monaco
  • Nantes 2 – 4 Nîmes
  • Toulouse 1 – 1 Reims
  • Guingamp 0 – 2 Lille
  • Rennes 3 – 0 St Etienne
  • Nice 1 – 0 Lyon

Retrouvez le classement sur ce lien.

Prochaine journée : 

Vendredi 15 février : Lyon / Guingamp

Samedi 16 février : Marseille / Amiens, Angers / Nice, Monaco / Nantes, Nîmes / Dijon

Dimanche 17 février : Bordeaux / Toulouse, Caen / Strasbourg, Lille / Montpellier, Reims / Rennes, St Etienne / Paris

Matchs reportés :

J17 :

Mercredi 20 février : Paris / Montpellier

J18 :

Mercredi 13 mars : Dijon / Paris

J23 :

Mercredi 13 février : St Etienne / Strasbourg

Mercredi 13 février : Caen / Nantes

Mercredi 20 février : Bordeaux / Guingamp

 

Source image : goal.com

Poster un commentaire

at venenatis massa mi, amet, Praesent velit, venenatis, ut Aliquam