En équipe

Ligue 1 : un p’tit multiplex de 9ème journée, samedi 20h, ça vous dit ?

Une soirée de samedi sans aucun match de Ligue 1 Conforama, ça vous aurait paru étrange ? Alors, vous ne serez pas déçu puisqu’après Lille Saint-Etienne, huit équipes aux situations diverses s’affrontent dans le fameux Multiplex de L1. Certaines pour conforter leurs avances et d’autres pour se mettre à l’abri…


 

Amiens – Dijon : reprise de confiance ?

Les Dijonnais se déplacent donc en terre picarde afin de mettre un terme à sa mauvaise série : les hommes de Dall’Oglio n’ont pas gagné depuis leur série de 3 victoires en début de saison. Cette belle forme a été stoppée par une défaite à domicile face au Stade Malherbe de Caen (0-2). Depuis, cinq rencontres sans aucune victoire (1 nul et 4 défaites)… Son principal atout pour décrocher au moins un point au stade de la Licorne serait l’attaque : en effet, les Amiénois possèdent l’une des pires défense à domicile et ont toujours concédé une fois depuis quatre matchs… Les poulains de Christophe Pélissier voudraient plutôt signer une belle performance défensive et ouvrir le score en première mi-temps, une chose peu habituelle chez les Picards, le prouvent les huits buts sur neuf marqués en seconde période à la maison. En espérant que ce match nous propose des réalisations en dehors du second acte…

 

Angers – Strasbourg : confirmer leur bonne forme ?

Dans le classement officiel du championnat,  ces deux équipes sont dans le ventre mou… Mais si on consulte le classement sur les 5 derniers matchs, même si les Strasbourgeois sont seulement 10èmes, les Angevins sont troisièmes, juste derrière Montpellier et Paris. Stéphane Moulin a su redonner un nouveau souffle à son effectif, surtout après une entame de saison décevante, en enchaînant après une défaite au Parc des Princes trois victoires et un nul en quatre matchs, avant de perdre son dernier match contre des Guingampais qui se réveillent petit à petit… Strasbourg ne brille dans cette première partie de saison, mais ne se fait pas peur : avec leur meilleur buteur Nuno da Costa (4 buts), un des artisans de la victoire alsacienne contre Dijon à la Meinau (3-0),  ils ont déjà quatre victoires à leur actif malgré trois déroutes… De plus, la forme d’Angers à domicile est identique à la série du Racing à l’extérieur (1V, 1N et 2D), de quoi nous une confrontation disputée…



Guingamp – Montpellier : un choc des extrêmes !

Les deux équipes ont connu deux parcours distincts : d’une part, les Bretons a débuté son exercice avec six défaites consécutives, soit le pire amorce de l’histoire du club… Le réveil avec leur premier point glané à Nîmes sur un score vierge a été suivi d’une victoire surprenante au stade Raymond Kopa face à des angevins dans une forme quasi olympique. D’autre part, Montpellier sort d’un derby du Languedoc maîtrisé de bout en bout contre Nîmes (victoire 3-0) et se pointe à la troisième place, son meilleur classement depuis la saison 2011-2012, qui a connu le sacre montpelliérain à l’issue de la saison. En dépit d’un revers à la maison contre le Dijon FCO, les Héraultais sont invaincus depuis sept journées, et comptent élargir cette série au Roudourou. Dans le cadre du championnat, cette confrontation en Bretagne n’a plus connu de vainqueur depuis le 22 février 2015 et un succès pailladin (0-2). Ces derniers n’ont plus connu la défaite face aux guingampais depuis 16 rencontres, la dernière victoire bretonne datant du 3 novembre 2006 !

 

Nîmes – Reims : deux styles opposés

L’année dernière, cette rencontre était une rencontre phare de la Domino’s Ligue 2, opposant deux concurrents à la promotion à la première division… Aujourd’hui, ce sont deux équipes du bas de tableau, au même nombre de points (9) qui souhaitent remporter la rencontre pour se donner un peu d’air et ne pas faire partie des équipes susceptibles à la relégation. Nîmes a surpris en cé début de saison en jouant sans calculer, en attaquant souvent (13 buts marqués, 5ème attaque) mais en encaissant également beaucoup de buts (13 buts, pire défense de L1 avec Marseille). Cette défense frileuse s’est confirmé dimanche dernier avec trois buts encaissés par l’une des équipes les moins offensives, qui est le MHSC. Ils devront faire face à la 20ème attaque rémoise, qui n’a inscrit que 0,5 but par match (4 buts en 8 matchs), mais aussi la troisième défense du championnat… Le Stade de Reims avait néanmoins impressionné avec deux victoires contre Nice et au Groupama Stadium face à Lyon, mais n’ont plus gagné de rencontre depuis…


Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire