Ligue 1 : l’équipe-type des joueurs en fin de contrat

Comme effectué avec la Ligue 2 auparavant, la Ligue 1 possède également des joueurs possiblement libres comme l’air le mois prochain. Cependant, la part représentative est moins importante. Sur 496 joueurs, 116 sont en fin de contrat (24,96%).  Et dedans, on peut trouver des joueurs de qualité pour des équipes de tout niveau en Ligue 1 comme en Ligue 2 !

E

Gardien : Ciprian Tatarusanu (Nantes)

Titulaire cette saison à Nantes, le portier continue d’afficher des performances solides. Avec 30 buts encaissés en 27 matchs, les stats montrent une certaine importance de son travail dans les cages. A 33 ans, l’international roumain est loin d’être fini et pourrait intéresser plus d’un club si jamais Waldemar Kita et son staff ne lui proposent une prolongation de contrat d’ici juillet. Une opportunité à saisir.

Remplaçants au poste : Gianliuigi Buffon (PSG), Mouez Hassen (Nice), Eiji Kawashima (Strasbourg)

Défenseur gauche : Oussama Haddadi (Dijon)

Si l’on devait nommer un joueur de qualité dans la défense dijonnaise en terme de régularité depuis 3 ans, c’est Oussama Haddadi qui serait nommé. Rapide, technique, complet autant offensivement que défensivement. Son apport dans le jeu de contre à Dijon avec Valentin Rosier ou Fouad Chafik en font une pièce important du jeu dijonnais. En fin de contrat à Dijon, le seul moyen de prolonger sera le maintien ou non du club en Ligue 1 face à Lens cette semaine. D’autant plus que l’équipe réalise une saison nonchalante au final.

Remplaçants au poste : François Moubandje (Toulouse), Ludovic Blas (Rennes), Franck Tabanou (Guingamp)

Défenseur central 1 : Neven Subotic (Saint-Etienne)

Depuis son arrivée dans le Forez, l’international serbe a fait son trou. Devenu un joueur important dans l’animation défensive, il colle parfaitement au jeu de la Ligue 1. Présent depuis 18 mois dans l’effectif, le défenseur a encore beaucoup à revendre. Une prolongation cet été semble plus que possible, surtout que l’équipe va jouer une compétition européenne, un argument de taille pour retenir Subotic, qui possède un bon temps de jeu (26 matchs cette saison).

Défenseur central 2 : Pablo Martinez (Strasbourg)

Depuis son arrivée en Alsace, Pablo Martinez fait du bien en défense. Révélé sur le tard, son physique et sa capacité à effectuer un repli défensif efficace devrait en intéresser plus d’un. Habitué à la Ligue 1 depuis son expérience avec Angers, il a prouvé qu’il possédait le niveau pour correspondre à n’importe quelle équipe du haut de tableau. Une prolongation pour jouer l’Europa League avec Strasbourg est envisageable, mais il reste un mois pour se décider.

Remplaçants au poste : Papy Djilobodji (Guingamp), Cédtic Yambéré (Dijon), Daniel Congré (Montpellier)

Défenseur droit : Enock Kwateng (Nantes)

Révélé cette année, le joueur a connu une ascension fulgurante sous la houlette de Vahid Halilhodzic. Rapide, technique, excellent apport offensif, le franco-ghanéen a démontré tout son potentiel cette saison. En fin de contrat à Nantes, le champion d’Europe U19 2016 sème le trouble quand à son avenir. Annoncé du côté de Bordeaux depuis 2 semaines, le défenseur n’a pas souhaité s’exprimer sur son futur. Réponse dans les prochaines semaines.

Remplaçants au poste : Dani Alves (PSG), Mehdi Zeffane (Rennes), Patrick Burner (Nice)

Milieu central 1 : Adrien Rabiot (PSG)

C’est le feuilleton de l’année en France. Lofté au PSG pour des raisons déjà connues du grand public, cela fait des mois que des destinations sont connues pour l’international français. Tottenham, Barcelone et autres se sont positionnés. Tous ont buté sur les exigences financières du joueur ou de son agent (et mère) Véronique Rabiot. Pourtant, au vu de la qualité du joueur, c’est à se demander comment peut-il être aussi exigeant….

Milieu central 2 : Mehdi Abeid (Dijon)

Resté à Dijon l’année dernière pour continuer à apporter à l’effectif, l’international algérien est sur le départ. Un temps de jeu en baisse, des performances en dent de scie à l’image de son équipe, une saison à oublier pour l’ancien Magpie. Avec sa capacité à évoluer autant milieu centre que milieu défensif, il serait parfait dans une équipe qui souhaite jouer avec un récupérateur bas ou un segundo volante. Les clubs de Ligue 1 vont se jeter dessus, si le club se maintient cette semaine contre Lens en barrages.

Remplaçants au poste : Rémi Walter (Nice), Lucas Deaux (Guingamp), Xavier Chavalerin (Reims)

Milieu offensif central : Hatem Ben Arfa (Rennes)

Après une très belle saison du côté du Roazhon Park, HBA a su se relancer avec brio. Pièce maitresse du jeu de Julien Stéphan, ses qualités ont permis à Rennes de réaliser une magnifique saison avec la Coupe de France en prime. Désormais en fin de contrat, il devrait vraisemblablement quitter le club et ce ne sont pas les prétendants qui manquent. Le Betis Seville, le FC Seville ou le Milan AC sont intéressés par le profil du joueur. A 32 ans, l’ancien lyonnais continue de briller.

Remplaçant au poste : Marvin Martin (Reims)

Ailier gauche : Jimmy Durmaz (Toulouse)

Présent depuis 3 ans en Occitanie, l’international suédois a montré de belles choses sur son couloir gauche. Avec plus de temps cette année, l’ex joueur d’Olympiakos a pu montrer son impact dans le jeu offensif et sa capacité à dominer physiquement les duels. Il n’a loupé que deux matchs de Ligue avec le Tef’ cette saison et devrait normalement prolonger l’aventure, pour grappiller plus de titularisations (25 titularisations cette saison). Ou repartir autre part tenter un nouveau défi à 30 ans.

Remplaçant au poste : Yassine El Ghanassy (Nantes)

Ailier droit : Pablo Chavarria (Reims)

Avec des performances correctes cette saison (30 matchs, 5 buts, 3 passes), l’attaquant argentin a pu goûter de nouveau aux saveurs de la Ligue 1. Plus positionné en pointe en 2018-2019, ses qualités à percuter sur l’aile droite ne sont plus à prouver. Mis dans l’ombre par les belles performances de Rémi Oudin et Arber Zeneli, il reste un atout non négligeable pour une équipe cherchant un jeu collectif dans l’animation offensive. Il serait sondé pour retourner à Lens la saison prochaine, et peut être une saison de plus en Ligue 1.

Remplaçant au poste : Mickaël Le Bihan (Nice)

Avant-centre : Mario Balotelli (Marseille)

Super Mario a réussi à animer une attaque phocéenne qui en avait besoin sur les six derniers mois. Avec 8 buts en 15 matchs de championnat du côté du Vélodrome, l’international italien laisse plusieurs énigmes à résoudre sur son avenir. Au vu de son niveau de jeu et sa qualité physique, il pourrait convenir à n’importe quelle équipe voulant jouer en pointe unique. Pour le moment, il ne possède aucune prolongation de contrat de la part de l’OM et reste ouvert à toute opportunité.

Remplaçant au poste : Rachid Alioui (Nimes)

Crédit photo : Getty Images for Goal

A propos de l'auteur

Rédacteur football, basket, eSport pour We Sport FR et chroniqueur radio pour l'émission Soyons Sports à Shalom Besançon. Fan du FC Sochaux depuis qu'un certain Teddy Richert a fait des merveilles en finale de Coupe de France 2007.

Poster un commentaire

Aenean quis mattis tristique facilisis sed nec commodo at libero. Curabitur Donec