Football

Ligue 2 : Equipe Type des meilleurs jeunes de Ligue 2

Dans l’antichambre de l’élite, il existe des jeunes prometteurs. Issus des centres de formation des clubs de la division ou venus pour mieux se montrer, ils sont nombreux à être performants. Si l’on a eu cette année des surprises comme Gauthier Larsonneur ou Lucien Agoume, voyons ce qu’il reste la saison prochaine. Voici les meilleurs jeunes par poste des clubs de Ligue 2.

Gardien de but : Illan Meslier (Lorient, 19 ans)

Révélation de la saison côté breton, ses qualités ont mis Daniel Petkovic sur le banc rapidement. De bons réflexes, des capacités athlétiques supérieures à la moyenne, il est déjà affuté pour jouer plus haut. Propulsé à la place de numéro un, il reste sur 32 buts encaissés en 29 matchs dont 11 clean sheets. Prometteur pour la suite de la compétition, il pourrait ne pas faire de vieux os à Lorient.

Remplaçant : Maxence Prévôt (Sochaux, 22 ans)

Défenseur gauche : Morgan Poaty (Guingamp, 21 ans)

Même s’il n’a pas eu un temps de jeu très conséquent, le jeune rhuténois a marqué les esprits. Lors de son prêt à Troyes cette saison, où il a pris part à 16 rencontres, son impact était notable. Vif, technique, il a su assurer une bonne rotation sur le couloir gauche avec Johann Obiang. Cependant, ce ne fut suffisant pour que Troyes active son option d’achat. Désormais à Guingamp, il aura à coeur de montrer ses qualités une saison de plus en Ligue 2. Un poste qui sera orphelin de Pedro Rebocho, qui devrait partir suite à la descente des bretons.

Remplaçant : Christopher Operi (Châteauroux, 22 ans)

Défenseur central 1 : Kiki Kouyaté (Troyes, 22 ans)

Arrivé cet hiver en provenance du Sporting Portugal, il n’a pas fallu longtemps pour que l’international malien fasse son trou. Devenu un atout considérable en charnière centrale, il sera la pièce maitresse en défense de Laurent Battles. Physique, athlétique, mais encore un peu fébrile sur les déplacements, il est capable d’apporter autant en défense qu’à un poste de 6. Avec une nouvelle saison en Ligue 2 pour Troyes qui se présage, il pourra de nouveau se faire remarquer.

Remplaçant au poste : Maxence Lacroix (Sochaux, 20 ans)

Défenseur central 2 : Boris Moltenis (Sochaux, 20 ans)

Suite aux départs de joueurs arrivés de Baskonia cette saison, Moltenis a su gagner sa place de titulaire. Pour le tout récemment signé pro, il a formé une excellente paire avec Maxence Lacroix dans l’axe. Rapide, physique, il peut autant jouer au centre qu’à droite. Son talent et son niveau ont déjà impressionné plus d’uns, et devrait sans aucun doute réaliser de belles choses la saison prochaine sous le maillot sochalien, si le club est maintenu en Ligue 2 par la DNCG après l’appel du 1er juillet prochain.

Remplaçant au poste : Jean-Kévin Duverne (Lens, 21 ans)

Défenseur droit : Houboulang Mendes (Lorient, 21 ans)

Arrivé l’été dernier en provenance de Laval, le bissau-guinéen a fait son nid. Installé petit à petit sur le flanc droit, il arrive à mettre progressivement Lindsay Rose sur le banc. Avec un profil complet, son travail dans les courses et les duels est déterminant. Au fil de la saison, il continue à se montrer au point de devenir un des meilleurs latéraux de la division. Malheureusement, le 1er février, il est victime d’une lésion des ligaments croisés et est actuellement en rééducation. Pour autant, cela n’effraie pas le joueur, qui reviendra plus fort que jamais cet été, pour nous éblouir de son talent.

Remplaçant : Florian Da Costa (Niort, 22 ans)

Milieu central 1 : Vincent Marchetti (Nancy, 22 ans)

Pièce maitresse du milieu nancéen, il réincarne le renouveau lorrain sur la seconde partie de saison. Technique, habile et maitre du temps, il sert de meneur de jeu. Petit à petit, l’ex-ajaccien gagne en galon et assimile son niveau de jeu à sa vision sur le terrain. Malgré la descente de Nancy probable la saison prochaine, il n’en reste pas moins un joueur clé, qui devrait s’arracher cet été.

Remplaçant au poste : Sofiane Daham (Sochaux, 22 ans)

Milieu central 2 : Mathias Pereira Lage (Clermont, 22 ans)

Un joueur gage de qualité. Formé au club, Mathias Pereira Lage possède une belle cote de popularité en Ligue 2. Polyvalent, complet, et performant, il a toute les qualités requises pour correspondre aux attentes de Pascal Gastien et les supporters. Avec une nouvelle saison où ses performances ne sont passées inaperçues, le milieu international espoirs portugais ne devrait pas faire de vieux os en Auvergne. Pour le moment, il continue de briller avec Clermont, et c’est tout que l’on souhaite.

Remplaçant au poste : Rayan Raveloson (Troyes, 22 ans)

Milieu central 3 : Jean-Ricner Bellegarde (Lens, 20 ans)

Le jeune milieu haïtien, très en vue sur la fin de saison, risque de faire de nouvelles merveilles cette saison. Doté d’une habileté technique plus que notable, il est capable de dicter le rythme par son jeu personnel. Même s’il manque encore de niveau et de temps de jeu plus conséquent, ses 25 matchs joués cette saison montrent qu’il est capable du meilleur comme du pire. Malheureux perdant du barrage de Ligue 1 face à Dijon, il va rester en Ligue 2 pour le bonheur du grand public.

Remplaçant au poste : Lamine Fomba (Auxerre)

Ailier gauche : Yoane Wissa (Lorient, 22 ans)

Un maitre à jouer dans une belle attaque de Lorient cette année. L’ailier franco-congolais, auteur d’une saison pleine en club (6 buts et 5 passes en 36 matchs de Ligue 2), inspire confiance. Avec un profil similaire au jeu de Bryan Pelé, ce vicelard d’1m80 est déterminant sur son aile par sa capacité à enchainer les courses et son engagement devant. Même si les qualités de finition sont fébriles, ses centres sont d’un niveau supérieur. De quoi entamer la remontée en Ligue 1 la saison prochaine pour les Merlus

Remplaçant au poste : Matteo Tramoni (Ajaccio, 19 ans)

Ailier droit : Bryan Mbeumo (Troyes, 19 ans)

Un atout non négligeable sur l’aile troyenne. Le jeune franco-camerounais international espoirs tricolore enchaine les bons matchs. Il a joué la majorité de ses matchs sur le couloir droit avant d’être repositionné en pointe. Mais toujours est-il que quel que soit l’endroit où il se trouve, il représente un danger malgré son faible gabarit (1m73). Rapide, technique, une bonne vista, il profite de ses qualités pour le démontrer sur le terrain. En témoignent ses 10 buts et 3 passes décisives en 35 matchs. Encore mieux la saison prochaine ?

Remplaçant au poste : Alimani Gory (Le Havre, 22 ans)

Avant centre : Florian Ayé (Clermont, 22 ans)

Une machine à buts. C’est la manière de décrire le niveau de jeu cette saison de Florian Ayé sur le flanc de l’attaque clermontoise. Avec ses 18 buts et 4 passes décisives, il excelle dans le jeu imposé par Pascal Gastien cette saison. Son transfert cet été en provenance d’Auxerre n’en fut que plus bénéfique, et a permis à l’ex-international espoir de se montrer aux yeux du public. Il sera compliqué de le voir de nouveau porter la tunique auvergnat, mais il sera à coup sûr au rendez vous la saison prochaine si son choix de rester est annoncé.

Remplaçant au poste : Silas Wamangituka (Paris FC, 19 ans)

Le mercato étant ouvert, il est possible de voir arriver des jeunes de tout horizon dans ce beau championnat qu’est la Ligue 2. Il faut désormais espérer pour le championnat qu’une relève se prépare, tout en puissant voir les jeunes performants de la saison 2018/2019 une nouvelle fois sous les projecteurs en 2020.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
suscipit felis eleifend Curabitur felis Donec mi, sem,