Football

Ligue 1 : l’Olympique de Marseille met la pression sur Lens en s’imposant avec la manière à Reims

Dans un match de gala pour les Rémois, décisif pour la course à l’Europe de l’Olympique de Marseille, les Rémois auront mené la vie dure à des Olympiens pourtant bien en forme ce soir. Impressionnants de réalisme en fin de première mi-temps, les Marseillais ont bien géré le second acte pour prendre le large et assurer une victoire qui les laisse espérer ravir cette 5e place définitivement au RC Lens.

Un premier acte à deux visages

Après un premier quart d’heure qui avait tout du round d’observation, ce sont les joueurs de David Guion qui commencent peu à peu à se montrer dangereux. Essayant de mettre en place un pressing tout-terrain, les Marseillais semblent piégés par des Rémois qui font très bien circuler le cuir. La sanction tombera peu avant la 40e minute, elle viendra d’un corner transformé par l’ailier de poche du Stade de Reims, Nathanaël Mbuku, qui vient catapulter sa tête dans la lucarne gauche de Steve Mandanda.

Tout va mal pour les Phocéens qui perdent même Boubacar Kamara sur blessure, remplacé par Rongier mais qui vont très rapidement réagir. L’homme en forme côté olympien, Pol Lirola, vient faire une différence sur le côté droit adresse un centre en retrait, une offrande que Dimitri Payet vient convertir d’un plat du pied. Quatre minutes plus tard, dans le temps additionnel de la première mi-temps Pol Lirola efface deux Rémois au milieu de terrain avant de lancer Dimitri Payet sur le côté droit qui va délivrer un caviar pour le Polonais Milik qui n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets. L’OM s’est complètement relancé et mène au score dans cette rencontre qui avait pourtant mal débuté.

Des Marseillais plus tranchants face à des Rémois maladroits

Avec un seul but d’avance à la mi-temps, les Marseillais reviennent des vestiaires avec les mêmes intentions qu’en première période. Pourtant, les Rémois mettent une nouvelle fois le pied sur le ballon et se procurent de très belles occasions à l’image d’un Boulaye Dia qui se présente seul face à Steve Mandanda et qui trouve le montant gauche du portier olympien.

Pol Lirola aura lui aussi l’occasion de faire le break mais c’est une nouvelle fois Dimitri Payet qui va marquer sur un magnifique décalage de Valentin Rongier, permis par une équipe de Reims qui laisse beaucoup d’espaces. Réduits à 10 depuis le second carton jaune adressé au Belge Wout Faes à la 69e minute, les Rémois sont incapables de rivaliser face à des Phocéens très bien organisés et qui vont s’offrir un magnifique succès à Auguste-Delaune (3-1).

Grâce à ce succès, les Marseillais repassent devant le RC Lens, prenant deux points d’avance sur le club nordiste. La performance collective fut au rendez-vous, presque autant qu’un trio offensif Thauvin – Milik – Payet de haut vol ce soir. Les Rémois ont trop subi pour pouvoir espérer un résultat ce soir et se sont heurtés au réalisme froid des Olympiens en première mi-temps notamment.

Crédit image en une : OM
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire