Football

Ligue 1 : l’OM, l’occasion en or

Pour le compte de la 35e journée de Ligue 1, l’Olympique de Marseille reçoit le RC Strasbourg. À 4 journées du terme, la course à l’Europe fait rage et les hommes de Jorge Sampaoli ont une occasion de passer devant le RC Lens qui se déplace à Paris demain. 

La course à l’Europe bat son plein dans une saison de Ligue 1 complétement folle. Et encore une fois, le sprint pour la 5e place risque de nous offrir du spectacle ce week-end. À l’aube de la fin de saison, qui de Lens, Rennes ou Marseille remportera ce marathon ?

Sampaoli ou l’égal de Bielsa

Depuis son arrivée en terre olympienne, le technicien argentin a glané 16 points lors de ses sept premiers matchs, une première depuis 2014 et Marcelo Bielsa. Cette année-là, les Marseillais avaient terminé 4es du championnat, de quoi mettre du baume au cœur des supporters olympiens. Mais en 2021 après un début de saison raté, l’OM lutte avec le RC Lens et le Stade rennais pour la 5e place. Le moindre faux pas d’une de ces trois équipes enterrera les rêves d’Europe. Mais Marseille conserve le statut de favori pour cette course. Les Olympiens restent sur quatre matchs sans défaite. Les hommes de Jorge Sampaoli ont retrouvé de la puissance de feu. Sur cette même période, ils ont inscrit 11 buts notamment grâce à un Dimitri Payet retrouvé. Le Français a délivré la semaine passée, lors de la victoire contre Reims (3-1), sa 100e passe décisive en Ligue 1. En conférence de presse, son entraineur s’est réjoui de son numéro 10 : “Il est de plus en plus en forme mentalement, ce qui est le plus important. On sent qu’il est heureux sur le terrain, il joue avec d’avantage d’intensité, répète plus les efforts et les accélérations.” Le changement de système instauré par Sampaoli a l’air également de porter ses fruits. La doublette Dimitri Payet – Arkadiusz Milik est impliquée sur la moitié des buts phocéens sur les quatre derniers matchs. Cependant, l’OM doit corriger son problème majeur : l’équipe de Sampaoli concède beaucoup de buts (6 buts en 3 matchs). Seuls Dijon et Rennes n’ont pas trouvé l’ouverture face à Steve Mandanda sur les onze dernières rencontres. Les Phocéens pourront tout de même compter sur le retour de Ćaleta-Car pour tenter de colmater les brèches. Pour Marseille, la course à l’Europe doit passer par une victoire contre Strasbourg ce soir en attendant le déplacement des Lensois sur la pelouse du Parc des Princes et de Rennes à Bordeaux.

Strasbourg : une victoire pour assurer définitivement le maintien 

15e avec 6 points d’avance sur le premier relégable, Strasbourg semble quasiment hors d’atteinte. Mais pour se mettre définitivement à l’abri, les Alsaciens ont besoin d’une victoire ce soir. Auteurs d’un début de saison catastrophique, les hommes de Thierry Laurey se sont bien repris en milieu de saison. Les Strasbourgeois doivent se remettre à gagner s’ils ne veulent plus être inquiétés par la zone rouge. Défait par Nantes la semaine passée (2-1), le RCSA a perdu cinq de ces six derniers matchs de Ligue 1. Une victoire au Vélodrome donnerait la possibilité au Racing de passer les trois dernières journées de championnat tranquillement. Et pour cela, Thierry Laurey peut compter sur son buteur phare, le géant Ludovic Ajorque. L’ancien Clermontois est l’homme fort cette saison avec 13 buts et 4 passes décisives. Et pour servir le buteur strasbourgeois, les Alsaciens pourront compter sur les retours de Frédéric Guilbert et de Lamine Koné. Un groupe quasiment au complet où il manque toujours Lebo Mothiba. Blessé depuis août, le natif de Johannesburg devrait se diriger vers une saison blanche.

Un match à enjeu ce soir entre deux équipes sur une dynamique différente. Virtuellement maintenu, Strasbourg doit quand même s’imposer pour se rassurer. Marseille doit continuer sa quête d’Europe en attendant le résultat de ses adversaires ce week-end. 

Crédit photo : Twitter OM

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire