Ligue 1 Conforama : Si vous n’avez pas suivi la 26ème journée

0
Source : eurosport.fr

Monaco confirme son redressement face à Lyon, Marseille cale à Rennes, Dijon coule contre St Etienne, Reims s’offre le maintien à Montpellier et Deaux permet à Guingamp d’encore y croire : retrouvez votre rattrapage hebdomadaire, si vous n’avez pas suivi la 26ème journée de Ligue 1.

Monaco en voie de guérison s’offre Lyon

A l’aube de recevoir l’OL, Monaco était prévenu : mis à part à Paris, Lyon ne s’était jamais incliné lors d’une rencontre consécutive à un match de Ligue des Champions (deux victoires, deux nuls). Mais depuis le retour de Jardim et l’arrivée des nouvelles recrues, l’ASM va mieux, ce qui s’est vérifié hier soir. Les Monégasques ont en effet été très bons, et ont de fait été récompensés dès la première période en inscrivant deux buts. Tout d’abord Gelson Martins, l’homme en forme du moment, à la 18ème minute, puis Rony Lopes neuf minutes plus tard pour le break (2-0). Un score qui ne bougera plus, malgré le penalty concédé par le club du Rocher à la 71ème, mais stoppé par Danijel Subasic. Les Lyonnais n’ont jamais vraiment existé, et la défaite est logique. Une contre-performance après avoir tenu en échec le Barça mardi dernier (0-0). Pour Monaco en revanche, il s’agit de la troisième victoire d’affilée, un vrai bol d’air sachant que l’équipe était relégable il n’y pas si longtemps.

Rennes tient en échec l’OM

Passée l’euphorie de la qualification pour les 8èmes de finale de Ligue Europa brillamment décrochée à Séville face au Bétis jeudi (1-3), les Rennais recevaient Marseille hier, afin de faire oublier leur revers concédé à Reims une semaine auparavant (2-0). Sur son nuage, le Stade Rennais a frappé quasi d’entrée, en menant au score dès la 7ème minute suite à une tête sur corner de Benjamin André (1-0). L’OM, bousculé, a néanmoins fini par revenir au score en deuxième période grâce à… Valère Germain (56ème), mais a failli craquer en tout fin de match sur une contre-attaque adverse. Il aura fallu une faute grossière de Jordan Amavi, exclu du coup, pour empêcher Rennes d’aller marquer le deuxième but. Si ce nul n’arrange personne, il permet à Rennes de stopper la série de victoires de Marseille, et surtout de valider une belle semaine.

St Etienne enfonce un peu plus Dijon

L’arrivée d’Antoine Kombouaré au poste de coach n’a décidément pas apporté l’effet escompté à Dijon. Car depuis début février, les Bourguignons ne cessent de dégringoler au classement. La réception de St Etienne vendredi aurait pu (dû?) permettre aux Dijonnais de se rassurer à domicile, mais tout l’inverse s’est passé. Les Stéphanois sont en effet venus décrocher un succès précieux dans la course à l’Europe, grâce à un but de Neven Subotic à la 64ème minute (0-1). Ce cours avantage a suffi aux Verts pour s’imposer, et revenir à trois points de Lyon, battu à Monaco. En revanche, le DFCO continue sa descente aux enfers avec une quatrième défaite consécutive en Ligue 1, le positionnant à l’avant-dernière place du classement avec seulement deux points d’avance sur Guingamp.

Reims décroche son maintien à Montpellier

Même si d’un point de vue purement comptable il est un peu tôt pour l’affirmer, le fait que la barre symbolique des 40 points ait été dépassée par Reims assure un maintien somme toute tranquille, et ce n’est pas volé. Car le promu rémois ne cesse de surprendre cette saison, et cela s’est à nouveau concrétisé hier à Montpellier. Pourtant ce sont bien les Montpelliérains qui ont planté la première banderille, par l’intermédiaire de Daniel Congré dès la 6ème minute (1-0). Mais les Champenois ont su revenir à la 27ème grâce à Rémy Oudin, puis ont pris l’avantage au retour des vestiaires sur un penalty d’Arber Zeneli (1-2). Montpellier est ensuite revenu au score à la 55ème sur un but de Gaëtan Laborde, mais a fini par craquer à la 70ème sur la deuxième réalisation de Rémy Oudin, puis Pablo Chavarria a conclu la marque à la 88ème (2-4). Une belle victoire pour Reims, de surcroît face à une équipe qui joue l’Europe, qui permet d’ailleurs aux hommes de David Guion de monter à la sixième place, à deux points du quatrième.

Guingamp peut encore espérer grâce à Deaux

Cette saison ressemble à un véritable chemin de croix pour Guingamp, bon-dernier du championnat. Dans ce contexte difficile, chaque point pris redonne un petit espoir de revenir sur la place de barragiste, même si les chances sont minces. Du moins étaient, car samedi les Guingampais se sont offert le droit d’y croire. En recevant Angers, la donne était simple : gagner. L’En Avant a pourtant longtemps cru qu’un nouveau nul allait résulter de cette confrontation. Il aura fallu attendre le temps additionnel pour que le miracle ait lieu. Sur un centre de Marcus Coco, Lucas Deaux reprenait de la tête et délivrait le Roudourou (1-0). Un but ô combien important, qui permet aux Bretons de revenir à deux points des barrages. A douze journées de la fin, Guingamp peut encore espérer remonter, même si cela sera très difficile.


Les résultats

  • Dijon 0 – 1 St Etienne
  • Strasbourg 1 – 1 Lille
  • Paris 3 – 0 Nîmes
  • Amiens 1 – 0 Nice
  • Guingamp 1 – 0 Angers
  • Montpellier 2 – 4 Reims
  • Nantes 1 – 0 Bordeaux
  • Toulouse 1 – 1 Caen
  • Rennes 1 – 1 Marseille
  • Monaco 2 – 0 Lyon

Retrouvez le classement sur ce lien.

Prochaine journée : 

Vendredi 1er mars : Bordeaux / Montpellier

Samedi 2 mars : Caen / Paris, Angers / Monaco, Reims / Amiens

Dimanche 3 mars : Guingamp / Nantes, Lille / Dijon, Nice / Strasbourg, Lyon / Toulouse, Marseille / St Etienne

Matchs reportés :

J18 :

Mercredi 13 mars : Dijon / Paris

 

Source image : eurosport.fr

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here