Ligue 2 : 5e journée : Ne pas perdre le fil pour les leaders, limiter la casse pour les derniers

Pour cet avant-dernière journée de Ligue 2 avant la trêve internationale, les enjeux sont de taille ! Pour les équipes en forme comme Clermont, Lorient ou Rodez, il est important de ne pas lâcher prise. Cependant, il serait temps pour des formations telles qu’Orléans ou Châteauroux de déloquer leur compteur…

Lorient en expédition, Chambly doit conforter son invincibilité

Solide deuxième du championnat après sa victoire contre Sochaux la semaine dernière, Lorient va continuer sur sa lancée. En déplacement au Mans, les Merlus vont tout mettre en oeuvre pour rester dans le haut du classement et prendre de l’avance sur la concurrence. Ils pourront compter sur Jimmy Cabot, impérial à Bonal, mais pas Umut Bozok, blessé et indisponible pour un mois. Pour Le Mans, Boissier (suspendu), Julienne, Musavu-King, Aymes et Gope-Fenepej (blessure) seront dans les tribunes.

Un autre club invaincu se situe dans l’Oise. Chambly, en passe de casser des records, compte bien se faire remarquer une nouvelle fois à domicile. Face à une frêle équipe de Châteauroux, les Camblysiens vont devoir s’armer de patience, et peut être viser le podium demain soir. Les locaux seront toujours sains Guillaume Heinry, blessé. Pour la Berrichonne, Aladhur (suspendu), Fofana, Bukari et Operi (blessure) ne seront pas du déplacement.

Les autres rencontres

Après avoir pris 4-0 en mars dernier à domicile, Sochaux va vouloir se venger du voisin nancéen dans un match où tout est possible. Nancy aura cependant Baptiste Valette et Ernest Seka de suspendus pour ce match, en plus des absences d’Amine Bassi et Vincent Marchetti.

Rodez va vouloir continuer à engranger des points précieux pour la fin de saison sur son terrain en accueillant Orléans. Les visiteurs, en quête d’une première victoire, sera sans Cédric Cambon, suspendu pour la rencontre

Ajaccio, en bonne forme depuis le début du championnat, reçoit le Paris FC, qui doit tout mettre en oeuvre pour ne pas s’enfoncer encore plus dans les bas-fonds de la Ligue 2. Aucune absence à déplorer des deux côtés

La jeunesse Niortaise va montrer du caractère à domicile face à Caen, qui va retrouver de la vivacité en attaque avec la venue de Santy Ngom en provenance de Nantes. Un déplacement sans Pape Diaw, suspendu pour la rencontre.

Le Havre, avec un Kadewere en pleine bourre, ne compte pas s’arrêter en si bon chemin face à Grenoble. Côté absence, Victor Lekhal sera dans les tribunes du Stade Océane.

La rencontre du soir : Clermont – Auxerre

Le contexte

Leader du championnat à égalité de points et de goal average avec Lorient, Clermont réalise un superbe début de championnat. Pour Auxerre, la saison est assez fragile pour le moment, avec quatre points au compteur et une triste quinzième place

Le chiffre

Quatre buts. C’est le bilan d’Adrian Grbic en quatre matchs de Ligue 2. Le buteur autrichien est en forme et pourrait causer des soucis à l’AJA ce soir. Côté auxerrois, un autre joueur est à rougir, en la personne de Yanis Merdji. Avec trois buts en quatre matchs, il égale son total de la saison dernière en quinze rencontres. L’ancien burgien est en forme pour l’écurie bourguignonne.

Le facteur X : le potentiel offensif

Si les deux équipes ont un point fort, il réside dans l’attirail offensif des deux formations. D’un côté, le trio N’Diaye-Grbic-Allevinah, de l’autre, le duo Sorgic-Merdji. Chacun son camp.

Le pronostic de la rédaction

Une victoire 2-0 de Clermont. Un match disputé, mais qui verra Clermont prendre le dessus dans les débats. Mais tout est possible jusqu’au coup de sifflet final !

Vous pourrez nous retrouver en direct sur la Radio 100% Live du site pour un Multiligue 2 vocal ! Sinon, direction Bein Sports et les chaines Max pour pouvoir profiter des images.

Crédit photo : La Montagne

A propos de l'auteur

Rédacteur football, basket, eSport pour We Sport FR et chroniqueur radio pour l'émission Soyons Sports à Shalom Besançon. Fan du FC Sochaux depuis qu'un certain Teddy Richert a fait des merveilles en finale de Coupe de France 2007.

Poster un commentaire

Praesent Praesent mi, non Sed ut nec sit nunc