Ligue 1 Conforama : Si vous n’avez pas suivi la 28ème journée

Lyon perd deux points précieux à Strasbourg, Marseille se rapproche du podium, Rennes poursuit sa belle semaine, Dijon gratte un point miraculeux contre Reims et un dimanche en rouge : retrouvez votre rattrapage hebdomadaire, si vous n’avez pas suivi la 28ème journée de Ligue 1.

Lyon concède le nul à Strasbourg en ayant mené 0-2

A quelques jours du choc face au Barça, Lyon comptait se mettre en confiance en allant chercher des points à Strasbourg. Pendant plus d’une heure, tout se déroulait parfaitement pour l’OL, qui menait 0-2 grâce à un doublé de Moussa Dembélé (3ème, 51ème). Mais il a fallu de deux minutes pour totalement déstabiliser les Lyonnais, dominateurs dans le jeu. Une tête d’Adrien Thomasson déviée par Ludovic Ajorque trompait Anthony Lopes à la 69ème, puis une frappe croisée de l’ancien clermontois punissait à nouveau les Rhôdaniens une minute plus tard. 2-2 à la 70ème, alors que Lyon maîtrisait son sujet, un résultat symbolique. Le score n’a plus bougé, une aubaine pour des Strasbourgeois bien mal embarqués, une nouvelle déception pour l’OL de Bruno Génésio, qui a sûrement dit adieu à la deuxième place en laissant filer Lille à sept points devant.

Balotelli joue un mauvais tour à son ancienne équipe

Après une première partie de saison complètement ratée avec l’OGC Nice, Mario Balotelli a rejoint l’OM cet hiver pour se relancer, et surtout pour devenir le numéro neuf efficace qui manquait aux Marseillais. Deux moi après sa signature, tout le monde s’accorde à dire que le buteur italien a fait le bon choix, ce qu’il a une nouvelle fois prouvé hier face à ses anciens coéquipiers. Dans une rencontre somme toute peu emballante, Marseille a fini par prendre le meilleur sur les Niçois en toute fin de match, grâce à un but de sa recrue phare, le quatrième en quatre matchs au Vélodrome. Une réalisation ô combien importante, puisqu’elle permet aux Phocéens de revenir à trois points du podium. Décidément,  Balotelli et l’OM étaient fait pour être ensembles…

Semaine parfaite pour Rennes

L’arrivée de Julian Stéphan a été salutaire pour le Stade Rennais, qui réalise jusqu’à présent une très belle deuxième partie de saison. Qualifiés en demi-finale de Coupe de France, les Rennais connaissent également une formidable épopée européenne, comme en témoigne leur succès contre Arsenal jeudi dernier (3-1). Il reste néanmoins le retour à disputer pour valider une qualification historique en quarts de finale de Ligue Europa. Pour l’heure, les Bretons ont parachevé une semaine parfaite en s’imposant contre Caen hier. Ce sont pourtant les Normands qui ont donné le premier coup, en ouvrant le score à la 20ème minute par l’intermédiaire de Casimir Ninga. Mais l’expulsion de Yoël Armougom à la 35ème a complètement déstabilisé les Caennais, qui ont ensuite plongé. Benjamin Bourigeaud a d’abord égalisé sur coup-franc à la 39ème, puis Adrien Hunou (58ème) et M’Baye Niang (62ème) ont mis fin aux espoirs de Caen, qui reste englué à l’avant-dernière place. Pour les Rennais, ce succès s’inscrit dans la lignée des dernière performances convaincantes, et est le meilleur moyen de bien préparer le déplacement à Londres de jeudi

Dijon évite le naufrage contre Reims

Depuis début février, Dijon a enchaîné les mauvais résultats, avec cinq défaites consécutives toutes compétitions confondues. Conséquence, le DFCO se retrouve en position de barragiste, et ne parvient pas à se sortir de cette spirale négative. La donne était donc simple contre Reims : gagner. Mais le promu était invaincu sur ses onze derniers matchs de Ligue 1, et se déplaçait en Bourgogne en pleine confiance. Dès la 3ème minute, les Rémois ont fait sauter la défense adverse en provoquant l’expulsion de Senou Coulibaly. Il n’aura ensuite fallu attendre que cinq minutes pour voir les Champenois ouvrir le score sur une frappe d’Arber Zeneli (9ème). Contre toute attente, Dijon a réussi à revenir rapidement sur un penalty de Naïm Sliti à la 13ème, mais a souffert tout le reste de la rencontre. Reims a multiplié les actions dangereuses, mais a fait preuve d’une étonnante maladresse devant le but. 26 tirs tentés pour seulement 5 cadrés, un manque de réussite incroyable ! Le DFCO s’en sort miraculeusement avec un nul, mais reste à six points de Monaco, premier non relégable.

Pluie de cartons rouges dimanche après-midi

Comme souvent cette saison, les arbitres ont la main lourde ! Pour preuve, ces cinq cartons rouges distribués hier sur les quatre matchs de l’après-midi. La palme revient à St Etienne, qui a subi deux expulsions contre Lille : Mathieu Debuchy et Wahbi Khazri. Marcus Coco (Guingamp), Mateo Pavlovic (Angers) et Yoël Armougom (Caen) sont les autres joueurs concernés. Au total, sept rouges ont été donnés sur cette journée.


Les résultats

  • Strasbourg 2 – 2 Lyon
  • Amiens 2 – 1 Nîmes
  • Dijon 1 – 1 Reims
  • Monaco 1 – 1 Bordeaux
  • Montpellier 2 – 2 Angers
  • St Etienne 0 – 1 Lille
  • Toulouse 1 – 0 Guingamp
  • Rennes 3 – 1 Caen
  • Marseille 1 – 0 Nice

Retrouvez le classement sur ce lien.

Prochaine journée : 

Vendredi 15 mars : Nice / Toulouse, Lille / Monaco

Samedi 16 mars : Angers / Amiens, Caen / St Etienne, Guingamp / Dijon, Nîmes / Strasbourg

Dimanche 17 mars : Lyon / Montpellier, Reims / Nantes, Bordeaux / Rennes, Paris / Marseille

Matchs reportés :

J18 :

Mardi 12 mars : Dijon / Paris

 

Source image : eurosport.fr

Poster un commentaire

ut Praesent suscipit elit. sit vel, Nullam risus elit. Phasellus luctus